Review du site WillyWrestleFest.fr

10 Janvier 2018
Stage Center - Atlanta, Georgie

Le spectacle débute avec Adam Cole et l'Undisputed Era faisant une promo ou ils se vantent d’avoir gagnés les championnats NXT Tag-Team. Kyle O'Reilly déclare qu'ils ont commencés leur grande année en battant Sanity. Adam Cole affirme qu'en 2018 il deviendra champion NXT.

Mauro Ranallo, Nigel McGuinness et Percy Watson sont aux commentaires au Center Stage à Atlanta, Georgie.

Shayna Baszler fait son entrée. On voit une vidéo YouTube du vidéoblog de Shayna Baszler où elle était trop agressive au WWE Performance Center la semaine dernière. Mauro note que l'ancien champion UFC, Josh Barnett était l'entraîneur de Baszler et lui a donné le surnom de « Queen of Spades » en raison des tours qu'elle peut employer.

Women's Match :
Shayna Baszler Vs. Dakota Kai

Shayna Baszler fait ses débuts télé à la NXT face à Dakota Kai. Epreuve de force, Baszler accule Dakota dans le coin et brise la prise avant de faire tomber son adversaire avec un « Legsweep ». Kai la repousse puis la ceinture mais Shayna la met à terre avec un « Armbar ». Baszler malmène Dakota au sol avant de lui porter une « Eat Defeat » et un « Low Kick ». Plus tard, Shayna lui frappe le coude du pied et semble la blesser. L’arbitre fait arrêter le match.

Vainqueur : Shayna Baszler, par arrêt de l’arbitre ! (1:34)

Après le match, on revoit es images et clairement que le coup au coude lui tord. Baszler attaque Dakota Kai et lui applique un étranglement au sol. Soudainement, la championne NXT Women’s, Ember Moon accoure vers le ring pour sauver Dakota mais Baszler lâche sa prise et sorrit en fixant Moon. Les arbitres empêchent les 2 femmes d’en venir aux mains.

En arrière-scène, on retrouve les Authors of Pain pour promo où l'un des auteurs crie dans leur langue. Ils affirment que « Les gagnants souffriront ». Paul Ellering annonce que les Authors veulent leurs ceintures.

Mauro Ranallo remercie le groupe Asking Alexandria d'avoir fourni de la musique pour le Takeover : Philadelphia. Nigel et Mauro reviennent sur le fait que Dakota Kai pourrait être blessé. Christy St. Cloud tente d'interviewer Baszler par la suite. William Regal intervient et parle à Baszler. William rappelle être dans le catch depuis 35 ans et de comment il peut voir à travers ses jeux. Regal annonce que ça ne lui donnera pas un match de championnat. Bazsler répond en demandant s’il a terminé ?

Kassius Ohno Vs. Raul Mendoza
Kassius Ohno affronte Raul Mendoza. Avant le début du combat, les 2 hommes se serrent la main. Raul prend l’avantage et applique un « Collier de tête » à Ohno avant de tenter un « Sunset Flip » pour le compte de 2. Tentatives de tombés des 2 côtés, sans succès. Plus tard, Mendoza le contre du rebord puis monte sur les cordes. Là, Kassius l’attrape pour se prendre un « Headcisors » et un « Oklahoma Roll » pour le compte de 2. Alors que Mendoza porte plusieurs « Low Kicks », Kassius en bloque un pour le sécher ensuite d’un « Big Boot ». Plus tard, Ohno relève Raul pour lui porter un « Chop » dans le coin. Kassius ajoute un « Forearm » dans le coin pour le compte de 2. Ohno applique ensuite un « Reverse Gory Special » mais Raul se dégage pour le contrer avec une « Victory Roll » pour le compte de 2. Kassius revient et porte un « Back Senton Splash » pour le compte de 2. Raul revient avec un « Armdrag » mais Ohno répond avec « Forearm ». Mendoza le contre du rebord avec un « Jumping Headkick ». Raul enchaine avec un « Springboard Corkscrew Armdrag » puis un « Springboard Flying Kick » pour le compte de 2. Plus tard, Kassius le bloque sur ses épaules avant de l’envoyer retombé sur la 3ème corde en « Guillotine ». Ohno ajoute un « Big Boot » puis un « Northern Foreram » dans la nuque pour la victoire !

Vainqueur : Kassius Ohno (4:26)

Nigel rappelle que la finition est aussi appelée un « Northern Forearm ».

Mauro montre des images de Zelina Vega s'adressant aux médias. Vega déclare qu’avec Andrade Almas ils sont sur la même page et que le « New » Andrade cherchera à conserver le titre NXT Championship à Takeover. Un interviewer demande si Johnny Gargano peut gagner le titre. Vega affirme que Gargano n'a rien gagné, qu’il a eu de la chance. Vega pense que Johnny Gargano est juste un opportuniste qui a profité que les trois autres gars se battent les uns contre les autres. Vega affirme que Tommaso Ciampa avait plus de succès. Vega prétend que « Johnny Wrestling » est un mensonge. Vega rappelle qu’Almas a battu Gargano deux fois déjà. Un autre intervieweur veut connaître le plan de jeu de Vega. Cette dernière répond qu'elle ne réussirait pas si elle disait à tout le monde ses secrets et elle ne les dévoilera pas, peu importe le nombre de personnes qui lui demandent. Vega affirme qu'elle et Almas prennent cette situation en mains et qu’il n'y a pas de tentative d’esquive de la part du Champion NXT, Andrade Cien Almas.

Christy St. Cloud interview Johnny Gargano. Ce dernier rappelle que personne ne pensait qu'il avait une chance dans le « Fatal Way Match ». Soudainement, Velveteen Dream arrive et a dit « dis-le... pas mon nom, dis merci ». Gargano semble confus. Dream pense que Gargano a eu de la chance. Dream se moque que Gargano ait eu besoin de 20 minutes pour battre un « mec » comme Kassius Ohno parce ce dernier n’est pas une star. Dream affirme que lui aurait battu Ohno en 30 secondes. Dream pense que Gargano ne devrait pas être celui qui a battu Aleister Black. Dream pousuit que Gargano n'a pas non plus gagné la place de Dream. Ce dernier s’en va et Gargano secoue la tête.

En arrière-scène, on retrouve les Street Profits. Ces derniers parlent de vouloir augmenter leur or. On les voit se diriger vers le bureau de Regal. Ils entrent dans le bureau de Regal. Montez Ford et Angelo Dawkins annoncnent à Regal qu'ils veulent ramener les titres Tag-Team dans les rues. Regal pense que les Street Profits sont corrects et qu'il y aura un « #1 NXT Tag-Team Contender Match » la semaine prochaine. Regal « Booke » Street Profits contre les Authors Of Pain pour la semaine prochaine. Les Street Profits semblent heureux.

Lars Sullivan Vs. Lio Rush
Lars Sullivan affronte Lio Rush. Lars se rue sur son adversaire qui esquive. Sullivan bloque un coup de pied mais Lio le frappe au visage puis quitte le ring. Ils jouent au chat et à la souris. Alors que Lars est sur le rebord, Rush tente de l’en éjecter, sans succès. Sullivan le contre du rebord pour l’envoyer la tête contre le coin. Plus tard, Sullivan porte un puissant « Irish Whip » mais Lio esquive la « Ruade » pour laisser Lars percuter le coin. Ce dernier revient mais Rush esquive une « Ruade » pour le laisser percuter le coin, épaule la première. Sullivan le contre d’une puissante « Clothesline » puis en termine avec son « Super Freak Accident » pour la victoire !

Vainqueur : Lars Sullivan (1:53)

Après le combat, Lars Sullivan fait une promo après rappelle la façon dont il a battu tous ses adversaires et même plusieurs adversaires à la fois. Sullivan rappelle être allé contre une force invisible il y a quelques semaines. Il ajoute que cela lui apporte de la joie parce qu'il veut détruire cette force. Sullivan appelle « Killian Dain ». Le thème de Sullivan se fait entendre alors qu'il regarde Lio Rush de façon inquiétante. Sullivan relève Lio Rush, le monte sur les cordes et porte un « Super Freak Accident » !

En arrière-scène, on voit l'Undisputed Era et Sanity se battant. L'Era les dominent et laissent les anciens champions NXT Tag-Team sous des clôtures et des tuyaux.

Mauro parle de la façon dont le match de championnat NXT Tag-Team Championship est maintenant compromis avec l’attaque sur The Sanity.

Adam Cole, Bobby Fish et Kyle O'Reilly ont fait leur entrée avec des grimaces sur leur visage après ce qu'ils ont fait à Sanity dans les coulisses. La foule donne à Adam Cole une énorme pop « Adam Cole Bay Bay ». Adam Cole déclare qu'il avait l'impression qu'il leur manque quelque chose. O'Reilly et Fish se moquent de Sanity et disent qu'ils les cherchent. O'Reilly et Fish plaisantent au sujet de Sanity en prétendant que ces derniers ont oubliés le match. Cole prétend qu’ils ont chassés le chaos de Sanity. Soudain, les arbitres doivent retenir Nikki Cross alors que cette dernière essaie de prendre d'assaut le ring. Cross parvient à s'échapper mais l'arbitre, Drake Younger, a dû la maitriser pour la garder loin du ring. Cross reçoit un énorme chant de la part de la foule.

Adam Cole est sur le point de continuer sa promo quand il est interrompu par le GM de la NXT, William Regal. Ce dernier annonce que Fish et O'Reilly défendront leurs titres ce soir. Roderick Strong arrive pour annoncer qu'il trouvera un partenaire et se battra contre The Undisputed Era. Aleister Black fait son entrée et se tient aux côtés de Strong. Black lâche un « tout comme moi » alors que Roderick et lui prennent d'assaut le ring. Les deux équipes se battent avant la pause.

NXT Tag-Team Championship Title Match :
The Undisputed ERA (Bobby Fish et Kyle O'Reilly) © Vs. Aleister Black et Roderick Strong

Les champions NXT Tag-Team, The Undisputed ERA (Bobby Fish et Kyle O'Reilly), accompagnés d’Adam Cole, défendent leurs ceintures face à Aleister Black et Roderick Strong. Le match débute entre Aleister et O’Reilly. Fish tente de déconcentrer Black qui prend l’avantage avec des « Middle Kicks ». Bobby tente d’intervenir pour se prendre un « Back Elbow ». Black porte une série de « Kicks » à O’Reilly pour le compte de 2. Ce dernier quitte le ring mais Roderick repousse Fish avec un « Dropkick » entre les cordes et remonte Kyle sur le ring à qui Aleister porte un « Legswseep » puis un « Oklahoma Roll » pour le compte de 2. Black lui malmène le bras au sol après un « Armdrag Takedown ». Relais de Strong qui porte un « Mule Kick » pour le compte de 2. Plus tard, Roderick l’accule dans le coin pour un « Chop » puis un « Back Breaker » pour le compte de 2. Roderick malmène le cou de Kyle. Relais de Black que O’Reilly passe sur le rebord en tirant sur les cordes. Aleister le repousse mais Bobby le fait tomber du rebord derrière le dos de l’arbitre. Plus tard, de retour dans le ring, Kyle frappe Black dans le coin. Relais de Bobby qui porte des coups de genoux à Aleister. Relais de Kyle qui applique une prise de soumission sur la jambe au sol. Relais de Fish qui saute sur Aleister avec une « Slingshot Back Senton » pour le compte de 2. Relais de Kyle face à qui Black revient pour se faire frapper à terre. Plus tard, O’Reilly redonne le relais à Fish avant de virer Roderick de son coin. Les champions se ruent ensuite à tour de rôle sur Aleister dans le coin. Fish enchaine avec une « Exploder Suplex » pour le compte de 2. Fish lui malmène ensuite le cou au sol. Aleister revient plus tard en contre avec un « Sunset Flip » pour le compte de 2. Black le sèche d’un « High Knee ». Les 2 hommes sont au sol. Relais des 2 côtés, Roderick reprend le contrôle sur O’Reilly qu’il sèche avec un « Dropkick ». Strong les accule dans le coin et leur porte des « Chops ». Roderick enchaine avec un « Backbreaker » sur Kyle et lui envoi Bobby retombé dessus avec une « Overhead Suplex ». Strong porte un « Knee Strike » puis un « Strong Breaker » et un « face First » pour le compte de 2 quand Fish intervient. Strong vire ce dernier du ring et contre O’Reilly d’un « High Knee Smash ». A l’extérieur, Aleister sèche Bobby d’un « Big Boot » contre les escaliers et le remonte sur le ring. Là, Adam Cole tire Black hors du ring et le frappe au visage. Black le suit dans le public. Sur le ring, les champions portent un « Total Elimination » sur Roderick pour la victoire !!!

Vainqueurs : The Undisputed ERA (Bobby Fish et Kyle O'Reilly) (8:51)

Après le combat, Aleister Black retourne dans le ring pour évacuer Fish et O'Reilly. Ces derniers ont pris l’avantage grâce à leur surnombre. Ils tiennent Aleister pour permettre à Adam Cole de le frapper à la tête avec des « Forearm » et un « running Boot ». Adam Cole continue à narguer Black. ReDRagon portent un « Total Elimination » sur Black avant qu’Adam Cole ne lui ajoute un « Death Valley Driver » sur une chaise en acier. L’Undisputed Era font leurs signes et se tiennent debout au-dessus de Black.

William Regal arrive et rappelle que Philidelphie a une histoire « Extrême ». Regal change le match Adam Cole vs. Aleister Black en un « Extreme Rules Match ». Au début, Adam Cole a l'air en colère mais il sourit ensuite dans le ring pour clore le show.

Review du site WillyWrestleFest.fr