Review du site WillyWrestleFest.fr

28 Mars 2018
Full Sail University - Winter Park, Floride

L’émission NXT de cette semaine ouvre avec Tommasso Ciampa arrivant en voiture à la Full Sail University. Il sort de sa voiture et se fait huer. Des membres de la « presse » se jettent sur Ciampa mais ce dernier les ignore et rejoint William Regal pour l’engueuler sur le fait que, selon Tommaso, Johnny Gargano le terrorise sur son lieu de travail et chez lui. William Regal donne alors à Ciampa une chance de se débarrasser de Gargano en « Bookant » un match non sanctionné pour NXT Takeover. Regal précise que si Gargano gagne, il reprend son travail et si Ciampa gagne Gargano sera banni pour toujours de la NXT.

Un graphique valide Johnny Gargano Vs. Tommaso Ciampa dans un « Unsanctioned Match » pour NXT Takeorver.

William Regal fait son entrée dans la salle pour son énorme annonce. Mauro Ranallo, Nigel McGuinness et Percy Watson sont aux commentaires. Regal déclare que la NXT est géniale et comment cette dernière est une « Brand » mondiale. William Regal annonce qu'à la Nouvelle-Orléans, la NXT présentera un nouveau championnat, le North American Championship. Regal rappelle la façon dont le championnat WWE United-Kingdom a rassemblé une collection de talent puis affirme que le championnat North American Championship en fera de même. Soudainement, fraîchement sorti de l'Impact Wrestling il y a 2 semaines, Ethan Carter III, EC3, fait son entrée. EC3 est un catcheur qui était à la WWE, notamment à la NXT il y a quelques années et qui était alors connu sous le nom de Derrick Bateman aux téléspectateurs. EC3 entre dans le ring et encourage la foule à chanter afin qu'il puisse se profiter de ce moment. EC3 déclare que c'est trop. EC3 parle de son enthousiasme de rejoindre la « Brand » la plus en vogue du divertissement sportif. EC3 se vante de son contrat lucratif et de sa chanson géniale. EC3 suppose que le championnat North American Championship a été fait pour et lui sera décerné lors de son premier jour dans l'entreprise. EC3 parle de la façon dont l'Amérique du Nord est la plus grande région du monde. EC3 prétend être la plus grande machine à fabriquer de l'argent. Regal le coupe et annonce à EC3 que rien ne lui sera remis et qu'il devra tout gagner dans le ring. Regal reconnaît qu’EC3 a déjà fait ses preuves dans cette entreprise. Regal a annonce qu’EC3 aura une chance de combattre pour le titre à la Nouvelle-Orléans dans un « Ladder Match » contre cinq autres catcheurs. La foule adore ça et chante « Thank You Regal). EC3 remercie ironiquement William et déclare qu'ils peuvent aligner tout le « Roster », mais il va montrer au monde pourquoi il est le « top 1% » de l'industrie. Regal part et EC3 se tient au milieu du ring pour profiter de la réaction alors que son nouveau thème joue. Nigel McGuinness annonce qu’Aleister Black apparaîtra plus tard.

Charley Caruso revient en résumé sur le « Dusty Rhodes Tag-Team Classic ».

TM-61 sont interviewés ensuite. On voit Shayna Baszler se plaindre avec un entraîneur en arrière-plan. TM-61 donnent leur slogan et admettent avoir été déçus d'être éliminés au premier tour. Soudain, l'interview a été interrompue à cause d'une bagarre entre Ember Moon et Shayna Baszler qui a attiré l'attention des cameramen.

Dusty Rhodes Tag Team Classic 2018 Semi Final Match :
The Street Profits (Angelo Dawkins et Montez Ford) Vs. The Authors Of Pain (Akam et Rezar)

The Street Profits (Angelo Dawkins et Montez Ford) affrontent The Authors Of Pain (Akam et Rezar), accompagnés de Paul Ellering en ½ finales du tournoi « Dusty Rhodes Tag-Team Classic 2018 ». Ford débute face à Rezar et commence à le provoquer. Ce dernier le gifle. Relais de Dawkins que Rezar accule dans le coin pour l’y frapper. Relais d’Akam qui continue à dominer Angelo à coups de genoux. Plus tard, Dawkins retourne un « Irish Whip » et enchaine avec un « Dropkick ». Akam tente de le repousser mais Dawkins le sèche direct avec une « Running European Uppercut ». Rezar intervient pour se faire frapper au visage. Angelo enchaine avec un « Pop Up Spinebuster » sur Akam. Montel célèbre ça à l’extérieur et s’arrête devant Paul Ellering. Ford lui tend son verre mais Paul envoi le verre au sol. Montez n’apprécie pas et fait reculer Ellering. Ceci déconcentre Dawkins qu’Akam frappe par derrière. Les Authors en terminent avec leur « Last Chapter » pour la victoire et se qualifier pour la finale du tournoi.

Vainqueurs : The Authors Of Pain (Akam et Rezar) (2:31)

Après le combat, The Street Profits ont un regard déçu sur le ring alors que la caméra va sur Charly Caruso pour un autre récapitulatif.

Cathy Kelly interview William Regal qui ajoute Adam Cole au « North America Title Ladder Match ». Soudain dans une chemise à fleurs, Velveteen Dream se présente et demande une chance de combattre dans le match. Regal officialise l’ajoute de Dream dans le match. Nigel McGuinness annonce que Lars Sullivan revient à l'action après la pause.

Une caméra attend Aleister Black arriver au Full Sail. Ils passent à l'intérieur de la salle où Lars Sullivan fait son entrée.

Lars Sullivan Vs. John Silver
Lars Sullivan affronte le « Jobber » John Silver. Sullivan envoi ce dernier face contre terre direct et l’y frappe un moment avant de le balancer contre le coin à plusieurs reprises. Lars ajoute une « Avalanche » avant d’ajouter un « Mitilary Pess Into A Powerslam » puis un « Diving Headbutt ». Sullivan en termine ensuite avec un « Freak Accident ».

Vainqueur : Lars Sullivan (1:34)

En arrière-scène, Cathy Kelley essaie d'obtenir plus de noms de la part de William Regal pour le « Ladder Match » de NXT Takeover New Orleans. William Regal voit Lars Sullivan marcher dans les coulisses et lui offre une place dans le match. Sullivan accepte l'invitation mais ajoute qu’il terminer des affaires inachevées et demande à faire face à Killian Dain. Regal « Booke » le match pour la semaine prochaine et Sullivan lui lance un simple « bien ».

Alors que Dakota Kai fait son entrée pour un match mais ont nous montre une bagarre dans le parking. Andrade Almas s’attaque et domine Aleister Black. Almas tente de noyer Black dans de l'eau glacée dans une glacière. Almas ramène Black vers le ring. Une fois dessus, Andrade frappe le dos de Black avec une chaise. Almas rappelle qu'il est le champion et exige le respect de Black. Les arbitres interviennent pour mettre un terme à tout ça. Almas et Vega se tiennent debout sur la scène alors que Black lutte pour se relever.

Eric Young et Alexander Wolfe font leur entrée sans Nikki Cross et ni Killian Dain. Roderick Strong et Pete Dunne ont des entrées séparées.

Dusty Rhodes Tag-Team Classic 2018 Semi Final Match :
Pete Dunne et Roderick Strong Vs. SAnitY (Alexander Wolfe et Eric Young)

Le champion WWE United-Kingdom, Pete Dunne et Roderick Strong affrontent SAnitY (Alexander Wolfe et Eric Young) en ½ finales du tournoi « Dusty Rhodes Tag-Team Classic 2018 ». Roderick débute face à Alexander. Epreuve de force, Strong attrape le cou de Wolfe qui se dégage pour lui porter un « Bodyslam ». Les 4 hommes se mettent face à face au centre du ring. Relais des 2 cotés, l’arbitre les sépare dans le coin. Pete malmène le bras de Young qui envoi Pete contre le coin avec un « Irish Whip ». Ce dernier le contre pour lui porter un « Roll Up » pour le compte de 2. Dunne lui frappe le bras au sol et les 4 hommes se font à nouveau face au centre du ring. Le match reprend rapidement et Pete sèche Eric pour le compte de 2. Eric le contre l’Anglais pour l’envoyer au sol. Pete retourne un « Irish Whip » mais Alexander prend le relais à l’aveugle pour porter un « Running Boot » sur Pete que tient Eric en « Abdominal Stretch ». Wolfe le frappe au sol et parade. Plus tard, Young prend le relais et monte sur la seconde corde pour sauter sur Dunne pour le compte de 2. Eric le met dans les cordes mais l’arbitre les sépare. Dunne frappe Eric au visage pour revenir et passer le relais à Strong. Ce dernier frappe Young au sol puis dans le coin. Relais de Dunne qui porte un « Chop ». Strong ajoute un « Back Breaker » qu’il maintient en place pour que Pete enchaine avec une descente du genou de la seconde corde pour le compte de 2. Pete malmène ensuite le bras de Young à terre avant de lui porter un « Irish Whip » et de le frapper dans le coin. Au « Irish Whip » suivant, Eric passe sur le rebord et contre Dunne avec un « Coup de bélier » puis lui glisse entre les jambes. L’Anglais empêche toute fois Young de passer le relais à Wolfe en le frappant au sol. Plus tard, Pete applique une « Body Cisors Kimura ». Eric s’en libère pour porter une « Souplesse » pour le compte de 2. Relais des 2 côtés, Strong et Alexander échangent des coups de poing. Wolfe prend l’avantage et porte un « European Uppercut ». Roderick le repousse pour lui porter un coup de genou contre les cordes. Strong contre une intervention d’Eric et met Alexander sur ses épaules. Ce dernier se dégage et lui porte une « Release German Suplex » puis une « Death Valley Driver » pour le compte de 2 !!! Relais de Young, le SAnitY porte leur « Youngblood » pour le compte de 2 quand Dunne intervient. Ce dernier vire Wolfe du ring qui le repousse à son tour du rebord avec un « Forearm ». Alexander monte sur la 3ème corde mais Pete contre son saut avec une droite de plein fouet. Young surprend Dunne d’un « Running Neckbreaker » puis monte sur la 3ème corde. Roderick le contre et l’y rejoint pour tenter une « Superplex » que repousse Young pour porter son « Diving Elbow Drop » pour le compte de 2 !!! Young n’en revient pas. Plus tard, Strong revient et lui porte un « Back Breaker » pour le compte de 2 quand Alexander intervient. Ce dernier contre une Dunne qui avorte une « Release German Suplex » pour lui porter un « Low Kick » dans le dos. Roderick porte son « End Of Heartache » sur Wolfe et ajoute un « Running High Knee » sur Eric. Relais de Dunne, les « Faces » portent un « Double Flapjack » pour la victoire !!!!

Vainqueurs : Pete Dunne et Roderick Strong (9:32)

Review du site WillyWrestleFest.fr