Review du site WillyWrestleFest.fr

10 Avril 2018
Smoothie King Center - New Orleans, Louisiane

Le show commence avec une vidéo mettant en évidence Cedric Alexander vs Mustafa Ali à WrestleMania pour le titre Cruiserweight Championship vacant.

Vic Joseph est aux commentaires et nous apprend que Nigel McGuinness ne se joindra pas à lui ce soir et sera absent pour deux semaines. Même s’il n’y a aucune raison de donnée on apprendra plus tard que Nigel venait d’être papa. Vic Joseph présente le troisième commentateur, « Showtime » Percy Watson. Avant le match d'ouverture, Kalisto fait une promo avec Lince Dorado et Gran Metalik derrière lui. Il déclare être excité d'être à la Nouvelle-Orléans et plus excité de faire partie du « Tornado Tag-Team Match » la semaine prochaine. Akira Tozawa donne également une promo dans les coulisses en disant qu'il déteste la façon dont les gens ne respectent pas quelque chose qu'il admire vraiment, Hideo Itami. Akira Tozawa annonce que la « Lucha House Party » sera renvoyée (pour continuer avec son usurpation d'identité de Vince McMahon) quand il aura battu mes Luchadors.

Kalisto Vs. Akira Tozawa
Kalisto affronte Akira Tozawa. Ce dernier attrape Kalisto par le bras puis le ceinture. A toi à moi, Akira malmène le bras de Kalisto qui retourne la prise. Akira se dégage d’un « Collier de tête » pour se prendre un « Headcisors » de Kalisto. Plus tard, l’arbitre les sépare des cordes. Plus tard, Tozawa accule son adversaire dans le coin puis porte un « Irish Whip ». A toi à moi, Akira le frappe au visage puis au sol. Plus tard, Akira lui porte un « Forearm » au visage puis porte un « Low Kick » et un « Back Senton Splash » pour le compte de 2. Le Japonais travaille ensuite au sol sur le cou de Kalisto. Plus tard, il l’accule dans le coin pour l’y frapper au visage ou à coups de « Chops ». Tozawa le frappe ensuite a sol à coups de pieds. Plus tard, Kalisto passe sur le rebord et contre son adversaire avec un « Jumping Kick ». Kalisto enchaine avec un « Springboard Senton » et un « Low Hurricanrana » pour le compte de 2. Plus tard, Kalisto lui porte un coup de bélier dans le coin puis l’assoit sur les cordes. Tozawa le repousse mais Kalisto lui porte un « Jumping Kick ». Kalisto remonte sur les cordes ou Akira le repousse mais Kalisto porte un « Spanish Fly » pour le compte de 2 ! Echanges de coups, Akira porte une sorte de « Trouble In Paradise » pour le compte de 2. Plus tard, Kalisto le contre avec un « Superkick » puis porte un « Death Valley Driver » et des « Low Kicks ». Plus tard, Akira contre une « Ruade » et l’envoi contre dans le coin avec un « Planchette Japonaise ». Tozawa monte sur la 3ème corde mais le Mexicain quitte le ring. Akira l’envoi contre la table des commentateurs avec un « Baseball Slide » puis enchaine avec un « Suicide Dive » et un « Canonball » du rebord vers l’extérieur. De retour sur le ring, Akira monte sur la 3ème corde mais Kalisto relève ses genoux pour contrer le « Back Senton Splash » ! Akira bloque un « Hurricanarana ». Tentatives de tombés des 2 côtés, sans succès. Kalisto surprend finalement son adversaire avec un « Salida Del Sol » pour la victoire !!!

Vainqueur : Kalisto (11:18)

Après le combat, Kalisto fait sa danse « Lucha » à un bras du fait que son bras gauche est supposé être blessé. Vic Joseph annonce qu'il a reçut des nouvelles de dernière minute de Drake Maverick (même si Kalisto nous a déjà dit dans sa promo). La nouvelle est que la semaine prochaine nous aurons un « Tornado Tag-Team Match » entre Gran Metalik et Lince Dorado contre Hideo Itami et Akira Tozawa.

Dans les vestiaires on retrouve Mark Andrews. Tony Nese entre et a dit à Andrews que Drew Gulak a été son ami mais qu’il s'est transformé en égocentrique. Nese déclare que si quelqu'un voulait se venger de Gulak, ça devrait être Nese. Ce dernier part ensuite…

On nous montre des photos de WrestleMania. Drew Gulak fait son entrée en robe de boxeur. Gulak prétend qu'il n'est rien d'autre qu'un homme du peuple et qu'il a entendu les préoccupations des gens. Il lance ensuite son slogan « POWERPOINT PRESENTATION ». Le visage de Gulak passe alors de comique à sérieux et il déclare que le temps pour une présentation est pour n'importe quand mais pas maintenant, ce qui lui attire des huées de la foule. Gulak poursuit en disant qu'il y a un temps pour les présentations mais ce n'est pas quand il est sur le point d'anéantir ce « punk rock de Mark Andrews ». Gulak pense que les « enfants » ne regardent pas l'aficionado de Microsoft Office, Drew Gulak, mais qu'ils cherchent le meilleur spécialiste de la soumission à la WWE. Alors que Drew affirme que Mark abandonnera, ce dernier arrive pour le couper.

Mark Andrews Vs. Drew Gulak
Mark Andrews affronte Drew Gulak. Epreuve de force, Drew se dégage d’un « Collier de tête ». Mark ne donne rient sur un « Shoulder Tackle » mais reprend l’avantage avec un « Dropkick » puis des « Armdrags ». Gulak quitte le ring. Plus tard, il contre le Gallois du rebord. De retour sur le ring, Drew lui malmène la main au sol. Plus tard, Mark tente un tombé en contre, sans succès. Drew le passe sur le rebord d’où le contre Andrews avec un coup de bélier. Drew le bloque pour se faire contrer par un « Standing Bulldog ». Plus tard, sur le rebord, Drew l’envoi le dos contre le poteau et Mark retombe à l’extérieur. Mark remonte sur le ring avant le compte de 10 et Drew le frappe au sol. Gulak travaille ensuite sur le cou de son adversaire. Andrew se dégage mais Gulak le sèche d’une « Back Elbow » pour le compte de 2. Drew porte 2 « Back Breakers » pour le compte de 2. Drew travaille ensuite au sol sur le cou de son adversaire. Plus tard, Drew le frappe à terre pour le compte de 2. Gulak lui malmène le cou et le dos au sol. Andrews se dégage avec un « Jaw Breaker » et porte un « Jumping Enzuigiri » à son adversaire. Plus tard, Mark porte un « 619 » puis porte un « Crossbody » et un « Standing Corkscrew Moonsault » pour le compte de 2. Alors que Drew se retient aux cordes, Mark le frappe au visage et porte une « Spinning Crucifix Cover » pour le compte de 2. Plus tard, Andrews repousse Drew d’un « Jumping High Kick » mais Drew revient avec une « Clothesline » en contre pour le compte de 2. A toi à moi, Drew le bloque mais Andrews le contre avec un « Stundog Millionaire ». Mark monte sur les cordes mais Drew s’éloigne de lui. Andrews descend des cordes et Gulak l’envoi la tête contre la seconde corde puis applique sa « Gu Lock » pour la victoire !!!

Vainqueur : Drew Gulak (10:39)

Après le combat, Gulak revient sur Andrews et lui réapplique un « Gu Lock ». Le thème de Tony Nese retentie et ce dernier accoure pour sauver Mark. Tony plaque Drew au sol pour l’y frapper. Alors que Gulak quitte le ring, Nese lui saute dessus avec un « Tope Con Hilo ». Gulak part en retraite alors que Tony l’enjoint à revenir dans le ring.

Drake Maverick est en train de parler à une équipe à propos du « Booking » d'un match la semaine prochaine quand la caméra a fait un panoramique pour montrer qu'il parle à Jack Gallagher et Brian Kendrick. Maverick leur annonce qu'il espère que Gallagher et Kendrick ne partent pas sur une vendetta contre Hideo Itami car ce dernier a cassé l'os orbital de Kendrick. Gallager et Kendrick rassurent Maverick de ne pas s'inquiéter et que que l’eau avait coulée sous le pont depuis. Maverick a laisse apparaître qu'il pense que Gallagher et Kendrick ne sont pas sincères.

Drake Maverick rejoint le ring et demande aux fans si cela a été le meilleur week-end de la WWE ? Maverick affirme que rien ne le rend plus fier que de devenir General Manager de 205 avant de présenter Cedric Alexander. Une fois sur le ring, Alexander remercie la foule qui chante « You Deserve It ». Alexander rappelle aux fans comment ils ont scandé « s'il vous plaît signez Cédric » il y a deux ans et comment leur amour et leur soutien l'ont amené à WrestleMania. Alexander note qu'il a été capable de sortir de la « plus grande scène de tous » en tant que champion WWE Cruiserweight. La foule scande « Yes You Did ». Alexander déclare du fond de son cœur et de sa famille « Merci ». Cedric Alexander est interrompu par Mustafa Ali qui rejoint le ring habillé tout en noir. La foule lance un chant « Mustafa ». Ali annonce qu'il voulait dire à Cedric quelque chose en face. Mustafa déclare que comme membre du « Roster » et comme un ami de Cedric il ne le mérite pas seulement, « tu l'as gagné ». Ali souligne la liste d’attente des catcheurs qui veulent une chance au titre. La foule scande « One More Match ». Ali rappelle à Alexandre qu'il est dans cette file. Le thème de Buddy Murphy l’interrompe. Murphy arrive par derrière et porte un « Murphy’s Law » sur Cedric Alexander. Maverick engueule Murphy mais ce dernier fait comprendre qu’il vient pour le titre. Les commentateurs notent que Murphy a gâché le moment d'Alexander.

Review du site WillyWrestleFest.fr