8 Février 2011
Green Bay, Wisconsin

Matt Striker était avec les « Rookies » sur la plateforme. Il rappelait que ce soir, l’un des « Rookies » serait éliminé. Il rappelait que Johnny Curtis était en tête du classement des « Challenges » pur l’immunité avec 3 pts, devant Bateman 2 pts et aucun pts pour Clay et Saxton. Matt Striker disait que le challenge remporterait 2 points. Curtis affrontait Bateman dans le challenge de la joute. Curtis tombait du podium en premier. Brodus semblait pas confortable sur la structure gonflable et ne montait pas sur la plateforme et repoussait Saxton pour se faire disqualifier. Brodus disait que vu son poids et sa taille de pieds, ce genre de challenge n’était pas fait pour lui et que la compétition se passerait sur le ring ! Saxton affrontait Bateman. Les 2 semblaient tomber en même temps alors après le replay, Striker faisait recommencer la joute. Ce dernier était éliminé de justesse. Bateman qui avait le support dans la revanche, perdait face à Saxton qui marquait donc 2 points.

Derrick Bateman Vs. Byron Saxton
Derrick Bateman, accompagné du champion United-States, Daniel Bryan, affrontait Byron Saxton, accompagné de Dolph Ziggler. Bateman prenait l’avantage avec un « Dropkick ». Peu après il portait un « Armbar » et travaillait sur le bras de Byron. Ce dernier reprenait le contrôle mais Bateman bloquait un « bras à la volée » pour porter un « Side Russian Leg Sweep » pour le compte de 2. Alors que Derrick montait sur la 3ème corde, il provoquait Ziggler. Byron l’en faisait tomber pour revenir et travailler au sol sur le cou de Derrick. Peu après, Saxton le séchait avec une « Flying Clothesline » pour le compte de 2. Chris Masters lançait les chants « Turd » à l’endroit de Dolph. Bateman revenait et portait un « Dropkick » dans le coin sur Saxton et ajoutait une « Flying Clothesline » pour le compte de 2. Byron tentait des « Roll Up » sans succès. Derrick appliquait alors un « Lebell’s Lock » pour la victoire !!!

Vainqueur : Derrick Bateman

En arrière-scène, R-Truth rejoignait Johnny Curtis qui semblait très énervé. R-Truth le concentrait sur l’élimination de ce soir.

Johnny Curtis Vs. Brodus Clay
Johnny Curtis, accompagné de R-Truth, affrontait Brodus Clay, accompagné de Ricard Rodriguez. Avant le début du combat, Dolph Ziggler se fichait d’R-Truth en criant Milwaukee, Wisconsin dans le micro, alors qu’ils étaient à Green Bay et que R-Truth c’était trompé de ville la veille en inversant. Masters relançait les chants « Turd ». Johnny prenait l’avantage mais Brodus revenait vite et le sortait du ring. Curtis le contrait de l’extérieur et portait des coups de béliers. Curtis esquivait une « descente du coude » et le frappait à terre. Brodus le repoussait mais Johnny contrait une « Ruade ». Clay le mettait sur ses épaules pour le faire retomber en « Guillotine » sur les cordes pour reprendre le contrôle pour le compte de 2. Plus tard, Brodus le frappait dans le coin et lui y portait des coups de béliers. Ziggler quittait la plateforme énervé par les chants « Turd ». Curtis revenait avec des « Manchettes » et portait un « Low Dropkick » dans les genoux de Brodus et appliquait un « Slingshot Leg Drop » pour le compte de 2. Ziggler revenait sur la plateforme. Curtis portait un « Missile Dropkick » mais Brodus le contrait et portait une « Guillotine ». Il en terminait avec un « Powerslam » pour la victoire !

Vainqueur : Brodus Clay

Sur le rebord du ring, on retrouvait Matt Striker et les 4 derniers « Rookies ». Matt rappelait que Brodus Clay et Johnny Curtis étaient à égalité de points (3 pts) et leur donnait 20 secondes pour les départager afin qu’ils disent pourquoi ils ne devaient pas être éliminés. Johnny répondait parce que les « Packers Rules ». Brodus Clay disait s’être entrainé, peu importe ce que les fans des Packers pensaient et disait être le meilleur pour gagner cette compétition. Johnny Curtis remportait l’immunité…

Byron Saxton était éliminé. Masters et R-Truth se fichaient de Ziggler. Byron accusait le coup et avait les larmes aux yeux. Puis se reprenait en disant qu’il ne comprenait pas pourquoi il avait été éliminé par le WWE Universe. Il disait leur pardonner car les gens font des erreurs car ils sont égarés. Il concluait en disant qu’un jour, le petit oiseau au nom de « bon sens » reviendra à la maison et les gens comprendront leur erreur… Alors qu’il remontait sur la rame d’accès, Ziggler l’engueulait de l’avoir embarrassé et qu’il ne serait jamais comme lui, un champion, un leader et lui demandait de dégager.