Review du site WillyWrestleFest.fr

6 Juin 2018
Full Sail University - Winter Park, Floride

Mauro Ranallo, Nigel McGuinness et Percy Watson snt aux commentaires. Shayna Baszler fait son entrée pour ouvrir le show. Baszler porte des vêtements civils en plus de sa ceinture de championne. Shayna Baszler rentre dans le ring et prend la parole. Elle prétend avoir fait un exemple de Dakota Kai la semaine dernière. Elle prétend être plus dure, plus forte et meilleure que tout le monde. Baszler déclare que la force battra toujours les faibles. Shayna Baszler ajoute qu'il y a toujours « une » personne qui pense que les lois ne s'appliquent pas à eux et dans ce cas c'est Nikki Cross. Shayna Baszler déclare que si Nikki Cross met à nouveau sa tête dans ses affaires, ça sera la dernière chose qu'elle fera. Nikki Cross l’interrompe la promo de Baszler et fait son entrée. Nikki Cross fixe Baszler et a son expression de folle sur son visage. Baszler réitère sa menace et traite Nikki de folle. Baszler rappelle qu’elle est la championne NXT Women’s et que le seul endroit ou Nikki Cross est meilleure qu’elle est dans un petit coin de son cerveau. Shayna demande à Nikki Cross si elle est folle de ne pas réagir. Baszler menace de mettre Nikki Cross au sol en un battement de cœur. Shayna jette le micro à Nikki Cross. Cette dernière rattrape le micro et lance un « Fais-le Shayna ! ». Cette dernière n'arrête pas de demander de le faire, le publique reprend. Nikki agit comme si elle allait recevoir un cadeau. Shayna lève la ceinture et Nikki Cross la fait reculer de peur. Shayna la repousse alors Nikki la plaque au sol pour la frapper à terre. Plus tard, Baszler réussie à disposer de Nikki Cross avec une droite et la vire du ring. Nikki Cross remonte dessus et la repousse du rebord avec un « Forearm ». Nikki monte ensuite sur la 3ème corde et porte un « High Crossbody ». Nigel note qu'il n'a jamais vu Shayna Baszler être dominée comme ça.

Mauro Ranallo remercie le groupe Halestorm pour la chanson « Uncomfortable » pour le prochain NXT Takeover. Nigel annonce que Shayna Baszler Vs. Nikki Cross pour le championnat NXT Women’s est officiel pour le Takeover de la semaine prochaine.

Tag-Team Match :
TM-61 (Nick Miller et Shane Thorne) Vs. Mike Hughley et Robbie Grand

TM-61 (Nick Miller et Shane Thorne) affrontent les « Jobbers », Mike Hughley et Robbie Grand. Miller prend l’avantage sur Hughley pour lui porter des « Chops » et l’acculer dans son coin pour passezr le relais à Thorne. Nick envoi ce dernier en « Running European Uppercut » sur Mike Hughley. Nick sèche ensuite ce dernier Thorne malmène Hughley au sol. Ce dernier revient avec un « Jaw Breaker » et passe le relais à Robbie Grand. Ce dernier se prend direct un « Dropkick » de Shane pour le compte de 2. Shane le frappe ensuite au sol. Miller prend le relais et malmène Robbie au sol. Ce dernier tente de revenir, en vain et Nick vire Hughley de son rebord. Grand reprend l’avantage mais Shane le frappe d’un coup de pied dans le dos alors que l’arbitre est occupé avec Hughley. Shane dégage ce dernier du ring et passe le relaçs à Thorne. Les TM-61 en terminent avec une « Clothesline » sur la nuque de Robbie par Shane pour la victoire.

Vainqueurs : TM-61 (Nick Miller et Shane Thorne) (2:17)

Après le combat, Nick Miller prétend qu'ils ont prouvé qu'ils sont la meilleure équipe de la NXT. Miller rappelle qu’ils ont battus les Street Profits et les Heavy Machinery. Il affirme qu'ils peuvent aussi battre les autres équipes de la division. Shane Thorne déclare que les autres équipes devraient se mettre à genoux devant eux et les appeler « The Mighty ».

On revoit les images de Lars Sullivan attaquant Aleister Black la semaine dernière. On voit ensuite des images de Lars Sullivan s’entrainant contre les prospects internationaux dans le Performance Center et les battre. TM-61 est vu en arrière-plan, secouant la tête et faisant demi-tour, parce qu'ils ne veulent pas s’entrainer avec Sullivan.

Roderick Strong Vs. Danny Burch
Le co-champion NXT Tag-Team, Roderick Strong affronte Danny Burch. Epreuve de force, Roderick le plaque au sol. Danny revient por appliquer une « Clé de bras » à terre. Strong se dégage et rejoint les cordes pour souffler. Plus tard, Roderick applique une « Abdominale Stretch ». Burch s’en dégage et éjecte son adversaire du ring. Strong remonte dessus mais Danny esquive une « Ruade » pour le laisser percuter le coin. Burch enchaine avec un « Headbutt » et les 2 hommes s’écroulent. Echanges de coups, Danny prend l’avantage pour l’envoyer dans le coin avec une « European Uppercut ». Burch enchaine avec une « Running European Uppercut » puis un « Missile Dropkick » de la seconde corde. Danny porte ensuite une « Release German Suplex » puis une « Clothesline ». Là, Adam Cole et Kyle O’Reilly arrivent et montent sur le rebord du ring. Ils sont attaqués par Pete Dunne et Orney Lorcan. Adam envoi ce dernier dans les escaliers du ring avant d’échanger des coups avec Pete. Ce dernier contre un saut du rebord de Kyle avec un « Forearm ». Sur le ring, Burch applique un « Crossface » à Roderick. Danny lâche la prise pour virer Adam Cole du ring. Ceci permet à Strong de surprendre son adversaire avec un « Back Breaker » pour la victoire !

Vainqueur : Roderick Strong (5:44)

Après le combat, Pete Dunne se met derrière Roderick Strong qui célèbre. Pete s’en prend à Strong et le frappe au visage pour l’acculer dans le coin. Kyle O'Reilly intervient contre Dunne pour empêcher de porter son « Bitter End » sur Roderick. Ce dernier porte à Dunne un « End of Heartache » pour laisser les babyfaces au sol dans le ring. L'Undisputed Era célèbre sur la rampe.

En arrière-scène, on voit Kassius Ohno qui fait un photoshoot. EC3 arrive et plaisante vis-à-vis de Kassius. EC3 commence à dire ses slogans. Ohno le traite de narcissique et de « blowhard ». Ohno défie EC3 pour un match la semaine prochaine. EC3 répond qu'il pouvait voir le défi écrit dans les lumières et il l’accepte.

On revoit la vidéo de Lars Sullivan contre Aleister Black.

Mauro Ranallo redonne certains des matchs annoncés pour le prochain show NXT Takeover.

On voit un vidéo clip sur Ricochet. Ce dernier parle de la façon dont son nom est généralement associé à un enfant qui peut faire des « Flips ». Il explique de s’être battu toute sa vie et d'atteindre le sommet dans toutes les entreprises dans lesquelles il a été. The Velveteen Dream parle de la bénédiction de « un seul et unique ». The Velveteen Dream prétend qu'il était béni aussi. Ce dernier prétend que vous n'avez pas à lutter si vous êtes bénis. The Velveteen Dream admet que Ricochet peut impressionner les gens athlétiquement, mais peut-il les faire « sentir » ? Un vidéo clip montre des extraits de Patrick Clark dans « Tough Enough ». The Velveteen Dream prétend qu'il n'a aucun souvenir d'avoir été éliminé de cette émission de télé réalité. Ricochet pense que Patrick Clark s'est vu offrir une opportunité. The Velveteen Dream pense que Ricochet a choisit d'être un roi mais que lui a choisit d'être un « prince ». Dream poursuite que le roi « était » bon, mais que le prince sait qu'il y a une plus grande couronne. Dream affirme que le roi tombera et que la monarchie mourra. Ricochet conclu que The Velveteen Dream verra la défaite aux mains du roi Ricochet.

Women's Match :
Kairi Sane Vs. Lacey Evans

Kairi Sane affronte Lacey Evans. Epreuve de force, Kairi Sane applique une « Clé de bras » puis un « Double Chops ». Kairi Sane revient avec un « Headcisors » et lui malmène le bras au sol. Kairi Sane porte un « Irish Whip » mais Lacey la bloque dans le coin avec ses jambes. Kairi Sane la repousse sur le rebord et la contre pour l’envoyer à terre. Evans porte un « Springboard Elbow Drop » pour le compte de 2. Lacey la malmène au sol pour le compte de 2. Plus tard, Lacey applique une « Cobra Clutch » au sol. Plus tard, Evans la fait tournoyer et la relâche au sol. Elle lui porte un coup de genou dans le coin pour le compte de 2. Plus tard, Kairi Sane bloque une gifle et l’envoi à terre. Kairi Sane la frappe au visage mais Evans la repousse et la contre d’un « High Knee ». Lacey ajoute un « Bodyslam » pour le compte de 2. Plus tard, Kairi Sane esquive un « Moonsault » et porte 3 « Interceptors ». Plus tard, Kairi Sane porte un « Running Low Elbow » puis une « Flying Forearm » de la 3ème corde pour le compte de 2. Kairi Sane ajoute un « Armbar » mais Lacey tente de lui river les épaules au sol pour le compte de 2. Kairi Sane porte un « Alabama Slam » et remonte sur la 3ème corde pour porter un « Insane Elbow » pour la victoire !!!

Vainqueur : Kairi Sane (6:29)

Kairi Sane célèbre sa victoire après le match.

Les commentateurs annoncent une promo d’Aleister Black pour la semaine prochaine.

Tommaso Ciampa fait son entrée sous aucune musique, des huées et un chant « You Sux ». Les fans commencent à chanter « Johnny Wrestling » et « Psycho Killer ». Tommaso Ciampa s’assoit sur la corde du haut, essaye d'avoir un mot mais la foule l'en empêche. Ciampa crie que la foule l’a abandonnée avant que lui l’abandonne. Ciampa ajoute que les chants « You Tape Out » le dégoûtent. Un chant « You Sux » puis « Asshole » s’ensuit. Tommaso déclare qu'ils peuvent la fermer et l’écouter ou chanter parce qu'il s'en fout. La foule continue à chanter contre lui. Ciampa traite le chant « Psycho Killer » de favorable de « Bullcrap ». Ciampa continue à se plaindre de Johnny Gargano. Ciampa parle de la façon dont Gargano devait annoncer son grand match et pense qu'il est « Johnny Badass » maintenant. Tommaso trouve que c'était adorable. Ciampa rappelle que Gargano a presque paralysé sa femme il y a une semaine. Ciampa affirme que c'était la faute de Gargano parce que ce dernier a fait venir sa femme. Ciampa affirme qu’il se défendait de l’attaque de Johnny. Ciampa pense que Gargano aurait dû écouter sa femme. Ciampa demande à Gargano de ne pas se présenter à Takeover, car ce conte de fées Gargano se termine sans une fin heureuse. Ciampa affirme que Gargano et sa femme seront brisés. Gargano essaie de venir mais il est retenu par « sécurité ». Johnny repousse les 2 gars et va frapper Ciampa à l’extérieur du ring. Drake Younger et un autre arbitre interviennent à leur tour, sans trop d’efficacité. Ciampa quitte le ring et Johnny le passe par-dessus la barricade avec un « Suicide Dive ». Gargano échangent des coups dans le public avant que les officiels ne tentent d’intervenir. Ils se bagarrent partout au bord du ring. Alors que Tommaso est retenu par les officiels, Johnny lui saute dessus des gradins et le frappe au sol. Ils sont séparés par les officiels. Ciampa repasse de l’autre côté des barrières mais Johnny le frappe au visage. De retour sur le ring, Gargano repousse les officiels ce qui permet à Ciampa de le frapper par derrière. Tommaso frappe Johnny au sol et lui applique un « GargaNo Escape » sur Gargano. Les arbitres cassent la prise alors que Mauro rappelle que Gargano est déjà blessé au cou. Ciampa remonte la rampe sous les huées et fait signe de au revoir à Johnny. Ce dernier se rue sur Tommaso et le jette dans les LEDs. Ciampa saigne du front. Johnny lui applique alors un « GargaNo Escape » qui abandonne alors que l’émission NXT se termine.

Review du site WillyWrestleFest.fr