27 Juillet 1998
Anaheim, Californie

The Undertaker se présentait sur le ring avec les 2 ceintures de champion du monde par équipe de la WWF. The Undertaker déclarait que la nuit dernière à Fresno, il avait envoyé son frère en enfer avec un « Tombstone » et, avec Stonecold Steve Austin, ils étaient les nouveaux champions par équipes. The Undertaker déclarait qu’ils étaient peut-être champions, mais ne seront jamais partenaires. The Undertaker demandait à Stonecold de venir faire ses excuses. Il était coupé par Vince McMahon qui le rejoignait le ring avec les Stooges. Il reprochait à The Undertaker de vouloir des excuses à Austin. Vince déclarait que ce n’était pas parce que The Undertaker avait porté un « Tombstone » sur Kane qu’il n’était pas de mèche avec. Vince rappelait que The Undertaker avait eut besoin de 3 « Tombstones » à WrestleMania pour battre Kane. McMahon ne le croyait donc pas. Vince demandait des excuses à The Undertaker pour l’avoir frappé la semaine dernière. The Undertaker déclarait qu’il pourra recommencer. Vince demandait des excuses à The Undertaker et annonçait que lui et Austin défendront le titre WWF Tag-Team face aux New Age Outlaws. Alors que Vince demandait des excuses, il était coupé par Stonecold. Ce dernier demandait à McMahon de se casser de là. Steve demandait aux fans si avec The Undertaker ils étaient champions « Hell Yeah ». Austin déclarait ne jamais avoir demandé à être ami avec The Undertaker… Mais comme ce Jackass de Vince leur demandait de défendre les ceintures, il serait là. Comme excuses à The Undertaker, Austin lui faisait un « Middle Finger » !

Non Title Match :
Vader Vs. D-Lo Brown

Vader affrontait le champion WWF European, D-Lo Brown. Epreuve de force, Ce dernier prenait l’avantage en frappant Vader au visage. Ce dernier retournait un « Irish Whip » puis se ruait sur le champion qui ne sentait rien avec sa protection. Vader le frappait au visage et l’envoyait au sol. Plus tard, Vader bloquait un « Sunset Flip » pour se laisser retomber assis sur D-Lo. Ce dernier quittait le ring. De retour dessus, les 2 s’échangeaient des coups. D-Lo Brown portait un « Irish Whip » puis une « Ruade » avant de frapper Vader dans le coin. D-Lo Brown portait un autre « Irish Whip »puis une « Running Clothesline » dans le coin. Plus tard, D-Lo Brown le malmenait dans les cordes. Plus tard, D-Lo Brown portait un « Bodyslam » puis une « Descente du coude pour le compte de 2. Brown ajoutait un « Leg Drop » sans succès. D-Lo Brown portait un « Irish Whip » puis un coup de bélier. D-Lo Brown portait un autre « Bodyslam » puis un « Moonsault » de la 3ème corde pour le compte de 2. Vader esquivait une « Ruade »pour le faire passer par-dessus la 3ème corde. Vader lui retirait la protection et portait un « Big Splash » à l’extérieur pour remporter le combat par décompte !

Vainqueur : Vader par décompte !

Brawl 4 All Match :
Bart Gunn Vs. Steve Williams

Bart Gunn affrontait Steve Williams. Ce dernier le plaquait au sol direct. Plus tard il acculait Bart dans le coin puis portait quelques coups au visage qui faisaient mouche. Fin du 1er Round, à l’avantage de Steve. Ce dernier repartait à l’attaque et acculait Gunn dans le coin plusieurs fois. Plus tard, Bart parvenait à le plaquer au sol juste avant la fin du round, le faisant même tomber entre les cordes. Williams était à 15 pts contre 5 pour Bart à l’issue du second round. Au 3ème, Bart semblait plus agressif. Steve tentait de le faire tomber, sans succès. Bart y parvenait en milieu de round. Bart décrochait plusieurs coups, dont un « Uppercutt » qui mettait Dr. Death KO ! Ce dernier était aidé pour rejoindre les vestiaires.

Vainqueur : Bart Gunn par KO au 3ème round.

Owen Hart Vs. Dan Severn
Owen Hart affrontait Dan Severn. Avant l’arrivée de ce dernier, Owen prenait la parole et revenait sur sa victoire de la veille, affirmant avoir approuvé être le plus dangereux à la WWF et qu’il n’était pas un « Nuggets » (Owen Hart avait battu Ken Shamrock dans un « Hart Family Dungeon Match » après avoir utilisé des haltères comme d'une arme pour assommer son adversaire.). Il défiait quiconque du vestiaire à venir l’affronter. Alors qu’il prétendait que personne n’avait les couilles de venir, sa propre musique retentissait et c’était Jason Sensation qui se présentait. Naturellement, il était déguisé en Owen Hart et imitait ce dernier en disant « Enough is Enough » et s’adressait à Owen en lui demandant s’il croyait avoir le droit de venir le frapper ? Il se foutait du nez d’Owen en disant qu’il était temps de se regarder nez-à-nez. Il traitait Owen de « Nugget » et encourageait le public à chanter « Nugget ». Alors qu’Owen se dirigeait vers Jason, Dan Severn arrivait en costume et semblait relever le challenge d’Owen (Dan avait été l’arbitre du combat entre Owen et Shamrock la veille). Owen prenait l’avantage en traitre avec un « Low Blow » alors de Dan retirait ses habits. Owen l’étranglait avec la cravate et le frappait au visage. Owen le plaquait à terre et appliquait un « Sharpeshooter ». Severn s’en dégageait pour revenir. Là, Ken Shamrock accourait pour sécher Owen avec une « Running Clothesline » pour faire disqualifier Dan. Alors que Shamrock appliquait une « Choke Hold » sur Owen, Severn en faisait de même. Les officiels arrivaient et c’était Steve Blackman qui les séparait.

Vainqueur : Owen Hart par disqualification !

En arrière-scène, Michael Cole tentait d’interviewer Ken Shamrock qui s’énervait en lui gueulant dessus.

Tag-Team Match :
Faarooq et Scorpio Vs. The Disciples Of Apocalypse (8-Ball et Skull)

Faarooq et Scorpio affrontaient The Disciples Of Apocalypse (8-Ball et Skull), accompagnés de Paul Ellering. Bradshaw était aux commentaires. 8-Ball prenait l’avantage sur Scorpio qu’il frappait dans le coin avant de porter un « Hip Toss ». Scorpio revenait avec un « Spinning Hellkick » et passait le relais à Faarooq. Relais de 8-Ball qui reprenait l’avantage pour porter un « Irish Whip ». Faarooq contrait une « Ruade » puis enchainait avec une « Clothesline » de la seconde corde. 8-Ball contrait un « Big Splash » pour se prendre un « Face First ». 8-Ball quittait le ring pour se prendre un « Double Axhandle » du rebord. Skull intervenait et Scorpio leur sautait dessus de la 3ème corde. Il remontait un des « DOA » sur le ring pour le frapper. L’autre le faisait trébucher de l’extérieur, prenait le relais plus tard pour porter un « Tilt-A-Whirl Slam » pour le compte de 2. Relais et « Double Teaming » des DOA qui portaient un « Elevated Face First ». Plus tard, alors que Bradshaw s’énervait verbalement et physiquement face à Lawler, Scorpio revenait sur le ring avec un « Jumping Corkscrew Roundhouse Kick ». Relais des 2 côtés, Faarooq s’en prenait aux 2 DOA qui revenaient. Faarooq en passait un par-dessus la 3ème corde et ce dernier retombait contre la table des commentateurs. Bradshaw s’attaquait à ce dernier et Scorpio sautait sur le DOA. Bradshaw frappait ce dernier avant d’en venir aux mains avec Faarrooq. L’arbitre arrêtait le combat ! Les 5 hommes se battaient ensemble. Les officiels arrivaient et Bradshaw bousculait Slaughter avant de partir.

Vainqueurs : Aucun, sans décision !

En « Duplex », Jim Ross questionnait The Rock qui devait affronter 2 membres de la DX. Ce dernier n’appréciait naturellement pas et affirmait que ça allait les rendre célèbre de l’affronter.

WWF Intercontinental Title Triple Threat Match :
The Rock © Vs. Triple H Vs. X-Pac

The Rock, défendait sa ceinture face à Triple H, accompagné de Chyna et contre X-Pac. Avant l’arrivée du rock, Triple H demandait à la foule si elle était « Ready » ? Puis faisait l’intro de la DX en ajoutant que c’était son anniversaire… « Let’s Get Ready To Suck It » ! La DX se mettait naturellement à 2 contre 1 contre le champion et faisait son « DX Chop ». Ils l’envoyaient à terre à tour de rôle. HHH portait une « Souplesse », X-Pac un « Leg Drop » et Hunter ajoutait une « Descente du genou ». X-Pac portait plusieurs « Chops » dans le coin puis HHH portait un « Irish Whip ». The Rock esquivait une « Clothesline » de ce dernier pour en porter une à X-Pac puis s’en prendre une HHH. Plus tard, ce dernier le séchait avec un « High Knee » et portait un « Pedigree » mais X-Pac empêchait le tombé pour le faire lui-même. Triple H le tirait à son tour et les 2 argumentaient puis se bousculaient. Ceci permettait au Rock de revenir contre HHH pour se prendre un « Spinning Hellkick » de X-Pac pour le compte de 2. Plus tard, alors que Triple H était sur le rebord, The Rock envoyait X-Pac le percuter pour envoyer Hunter contre la table des commentateurs. The Rock couvrait alors X-Pac pour le compte de 2. The Rock frappait son adversaire à terre puis le malmenait dans le coin. X-Pac revenait pour se prendre un « Samoan Drop » pour le compte de 2. The Rock portait un « Bodyslam » puis un « People’s Elbow » sur X-Pac pour le compte de 2. C dernier revenait pour se prendre un « Rock Bottom » mais Triple H cassait le tombé pour frapper le champion au sol. Plus tard, HHH le séchait avec un « Knee Face Buster » et une « Running Clothesline » pour le compte de 2. Plus tard, The Rock portait une « Clothesline » à HHH pour se prendre un « X-Factor » de X-Pac. HHH cassait le tombé et X-Pac le confrontait à nouveau ! HHH le frappait peu après et X-Pac lui rendait. Les 2 se battaient alors que The Rock quittait le combat. X-Pac contrait HHH avec un « Spinning Headkick » pour le compte de 2 alors que The Rock se faisait décompter !

Vainqueur : Personne, le Rock se faisait décompter !

En arrière-scène, Michael Cole interviewait les New Age Outlaws au sujet de ce qui venait de se passer entre Triple H et X-Pac. Road Dogg répondait que non, car ils étaient une famille et que c’était l’argent qui comptait plus que tout. Road Dogg disait que ce qui les importait le plus, les ceintures qu’ils allaient reprendre. Billy Gunn concluait avec un « Suck It » aux personnes qui ne pensaient pas qu’ils reprendraient le titre à nouveau.

Brakkus Vs. Jesus Castillo
Brakkus faisait ses débuts à Raw face à Jesus Castillo. Brakkus repoussait ce dernier comme d’un rien puis portait un « Scoop Slam » et des « Descentes du coude ». Plus tard, Brakkus portait un « Spine Buster » pour la victoire en moins d’une minute.

Vainqueur : Brakkus

Val Venis Vs. Brian Christopher
Val Venis affrontait Brian Christopher, accompagné de Scott Taylor. Avant le début du combat, Val Venis faisait encore allusion à la taille de son pénis. Il était interrompu par le Kai En Tai et Yamagushi-San qui avait un sabre à la main. Christopher attaquait Val en traitre pour prendre l’avantage. Venis revenait pour se prendre un « Dropkick ». Plus tard, Venis revenait pour porter un « Atomic Drop » et un « Inverted Atomic Drop ». Val l’envoyait au sol ou il le frappait. Christopher revenait pour se prendre un « Alabama Slam » en contre. Val le séchait à coups de « Clotheslines » puis le séchait d’un « Big Boot ». Brian revenait pour un « DDT » alors que Scott déconcentrait Val. Ce denrier les séchait tout les 2 avec une « Double Clothesline » puis portait une « Fisherman’s Suplex Into A Bridge » pour la victoire. Après le combat, Too Cool s’attaquait à Venis que Taka Michinoku venait sauver. Sur la plateforme, Yamagushi-San challengeait Val la semaine prochaine et déclarait qu’après qu’ils aient gagnés le combat, il aura une surprise pour Val ! Yamagushi-San coupait un gros morceau de saucisson avec son sabre ! Val ne rigolait pas.

Vainqueur : Val Venis

En arrière-scène, Michael Cole interviewait les LOD 2000 au sujet de leur match contre la Nation. Animal déclarait qu’ils allaient voir si Mark Henry était l’homme le plus fort au monde. Hawk semblait pas en forme, échappait son casque. Animal n’en faisait pas de cas et affirmait qu’ils feraient un impact ce soir et botteraient des culs.

Tag-Team Match :
LOD 2000 (Road Warrior Animal et Road Warrior Hawk) Vs. The Nation (Mark Henry et The Godfather)

LOD 2000 (Road Warrior Animal et Road Warrior Hawk) affrontaient The Nation (Mark Henry et The Godfather). The Godfather arrivait avec des Hoes. Hawk se cassait la gueule en se prenant les pieds dans les cordes. Animal le mettait dans le coin en disant de le laisser faire. Hawk ne semblait pas bien et l’arbitre semblait le remarquer. Animal débutait face à Henry qui se dégageait d’un « Collier de tête » et ne bougeait pas sur des « Shoulder Tackles ». Animal parvenait à prendre l’avantage avec un « Flying Shoulder Tackle ». The Godfather prenait le relais et reprenait l’avantage pour porter un « Irish Whip » et une « Ruade ». A la seconde tentative, Animal contrait la « Ruade » par une « Running Clothesline ». Alors qu’Animal tendait la main pour le relais, Hawk ne le voyait alors qu’il avait la tête baissée. The Godfather reprenait l’avantage et passait le relais à Henry qui portait un « Bodyslam » et un « Leg Drop » pour le compte de 2. Relais de The Godfather qui portait un « Back Kick » pour le compte de 2. Il ajoutait un « Bodyslam » mais Animal esquivait le « Leg Drop » qui suivait. Animal allait devant Hawk toujours mal en point et The Godfather reprenait l’avantage… Animal le calmait avec un « Powerslam » pour le compte de 2 quand Mark intervenait. Animal séchait plus tard The Godfather avec une « Clothesline ». Henry rentrait sur le ring pour envoyer Animal au sol (pas de relais ?). Animal revenait et virait Henry avec un « Dropkick ». Animal s’en prenait aux Godfather qu’il mettait sur ses épaules pour un « Doomsday Device » mais Hawk se cassait lamentablement la gueule en montant sur la 3ème corde ! Animal s’énervait pour se prendre une « Clothesline » de Mark puis un « Death Valley Driver » qui permettait au Godfather de remporter le combat !

Vainqueurs : LOD 2000 (Road Warrior Animal et Road Warrior Hawk)

Sur le ring, Jerry « The King » Lawler accueillait Jacqueline, accompagnée de Marc Mero et Sable pour leur présenter le trophée du « Bikini Contest » de la veille. Avant que Jerry ne déclare Sable vainqueur, il recevait un message de Vince McMahon qui disait que la peinture n’étant pas un vêtement, Sable était disqualifiée ! Jacqueline était déclarée vainqueur et célébrait avec Mero. Après le départ des « Heels », Jerry demandait sa réaction à Sable. Cette dernière déclarait ne pas avoir besoin d’un trophée stupide pour lui dire qu’elle avait remporté cette compétition. Il déclarait que les fans avaient parlés d’eux-mêmes. Elle se disait ne pas être étonnée de la décision mais qu’elle aurait pensée que Vince aurait eut les couilles de lui dire en face. McMahon se présentait et reprenait les propos de Sable. Il demandait à Sable si elle remettait en doute sa masculinité ? Vince disait avoir beaucoup d’ingrats avant d’en faire des Superstars mais n’aurait jamais cru que Sable en fasse partie. Il rappelait avoir sauvé Sable quand Mero l’avait viré. Vince admettait lui avoir permise de revenir pour sa popularité et pour satisfaire les fans. Vince disait que toute fois, les gens comme Sable il en trouvait des douzaines et la mettait en garde qu’il pouvait la remplacer par n’importe quel Bimbo. McMahon disait qu’elle resterait une employée tant qu’elle ne deviendrait pas une salope ingrate. Sable lui faisait un « Double Middle Finger » dans e dos et retirait son t-shirt pour se retrouver en bikini !

WWF World Tag-Team Title Match :
Steve Austin et The Undertaker © Vs. The New Age Outlaws (Billy Gunn et The Road Dogg)

Les champions WWF World Tag-Team, Steve Austin (champion WWF) et The Undertaker, défendaient leurs ceintures face à The New Age Outlaws (Billy Gunn et The Road Dogg). Austin débutait face à Gunn et shootait dans un ballon de plage qui atterrissait sur le ring. A toi à moi, l’arbitre les séparait dans le coin. Gunn travaillait sur le bras de Steve qui retournait la prise pour se prendre un « Collier de tête ». Steve se dégageait pour se prendre un « Shoulder Block ». Billy paradait. Stonecold lui répondait avec un « Double middle Finger ». Plus tard, Austin portait un « Inverted Atomic Drop ». Billy tentait un « Victory Roll » pour se prendre une « Clothesline » et se faire catapulter dans le coin. Steve tentait un « Stonecold Stunner » que repoussait Gunn pour quitter le ring. Steve le suivait pour se faire frapper par derrière par le The Road Dogg. Billy en profitait pour reprendre l’avantage et porter une « Guillotine » sur la barrière de sécurité. De retour sur le ring, The Road Dogg prenait le relais mais Stonecold parvenait à reprendre l’avantage et passer le relais à son tour. The Undertaker portait un « Irish Whip » et une « Clothesline » avant de malmener The Road Dogg dans le coin. Undertaker ajoutait un « Old School » puis l’attrapait à la gorge. Alors qu’Austin rentrait sur le ring, l’arbitre le repoussait dans son coin, ce qui permettait à Billy d’intervenir. The Road Dogg malmenait alors la jambe de son adversaire au sol. Relais avec Billy qui frappait l’Undertaker à terre. Relais de Road Dogg qui travaillait sur la jambe affaiblie du Dead Man au sol. The Undertaker retournait la prise et The Road Dogg rejoignait les cordes pour la faire casser. The Road Dogg s’acharnait sur la jambe affaiblie de l’Undertaker et le frappait dans le coin. LUndertaker lui rendait la pareil mais, plus tard, The Road Dogg esquivait un « Big Boot » pour le frapper à la jambe et passer le relais à Gunn. Ce dernier portait une « Descente du coude » et travaillait au sol sur la jambe de l’Undertaker. The Road Dogg aidait son partenaire qui couvrait l’Undertaker pour le compte de 2. Gunn le malmenait au sol et passait le relais à The Road Dogg qui frappait la jambe contre le poteau du ring. Plus tard, The Road Dogg le frappait au visage te Gunn intervenait illégalement derrière le dos de l’arbitre. Plus tard, The Road Dogg l’étranglait dans les cordes. Undertaker esquivait une « Ruade » et The Road Dogg se mangeait les cordes. The Undertaker esquivait une « Ruade » de Billy qui avait prise le relais et passait le tag à Stonecold déchainé face aux 2 challengers. Il leur frappait la tête puis plaquait Gunn à terre avec un « Thesz Press » avant de le dégager hors du ring. Austin portait un « Stonecold Stunner » sur The Road Dogg pour la victoire ! Après le combat, The Undertaker portait un « Chokeslam » à Billy Gunn. Après le combat, les 2 champions buvaient une bière ! Kane et Mankind s’attaquaient à Austin et The Undertaker s’en mêlait mais l’émission s’arrêtait…

Vainqueurs : Steve Austin et The Undertaker