Review du site WillyWrestleFest.fr

22 Août 2018
Barclays Center - New York City, New York

L’intro de l’émission revient sur le show NXT Takeover : Brooklyn IV.

Mauro Ranallo, Nigel McGuinness et Percy Watson sont aux commentaires en provenance du Barclays Center. Mauro revient sur les segments annoncés pour cet épisode.

Women's Match :
Bianca Belair Vs. Deonna Purrazzo

Bianca Belair affronte Deonna Purrazzo. Bianca Belair fait son retour de blessure à la télé après 2 mois d’absence. Deonna Purrazzo, ex catcheuse de la Ring Of Honor, entre autres, fais ses débuts télé à la NXT et est une ex participant du Mae Young Classic 2018. Epreuve de force, Bianca applique une « Cl » de bras » que retourne Purrazzo. Belair revient et applique un « Collier de tête » pour la plaquer au sol. Deonna se dégage et lui applique un « Collier de tête » au sol à son tour. Belair répond en lui ceinturant le cou avec ses jambes mais Purrazzo se dégage et provoque Bianca. Plus tard, Purrazzo se dégage d’un « Collier de tête » de Bianca qui lui saute plusieurs fois par-dessus avant de lui porter un « Dropkick ». Deonna revient et tente un « Fujiwara Armbar » que repousse Belair pour lui porter un « Tilt-A-Whirl Gutbuster » pour le compte de 2. Bianca la malmène ensuite au sol et lui y applique une « Full Nelson ». Plus tard, Bianca lui porte des coups de bélier dans le coin avant d’ajouter un « Irish Whip ». Deonna esquive une « Ruade » de Belair et tente un « Roll Up » que bloque Bianca pour la frapper au sol. Belair porte ensuite des « Descentes du coude ». Belair porte un « Bodyslam » puis parade ce qui permet à Purrazzo d’esquiver le « Standing Moonsault » qui suit. Plus tard, Deonna la repousse, porte un « Hip Toss » et un « Low Dropkick » pour reprendre l’avantage. Deonna tente un « Fujiwara Armbar » mais Bianca la repousse pour l’envoyer, épaule la première dans le poteau du ring. Belait ajoute un « Torture Rack Into A Facebuster » pour la victoire !!!

Vainqueur : Bianca Belair (5:39)

Après le match, Bianca Belair sourit et change ensuite d’expression pour se vanter d’être la meilleure.

L'émission se poursuit avec les meilleurs moments du match EC3 contre Velveteen Dream.

En arrière-scène, Cathy Kelley interview Velveteen Dream. Ce dernier commence en mettant sa couronne sur la tête de Cathy et la taquine en lui demandant ce qu’elle fait ce soir ? Elle répond « rien », alors Dream lui conseille de se connecter mercredi pour connaître son avenir.

Mike Rome interview ensuite EC3 qui reconnait ses défaites à la NXT en mentionnant que tous ces matchs ne sont pas terminés. EC3 explique que ce n’est pas fini jusqu’à ce qu’il gagne, parce que c’est l’esprit le plus élevé. Mike Rome questionne EC3 au sujet de l'attaque sur Aleister Black d’il y a quelques jours. EC3 a présenté la scène. EC3 répond qu'il se sent comme un détective et annonce qu’il a l'impression que Lars Sullivan se tenait juste là sur le lieu du crime. EC3 trouve que ça peut être logique étant donné qu’Aleister Black a brisé la mâchoire de Sullivan.

Mauro Ranallo remercie le groupe Grandson d'avoir fourni la chanson « Blood // Water » pour NXT Takeover : Brooklyn IV. Mauro lance ensuite une vidéo du match Undisputed Era vs Moustache Mountain puis d’une vidéo Adam Cole vs Ricochet pour compléter la soirée de l'Era. Roderick Strong et Kyl O'Reilly ont conservés leurs ceintures NXT Tag-Team alors qu’Adam Cole a perdu sa ceinture NXT North American.

En arrière-scène, on retrouve Ricochet pour une interview. Ricochet parle de ses années d'expérience. Roderick Strong et Kyle O'Reilly tentent de l’interrompre pour défendre l’honneur d’Adam Cole. A l’arrivée de Pete Dunne, The Era s'éloigne un peu apeurés. Pete Dunne reconnaît qu'il n'aimait pas l'Ere aussi, mais il poursuit qu’il voit cette chose sur l'épaule de Ricochet comme une pièce d'or qu'il veut.

Mauro Ranallo nous remontre des images des caméras de surveillance au moment de l’attaque d’Aleister Black et annonce que les images ont été partiellement améliorées numériquement et que les téléspectateurs peuvent voir que Nikki Cross était sur un toit juste après l’attaque, ce qui fait d’elle un nouveau suspect.

On nous montre une vignette de présentation de Zack Gibson.

On vot une vidéo sur le match Shayna Baszler Vs. Kairi Sane de Takeover.

Après le match de Takeover, Shayna Baszler est interviewée par Cathy Kelley. Marina Shafir, Jessamyn Duke et Ronda Rousey sont à côté d'elle. Shayna Baszler coupe Cathy Kelley et prétend que Kairi Sane n'était pas une bonne combattante. Shayna Baszler repart avec les autres femmes hors de la scène. Ronda a l'air mécontente, probablement dégoûté par la défaite de son amie.

On revoit en images les meilleurs moments du match Tommaso Ciampa Vs. Johnny Gargano de Takeover Brooklyn 4.

Percy Watson a lance une vidéo qui récapitule le week-end de SummerSlam.

On voit une vidéo « Coming Soon » de la « NXT UK ».

Nigel McGuinness récapitule l'article de wwe.com de la WWE signant officiellement Matt Riddle. Percy Watson annonce Kyle O'Reilly et Roderick Strong contre Pete Dunne et Ricochet dans un « Non Title Match » de champions pour la semaine prochaine.

Zack Gibson arrive le premier sous une légère réaction négative.

WWE United-Kingdom Championship Title Match :
Pete Dunne © Vs. Zack Gibson

Le champion WWE United-Kingdom, Pete Dunne, défend sa ceinture face à Zack Gibson. Epreuve de force, ce dernier met le champion au sol. Dunne se relève mais Zack lui malmène le bras. Pete retourne la prise et envoi Gibson au sol. Ce dernier le frappe à la gorge par surprise pour envoyer Pete à terre. Gibson lui malmène ensuite le bras. Plus tard, le champion revient avec une « Clothesline » en contre et lui malmène le bras au sol. Dunne lui tord les doigts puis le frappe au sol. Echanges de gifles, Dunne le met à terre en lui tordant les bras puis le frappe au sol. Gibson se dégage plus tard d’un « Collier de tête » et le plante contre le sol en le tenant par le bras. Zack le frappe à terre puis lui étire le bras pour le compte de 2. Gibson le malmène ensuite au sol. Plus tard, le challenger porte une « Back Suplex » pour le compte de 2. Zack lui tord ensuite les doits à son tour. Gibson applique une « Cobra Clutch » au sol et lui porte une « Back Elbow » et une « Overhead Suplex ». Gibson le frappe à coups de « Forearms ». Pete avorte un « Irish Whip » et saute par-dessus son adversaire pour enchainer avec un « Running Enzuigiri » dans le coin. Pete avorte une tentative de « German Suplex » et porte un « Low Kick » dans le dos de son adversaire. Dunne enchaine avec un « X-Plex Into An Armbar » mais Zack met son pied dans les cordes pour faire casser la prise. Alors que Gibson est à l’extérieur, Pete lui saute dessus avec un « Triangle Moonsault ». De retour sur le ring, Zack demande pitié et Dunne lui saute dessus avec un « Double Footstomp ». Par la suite, Pete obtient le compte de 2 suite à un « Sitout Powerbomb ». Plus tard, Zack retourne un « Irish Whip ». Alors que Dunne tente un autre « Moonsault », il mais se fait contrer par Gibson d’un « Middle Kick » de plein fouet. Zack porte un « Modified Codebreaker » de la seconde corde pour le compte de 2. Echanges de coups, Pete saute à pieds joints sur les mains de Gibson. Plus tard, ce dernier le contre avec un « Codebreaker » mais le champion répond d’un « Jumping Enzuigiri ». Par la suite, les 2 se portent un « Enzuigiri » mutuel. Plus tard, Pete contre Gibson sur les cordes avec un « Enzuigiri ». Ce dernier retourne une tentative de « Superplex » par un « Final Cut Suplex » des cordes pour le compte de 2. Zack applique ensuite « Shankley Gates ». Dunne fait casser la prise en mordant les cordes. Zack lme frappe plusieurs fois à terre à coups de pieds. Le protège-dents de Pete tombe. Zack sèche ce dernier avec une « Short Clothesline ». Gibson regarde le protège-dent avant de vouloir le balancer dans la foule. Dunne l’en empêche et lui tord les doigts puis porte son « Bitter End » pour la victoire.

Vainqueur : Pete Dunne (13:44)

Le show se termine avec la bouche ensanglantée de Pete Dunne qui célèbre sa défense de titre avec succès.

Review du site WillyWrestleFest.fr