Review du site WillyWrestleFest.fr

2 Mai 2018
Full Sail University - Winter Park, Floride

Le show commence avec une promo backstage de l’Undisputed Era. Adam Cole prétend qu’il va « rendre célèbre Oney Lorcan » et comment ce dernier aura une histoire à raconter à ses enfants sur le fait de se faire battre par Adam Cole bay-bay. Kyle O'Reilly encourage Danny Burch à essayer de les défier à nouveau. Roderick Strong plaisante au sujet que Pete Dunne est son « ancien meilleur ami ». Strong affirme que ce qu'il a fait à Takeover ne sera rien en comparaison de ce qu'il va faire à Dunne ce soir. Cole conclu qu'ils sont « incontestés ».

Mauro Ranallo et Percy Watson sont aux commentaires.

Women's Match :
Kairi Sane Vs. Shazza McKenzie

Kairi Sane affronte Shazza McKenzie. Les 2 femmes se serrent la main avant le début du combat puis se provoquent un peu. Kairi Sane tente un « Roll Up » direct pour le compte de 2. Elle ajoute un « Headcisors » mais Shazza la repousse. Kairi Sane répond avec des « Chops » et un « Spear ». Plus tard, Kairi Sane porte un « Running Slidding Punch » sur McKenzie avant d’enchainer avec un « Kabuki Elbow » de la 3ème corde. Kairi Sane en terminer avec un « Tokyo Slam » et une « Insane Elbow » pour la victoire !

Vainqueur : Kairi Sane (1:49)

Après le combat, on revoit la partie finale du match. Kairi Sane est interrompue par Lacey Evans qui rejoint le ring. Lacey prend la parole et dit qu'une vraie dame avec classe a le courage d'admettre quand elle a tort. Evans déclare qu’elle est désolée à Kairi Sane. Evans pense que Kairi Sane a sa place à la NXT. Evans lui propose d’accepter ses excuses avec une poignée de main mais la foule pense que c'est un piège et chante « No ». Evans frappe alors Kairi Sane au visage et quitte le ring.

On revoit les images de l'attaque Ciampa sur Gargano de la semaine dernière.

Cathy Kelly interview Candice LeRae. Kelly le demande une mise à jour sur l’état de santé de Johnny Gargano. LeRae est émotive et déclare qu’au début elle était excitée. Candice LeRae explique comment un membre de la famille comme Ciampa a ruiné une amitié. LeRae annonce qu’elle est triste de voir son mari en civière. LeRae conclue l'interview parce qu'elle a un match avec Bianca Belair et qu’elle doit se préparer.

On voit une vignette promotionnelle de Lars Sullivan où il parle d'être l'homme de la NXT. Sullivan expose son fort vocabulaire et annonce que ses challengers au championnat NXT North American dans le « Ladder Match » sont maintenant marqués pour la destruction.

Tag-Team Match :
TM-61 (Nick Miller et Shane Thorne) Vs. Street Profits (Angelo Dawkins et Montez Ford)

TM-61 (Nick Miller et Shane Thorne) affronte Street Profits (Angelo Dawkins et Montez Ford). Miller débute face à Montez et lui applique une « Clé de bras ». Plus tard, Ford la retourne puis passe par-dessus Nick pour lui porter un « Spinning Hellkick ». Relais de Dawkins qui porte un « Shoulder Tackle ». Plus tard, Angelo surpasse son partenaire qui porte un « Double Dropkick » sur les TM-61. Dawkins porte, plus tard, un « Face First » sur Nick. Ce dernier esquive une « Ruade » et passe le relais à Thorne. Miller porte une « Back Suplex » sur Angelo et Shane enchaine avec une « Slingshot Back Senton ». Relais de Nick, les TM-61 porte une « Double Back Elbow » sur Dawkins. Thorne porte un « Standing Monsault » alors que Miller porte une « Descente du poing » en même temps pour le compte de 2. Nick travaille ensuite au sol sur le cou de d’Angelo. Ce dernier se dégage mais les 2 se portent une « Double Clothesline ». Relais des 2 côtés, Montez prend l’avantage sur Thorne avant de virer Nick de son coin. Ford enchaine avec une « Flying Back Elbow » sur Shane. Ce dernier le passe sur le rebord mais Montez le repousse d’un « Chop » avant de porter un « Kick » du rebord sur Nick qui est à l’extérieur. Ford tente ensuite un « Sunset Flip » sur Thorne qui le bloque au sol avec les pieds dans les cordes et l’aide de Miller pour la victoire !!!

Vainqueurs : TM-61 (Nick Miller et Shane Thorne) (3:12)

Après le combat, Mauro essaie de rationaliser la tricherie TM-61 qui a finalement obtenu le succès. Thorne et Miller ont remontent rampe alors qu’Angelo Dawkins est énervé dans le ring.

On voit une vidéo sur la rivalité entre les War Raiders et les Heavy Machinery. Après cela, on revoit la vignette de Kona Reeves déjà diffusée ces deux dernières semaines.

En arrière-scène, Cathy Kelley mène une autre interview avec Kassius Ohno sur la situation avec Tommaso Ciampa et Johnny Gargano. Kassius rappelle connaitre Johnny depuis plus de 10 ans et il sait quels genres de personnes sont Johnny et Tommaso. Ohno traite Ciampa de lâche et d’opportuniste. Ohno explique comment il a vu Johnny Gargano impuissant sur la civière et Johnny est comme sa famille. Ohno pense que Ciampa doit se sentir impuissant et qu’Ohno doit être le gars qui le rendra impuissant.

Le « Jobber », Patrick Scott est dans le ring et a quand même une musique d'entrée. Le nouveau « Finest » Kona Reeves fait son entrée sous une réaction mitigée.

Kona Reeves Vs. Patrick Scott
Kona Reeves fait son retour à télé NXT après un an d’absence face au « Jobber », Patrick Scott. Epreuve de force, Kona accule Scott dans le coin mais l’arbitre les sépare. Plus tard, Reeves porte un coup de genou, le frappe au sol et lui cogne la tête contre le coin. Reeves l’y frappe et malmène avant de porter un « Irish Whip ». Patrick passe par-dessus son adversaire et lui applique une « Clé de bras ». Reeves le repousse et le sèche d’une « Back Elbow ». Kona le frappe ensuite dans le coin et l’y malmène avant de porter une « Gutrentch Suplex ». Kona porte une « Descente du coude » de la seconde corde puis porte un « Modified Samoan Drop » pour la victoire !!!

Vainqueur : Kona Reeves (2:02)

Percy Watson note de la colère de Reeves. Watson a ensuite rappelé les matchs à venir sur ce show.

On nous montre un vidéo clip sur EC3 où il met en avant son retour à la NXT TV pour la semaine prochaine. EC3 prétend qu’il fera de la NXT la NX3.

On assiste à une conférence de presse de Dakota Kai où elle déclare qu’elle est super contente d'être à la NXT et d’y combattre. Dakota Kai se dit excitée pour la révolution féminine et des femmes qui ont été appelées dans le « Main Roster ». Elle a ensuite perdue son sang-froid quand on l’a questionnée au sujet de Shayna Baszler. Dakota Kai a peur. Vanessa Bourne arrive et essaie de parler à la place de Dakota Kai. Cette dernière reprend confiance et déclare à la presse qu'elle n’a pas peur de Vanessa Bourne.

Women's Match :
Candice LeRae Vs. Bianca Belair

Candice LeRae affronte Bianca Belair. Candice est clairement ailleurs, certainement bouleversée par la situation avec Johnny Gargano. Epreuve de force, Bianca la ceinture et l’envoi au sol. Plus tard, Belair applique un « Collier de tête ». LeRae s’en dégage pour se prendre un « Shoulder Tackle ». Candice revient plus tard avec un « Headcisors » puis tente un tombé, sans succès. Belair se dégage du coin pour se prendre une « Back Elbow » de LeRae qui tente ensuite un « Crossbody » de la seconde corde. Bianca la bloque pour porte run « Bodyslam » pour le compte de 2. Belair porte ensuite une « Deadlift Military Press Slam » et l’envoi contre le coin avec un « Snake Eyes ». Bianca applique ensuite un « Torture Rack » mais LeRae finie par se dégager. Cette dernière accule Belair dans un coin pour l’y frapper. LeRae porte une « Running Back Elbow » puis monte sur la 3ème corde pour un « Missile Dropkick ». Bianca repousse une tentative de « Tornado DDT » pour porter un « Alley Oop » pour la victoire !!!

Vainqueur : Bianca Belair (3:31)

Après le combat, LeRae pleure au centre du ring vraisemblablement pour Johnny Gargano.

Mauro Ranallo rappelle le retour « In-Ring » d’EC3 la semaine prochaine dans un match contre Raul Mendoza. Watson annonce aussi Kassius Ohno contre Tommaso Ciampa pour la semaine prochaine.

Roderick Strong arrive avec sa propre musique et porte maintenant une version « Indisputed » de son blouson de sport. Thème de Strong est ensuite coupé par le thème de l’Undisputed Era.

Non Title Match :
Pete Dunne © Vs. Roderick Strong

Le champion WWE United-Kingdom, Pete Dunne affronte Roderick Strong, accompagné du champion NXT North American, Adam Cole et du co-champion NXT Tag-Team, Kyle O'Reilly dans un « Non Title Match ». Pete se rue direct sr Strong pour le frapper dans le coin. Roderick le plaque à terre et l’y ceinture. Dunne se dégage et Strong quitte le ring. Pete lui saute dessus du rebord avec un « Forearm » avant de le remonter sur le ring. Là, Strong le surprend avec un « Backbreaker » puis l’accule dans le coin pour le frapper. Dunne retourne un « Irish Whip » pour l’envoyer de face contre le coin avant d’ajouter un « Forearm » dans la nuque de Roderick. Plus tard, ce dernier quitte le ring et contre un saut de Pete du rebord avec un « Dropkick » de plein fouet de l’extérieur. Roderick le met ensuite sur ses épaules pour l’envoyer retomber le dos contre le rebord du ring. Strong porte un « Chop » à l’extérieur puis le remonte sur le ring pour le frapper au sol. Strong porte un « Low Dropkick » pour le compte de 2. Roderick travaille ensuite à terre sur le bras et le cou de Dunne avant de le refrapper au sol pour le compte de 2. Roderick travaille à terre sur le bras de Pete puis le repousse du sol. Strong frappe son adversaire au sol et lui porte un « Backbreaker » pour le compte de 2. Roderick malmène ensuite Dunne à terre. Plus tard, ce dernier bloque une tentative de « Souplesse » pour porter une « Release Suplex ». Echanges de coups, Strong retourne un « irish Whip » mais Pete lui saute par-dessus et lui porte un « Jumping Enzuigiri » contre le coin. Dunne le frappe ensuite sur le bras mais le tire pour le virer du ring. Quand Dunne remonte sur le ring, Strong lui porte un « Running Knee ». Strong ajoute un « Double Underhook Into A Backbreaker » entre les cordes pour le compte de 2. Dunne repousse une tentative de « Olympic Slam » pour porter un « Jumping Enzuigiri ». Strong le repousse et le frappe au visage mais Pete le surprend avec un « Armdrag » avant d’appliquer une « Sleeper Hold » au sol. Alors que Strong tente de se dégager, Pete lui applique un « Armbar ». Roderick se dégage en rejoignant les cordes. Ce dernier le contre sur les cordes et lui porte un « Olympic Slam » de la seconde corde pour le compte de 2. Plus tard, Dunne bloque un « Chop » et tord les doigts de son adversaire pour le frapper dans le coin. Il enchaine avec une « Release German Suplex » ou Roderick semble retomber sur la tête. Pete enchaine malgré tout avec un « Low Kick » avant de porter un « Better End » pour le compte de 2 quand O’Reilly et Cole interviennent pour faire disqualifier Roderick…

Vainqueur : Pete Dunne par disqualification !!! (9:04)

Après le combat, l'Undisputed Era a l'avantage du nombre, mais Oney Lorcan et Danny Burch ont pris le dessus alors que les trois « Babyfaces » se sont débarrassés de l’Undisputed Era pour terminer le show.

Review du site WillyWrestleFest.fr