16 Juillet 2007
Corpus Christi, Texas

Lors de l`émission Monday Night Raw du 16 Juillet 2007, le show commençait avec la musique d’intro de Triple H « King Of King »… Alors que les fans attendaient naturellement l’arrivée de Helmsley, c’était King Booker qui se présentait. Ce dernier prétendait qu’il n’y avait qu’un « roi » à la WWE et à Raw et que c’était lui, King Booker. Il disait que personne ne pouvait pas utiliser son titre de « roi ». Il disait que l’image de King Of King était terminée et qu’il était le seul « King » à la WWE. Il s’adressait ensuite à «Jerry « The King » Lawler… Il disait qu’il le respectait, mais il lui demandait de retirer le mot « King » de son nom mdr. Jerry lui disait qu’ils étaient amis depuis longtemps, mais que lui était king depuis 30 ans et qu’il ne voyait pas comment il pourrait se détacher de se titre. Il proposait de cohabiter tous les 2 en tant que King. Booker disait que ce n’était pas possible et qu’ils ne pouvaient pas coexister dans le même business en tant que « roi ». Lawler disait qu’il ne pouvait pas contrôler la façon dont les gens l’appelleraient, mais que lui ferait l’effort. Plutôt que de s’en arrêter là, King Booker demandait à Jerry de lui baiser la main. Celui-ci refusait. Booker disait que ce n’était pas une demande, mais un ordre ! Lawler lui répétait « non » ! Les 2 hommes en venaient aux mains, mais ils étaient rapidement séparés pas les arbitres.

Jeff Hardy, Shelton Benjamin, Santino Marella et William Regal s’affrontaient dans un « Fatal 4 Ways Elimination Match » pour déterminer l’aspirant numéro 1 au titre Intercontinental d’Umaga au Great American Bash ! Benjamin passait Jeff par-dessus la 3ème corde alors que Santino tentait une prise de soumission sur Regal. Regal sortait du ring et était rejoins par Santino. Shelton et Jeff s’en donnaient à cœur joie sur le ring et étaient rejoins par William, puis Santino. Shelton finissait par prendre le dessus sur ce dernier. Santino le contrait et prenait brièvement le dessus avec des « Kicks ». Regal profitait que Santino était occupé avec Shelton, pour lui porter un coup à la tête pour l’éliminer. Alors que Jeff semblait avoir le contrôle, Shelton reprenait le dessus avec un « Electric Chair ». Quelques instants après les 2 « Heels » couvraient Jeff en même temps, sans succès. Ca devenait alors du chacun pour soit ! Ceci permettait à Jeff de souffler un peu, puis de revenir dans le combat. Il éjectait Shelton, mais se faisait contrer par Regal. Peu de temps après, Jeff portait son « Twist Of Fate » pour éliminer l’Anglais. Shelton portait un « Blockbuster » de la 3ème corde, pour le compte de 2 ! Jeff revenait, s’en prenait à Haas sur le rebord du ring. Envoyait Shelton rejoindre ce dernier au sol, pour leur sauter dessus vers l’extérieur du ring. Quelques instants plus tard, Jeff remportait la victoire avec un « Roll Up » et devenait ainsi l’aspirant numéro 1 au titre I.C. !

On revoyait les vidéos des altercations entre Randy Orton avec Dusty et Cody Rhodes. En arrière scène, Orton déclarait qu’il allait mettre un terme à la carrière de Cody avant même qu’elle n’ait commencée comme il avait mis un terme à celles de Shawn Michaels et Rob Van Dam. Il disait que ce soir, Dusty allait avoir un avant-goût de leur affrontement ce dimanche. Toujours

En arrière-scène, Maria tentait de réconforter Santino qui ne ce remettait pas d’avoir perdu. Il remerciait Maria et l’invitait pour la nuit avant de la serrer dans ses bras. Dans une vidéo Snitsky déclarait que les douleurs de ses adversaires étaient son plaisir. Il affrontait Val Venis qu’il battait avec son « Pumphandle Slam » en à peine une minute. Après le combat, Snitsky reportait sa prise de finition une seconde fois.

En arrière-scène, Tod Grishman interviewait Cody Rhodes. Il disait qu’il avait du respect pour son père et qu’il se battait pour lui. Il disait que son père remporterait son match ce dimanche.

Sur le ring, Jerry « The King » Lawler expliquait le principe du « Texas Bullrope Match ».

Randy Orton affrontait le jeune Cody Rhodes, fils de Dusty Rhodes qui faisait ses débuts télé à la WWE ce soir là. Orton séchait le jeune Cody avec un coup de la « Corde à linge » pour prendre le contrôle du combat. Il éjectait Rhodes à l’extérieur du ring. Alors qu’il s’occupait de parler à Dusty, Cody en profitait pour tenter de revenir. Il se faisait à nouveau contrer une fois de retour sur le ring. Quelques instants plus tard, Randy portait un violent « Powerslam » qui laissait paraître Cody comme une poupée. Le jeune Rhodes était complètement surpassé par Orton. Dès qu’il tentait de revenir, il se faisait contrer. Au bout d’un moment, Cody revenait avec des coups de poings et portait un « Saut Chassé » de la 3ème corde, pour le compte de 2. Randy revenait avec un « Inverted Back Breaker » et remportait le combat avec un « RKO ». Après le combat, Dusty allait aux nouvelles de son fils. Randy tentait de s’en prendre à ce dernier qui le coupait dans son élan. Orton préférait finalement faire marche arrière, plutôt de confronter la légende…

Melina, accompagnée de Beth Phoenix affrontait Mickie James, accompagnée de la championne de la WWE, Candice Michelle. Mickie tentait toute suite le tombée alors que Melina était déconcentrée par la championne, sans succès. Alors que Mickie sautait sur Melina, de la 2ème corde, cette dernière lui portait un « Saut Chassé » de plein fouet ! Quelques instants après, Mickie revenait avec un « Neckbreacker ». Alors que Beth Phoenix intervenait, Mickie s’en prenait à elle, mais ceci permettait à Melina de reprendre l’avantage et de remporter le combat avec un « Reverse DDT Into The Splits ».

En arrière-scène, William Regal discutait avec Hacksaw Jim Duggan. Regal voulait lui prendre son madrier pour que Coach lui en fasse une réplique. Les 2 hommes commençaient à s’engueuler alors que Duggan refusait de se séparer de son 2x4. Là-dessus, Ron « Faarooq » Simmons se pointait et lançait un « Damn » !

The Sandman affrontait Carlito. Sandman travaillait sur le bras de son adversaire. Carlito revenait peu de temps après et travaillait sur le cou du Sandman. Ce dernier se dégageait, portait un « Scoopslam ». Alors qu’il montait sur la 3ème corde, il était attaqué par William Regal. A ce moment là, la musique de Duggan retentissait, ce dernier faisant fuir les « Heels ». Sandman remportait le combat par disqualification.

Super Crazy affrontait Mr. Kennedy. A toi à moi en ce début de combat, échange de coups de pieds et coup de poings. L’arbitre cassait les attaques dans les cordes, des 2 côtés. Kennedy prenait l’avantage avec un coup de pied au visage, pour le compte de 2. Il travaillait sur le dos de son adversaire. Crazy contrait une tentative de « Splash » avec ces genoux pour inverser la tendance. Il portait 2 « Spingboard Moonsault », avant de se faire contrer par Kennedy alors qu’il montait sur la 3ème corde. Kennedy n’avait plus qu’à porter un « Reverse Suplex » de la 3ème corde pour la victoire.

On voyait une nouvelle vidéo sur le retour de Triple H.

Jonathan Coachman s’amenait sur la plateforme et présentait les 2 protagonistes du « Main Event » du Great American Bash. Bobby Lashley, le challenger était le premier à se retrouver sur le ring. Il était rejoint par son adversaire, le champion de la WWE, John Cena. Les 2 hommes étaient là pour faire un « Face à Face ». Coach rappelait les actions de Lashley qui s’en était prit à John 2 semaines auparavant. Jonathan disait que Cena n’avait pas encore affronté quelqu’un avec la gabarit, puissance, agilité et technique de Lashley. Il demandait à John si selon lui son règne pourrait se terminer ce dimanche. John répondait ironiquement par l’affirmative, faisant mine de pleurer, disant qu’il ne savait pas comment il allait remporter son match. Il reprenait son sérieux et disait que la question de Coach était stupide. Il répondait ensuite à Lashley et disait que malgré ses victoires et ses défaites, il n’avait jamais laissé tombé et concluait qu’il donnerait le meilleur de lui-même. Coach demandait quel message Bobby avait voulu donner à Cena quand il lui avait porté son « Spear ». Bobby disait qu’il était près à se battre de suite. Alors que John semblait ok, Coach s’énervait. Bobby se dirigeait vers Coach qui lui disait que s’il le touchait il perdrait son match de championnat. John Cena conseillait à réduire son agressivité, car ceci pourrait le perdre. Alors que Lashley retournait vers le ring, la sécurité et les arbitres l’en empêchaient et le renvoyaient en backstage. John Cena concluait qu’au Great American Bash, il mettrait toutes les qualités de Bobby à l’épreuve. Là-dessus, Lashley revenait, faisait face au champion qu’il touchait au visage ce qui lançait une bagarre entre les 2. Les 2 hommes étaient vite séparés par les officiels.