Review du site WillyWrestleFest.fr

9 Mai 2018
Full Sail University - Winter Park, Floride

Mauro Ranallo et Percy Watson sont aux commentaires. Ricochet est en costume pour une promo. Ricochet déclare que dans tous les endroits où il a été partout dans le monde, il s'est assuré que tout le monde se souvienne de qui il était. Il ajoute qu’au WrestleMania week-end, il s'est assuré que tout le monde parle de lui. Ricochet affirme que la NXT est sur le point de prendre le relais et qu'il va reprendre la « Brand » qui redéfinit Sports Entertainment. Ricochet précise que vous pouvez appeler ça de la confiance ou être arrogant mais il y a qu’un Ricochet et un seul. Ricochet annonce qu'il vient après le championnat NXT. Velveteen Dream fait son entrée sous une réaction favorable. Ce dernier dit plusieurs fois « non » puis il demande à Ricochet qui lui a donné l'autorité de venir sur le ring et demander des opportunités au titre NXT ? Dream admet que Ricochet veut prendre le relais mais que « bébé » Ricochet a besoin de prendre du recul. Dream rappelle que Ricochet s'appelle lui-même le « seul et unique » (One And Only) et « vous faites que ce look soit bon » (you make this look good). Un chant « One And Only » commence puis un chant «Velveteen » s'ensuit. Dream déclare qu'il y a un homme et que Ricochet a raison, il n’y a qu’une expérience et vous la regardez. Dream déclare que Ricochet peut sauter dans le ring pour se faire un nom, qu’il peut « Flip » ou « Flop », mais il doit se tenir dans la file d’attente derrière Dream. Ricochet répond qu'il comprend qu'il est un nouveau gars (à la NXT ndlr). Ricochet rappelle qu'il connait Dream, qui a fait dire au NXT Universe son nom ainsi qu’au champion NXT. Ricochet pense que Dream ne se souvient peut-être pas de cela puisque sa tête a été arrachée à ce moment-là. Dream lui conseille de se calmer ou « Dream Over » sera une réalité pour Ricochet. Ricochet rappelle que Dream n'est pas Ricochet. Ce dernier ajoute que Dream ferait mieux de voir le spectacle et les projecteurs qu'il a parce que Ricochet est là pour voler le show et le feu des projecteurs de Dream. Dream réitère la phrase de Ricochet comme une question et déclare que les fans le croient et il les appelle « Candy Doves ». Dream affirme que peu importe ce que Ricochet peut faire, le Dream peut faire mieux. Ricochet lui demande de le prouver. Dream retire sa chaîne et fait comme s’il allait frapper Ricochet avant de se rétracter et glisser à l’extérieur du ring. Dream remonte ensuite la rampe pour terminer le segment.

EC3 Vs. Raul Mendoza
EC3 affronte Raul Mendoza. Les chants « EC3 » puis « NX3 » retentissent. A toi à moi, Mendoza porte un » Hurricanrana » sur EC3 qui l’accule dans un coin pour des coups de bélier. EC3 porte ensuite un « Irish Whip » mais Raul passe sur le rebord pour le repousser puis enchaine avec un « Springboard Missile Dropkick » pour le compte de 1. EC3 revient puis l’accule dans le coin pour l’y frapper. Plus tard, EC3 le sèche d’une « Clothesline » puis en porte une autre dans le coin. EC3 enchaine avec un « Rolling Neck Snap ». Mendoza le repousse d’un « Jaw Breaker » puis, plus tard, porte un « Jumping Enzuigiri ». EC3 contre une « Ruade » et le surpasse pour l’envoyer, tête la première, contre le poteau du ring. EC3 enchaine avec un « Running Knee » et en termine avec un « TK3 » pour la victoire !

Vainqueur : EC3 (2:42)

Après le match, Cathy Kelly interview EC3. Ce dernier déclaré que la défaite à Takeover n'a pas d'importance parce que l'adversité fait l'homme. EC3 se compare à un scientifique, une divinité mythique qui a une précision absolue dans le ring. EC3 prétend que dans le ring que vous le voyez aller victoire, après victoire, après victoire, après victoire. EC3 déclare qu'il allait renommer la NXT et NX3. EC3 prétend qu'il est le meilleur ici, là et n'importe où. Il conclu qu'il est le premier pour cent de l'industrie, EC3.

En arrière-scène, Oney Lorcan et Danny Burch parlent avec Pete Dunne. Ils lui déclarent qu'ils ne l'aiment pas et le traite de « déchet ». Mais, l'équipe lui demande s'il veut faire équipe avec eux contre Undisputed Era pour égaliser les chances. Dunne ne leur donne pas de réponse, mais Lorcan et Burch semblent quand même s'attendre à ce que Dunne soit de leur côté.

Women’s Match :
Dakota Kai Vs. Vanessa Bourne

Dakota Kai affronte Vanessa Bourne. Des chants « Dakota » retentissent. Vanessa prend l’avantage avec un « Collier de tête ». Dakota Kai se dégage et prend l’avantage avec un « Dropkick ». Bourne esquive un « Running Big Boot » pour la laisser percuter le coin. Vanessa lui porte un « Face Buster » de la première corde pour le compte de 1. Vanessa la malmène au sol avant de porter un « Snap Spinning Neckbreaker » pour le compte de 2. Bourne lui malmène le dos et les bras au sol. Plus tard, Dakota Kai se dégage et lui porte une série de « Kicks » avant de porter un « Helluva Kick » et « Running Knee » dans le coin. Dakota Kai en termine ensuite avec un « Delayed Canadian Destroyer » pour la victoire !!!

Vainqueur : Dakota Kai (2:34)

Après le combat, la joie de Dakota se transforme en terreur absolue lorsque la championne NXT Women’s, Shayna Baszler fait son entrée. Cette dernière monte dans le ring et intimide Dakota Kai dans le coin alors que cette dernière commence à trembler. Baszler envoi un message à Dakota Kai en enfermant Vanessa Bourne dans un « Kirafuda Clutch » sous les yeux de Dakota Kai. Cette dernière s’enfuit de peur sur la rampe et puis vers l'arrière-scène. Baszler a un sourire et un regard de confiance alors que son thème est joué.

De la « Gorilla Position », Cathy Kelley interview Dakota Kai à propos des jeux de manipulation de Baszler vis-à-vis d’elle. Dakota Kai est toujours terrorisée et choquée par les actions de Baszler. Cette dernière arrive et enjoint Dakota de la frapper. Baszler repart satisfaite de sa dernière tentative d'intimidation. Soudain on entend quelqu'un qui rit de Dakota Kai. Nikki Cross est alors montrée suspendue à un échafaudage en train de rire de Dakota Kai.

Tag-Team Match :
The Heavy Machinery (Tucker Knight et Otis Dozovic) Vs. The War Raiders (Hanson et Ray Rowe)

The Heavy Machinery (Tucker Knight et Otis Dozovic) affrontent The War Raiders (Hanson et Ray Rowe). Ray Rowe débute face à Dozovic qui le frappe au visage. Echanges de coups, les 4 hommes se battent sur le ring. Les Heavy Machinery acculent chacun un des War Raiders dans un coin. Rowe sèche Knight alors qu’Otis repousse Hanson à l’extérieur du ring. Ray repousse Dozovic dans le coin avec un « Dropkick ». Relais d’Hanson que son partenaire envoi en « Avalanche » sur Dozovic. Rowe soulève ensuite Hanson pour l’envoyer sur le coin contre Otis. Plus tard, Rowe prend le relais pour porter un coup de genou à Dozovic. Relais d’Hanson qu’Otis surpasse en contre ! Relais des 2 côtés, Tucker prend l’avantage sur Ray avec un « Dropkick » puis enchaine avec un « Hip Toss ». Hanson esquive une « Clothesline » de Knight et saute sur Dozovic à l’extérieur avec un « Suicide Dive ». Sur le ring, Rowe envoi Tucker au sol avec un « Hip Toss » et enchaine avec un coup de genou. Relais d’Hanson, les War Raiders en terminent avec leur « Fallout » pour la victoire !!!

Vainqueurs : The War Raiders (Hanson et Ray Rowe) (2:50)

On voit un vidéo clip de Street Profits qui est diffusé.

Mauro Ranallo annonce Pete Dunne, Danny Burch et Orney Lorcan contre Undisputed Era pour la semaine prochaine.

Tommaso Ciampa fait son entrée sans aucune musique d’intro. Il reçoit une immense huée de la foule. Un chant « Asshole » s'ensuit.

Kassius Ohno Vs. Tommaso Ciampa
Kassius Ohno affronte Tommaso Ciampa. Kassius accule Ciampa dans le coin et le frappe au visage. Tommaso quitte le ring et le combat part à l’extérieur. Kassius lui porte des « Forearms » et le remonte sur le ring. Ciampa en redescend pour se prendre un « Wrecking Ball Dropkick » puis un « Forearm » sur la rampe. De retour sur le ring, Tommaso reprend l’avantage et frappe Kassius dans le coin. Ce dernier retourne un « Irish Whip » puis porte une « Souplesse » et un « Back Senton Splash ». Tommaso quitte le ring et fait tomber Ohno pour lui porter un « Running Knee » de l’extérieur. Ciampa le frappe ensuite au sol du rebord. Plus tard, Tommaso le frappe à nouveau au sol avant de porter un « Low Dropkick » et de le malmener au sol. Ciampa lui applique ensuite un « Collier de tête » au sol. Plus tard, Ciampa lui porte des coups de genou puis des « Chops ». Ohno en bloque un et le frappe au visage avant de porter un « Bicycle Kick » et le malmener dans le coin. Tommaso retourne un « Irish Whip » mais Kassius répond d’un « Big Boot » dans la foulée. Plus tard, Ohno le malmène au sol avant de lui porter un coup de genou à terre. Kassius baisse ensuite sa genouillère et porte un coup de genou au sol sur Ciampa. Ce dernier le contre du coin et s’assoit sur les cordes pour se prendre une gifle de Kassius. Ce dernier l’attrape par le cou et applique une « Cravate Necktine » avant de porter une « Cravate Atomic Bomb » pour le compte de 2. Ohno porte plusieurs « Kicks » au sol. Ciampa se protège derrière l’arbitre et surprend son adversaire d’un « Forearm » avant de le frapper au sol. Tommaso retire son scotch autour des poignets mais l’arbitre l’empêche de s’en servir. Ciampa profite que ce dernier n’ait le dos tourné pour aveugler Kassius avec les doigts dans l’œil. Ciampa le frappe ensuite au visage mais Ohno le contre d’un « Big Boot ». Tommaso esquive une « Ruade » pour lui porter un « Running Knee » dans le dos pour le compte de 2. Plus tard, Kassius se dégage de son emprise pour porter un « Bicycle Kick ». Tommaso répond d’un « Big Boot ». Ohno le repousse de « Forearms » pour se prendre une « Discuss Clothesline » de Tommaso qui en termine avec un « Swinging Headlock Driver » pour la victoire !!!

Vainqueur : Tommaso Ciampa (9:28)

Après le combat, on revoit les faits saillants du match. La foule scandé « You Still Suck » à Ciampa. Ce dernier retire sa genouillère l'utilise comme arme sur Ohno. Ciampa étouffe ce dernier avec comme Gargano lui a fait à la Nouvelle-Orléans. Ciampa déclare qu'il a cassé le corps de Johnny Gargano et qu’il a cassé le cœur de Candice. Ciampa affirme que le conte de fées Gargano est terminé. NXT se termine avec Tommaso recevant plus de huées sur la rampe.

Review du site WillyWrestleFest.fr