Review du site WillyWrestleFest.fr

20 Février 2017
Staples Center - Los Angeles, Californie

Une vidéo met en valeur le Festival de l'amitié de la semaine dernière. Chris Jericho y avait donné d’étranges cadeaux et surprises les uns après les autres à Kevin Owens, y compris Gillberg. À son tour, Owens lui a offert une nouvelle liste, seulement c'était « La liste de KO » et Jericho était le seul nom sur la liste. Owens c’est ensuite attaqué à Jericho et l'a battu impitoyablement avant de le passer, tête la première à travers une télévision. JoJo présente le champion WWE Universal, Kevin Owens. Un projecteur est représenté au milieu du ring et tous les autres sont éteints. Kevin Owens est assis sur une chaise et porte un costume. Owens déclare que maintenant que le projecteur est seulement là où il doit être, il peut répondre à la question qui est dans l'esprit de chacun : pourquoi ? Pourquoi Kevin Owens pense-t-il qu'il va sortir de Fastlane encore le Champion WWE Universal ? Quand il avait 15 ans, si quelqu'un lui avait dit qu'il défendrait son titre mondial dans le « Main Event » d'un PPV contre Goldberg, il leur aurait dit qu'ils étaient fous. Un chant « Goldberg » se déclenche. Owens pr »tend qu’il a toujours su qu'il serait champion et qu’il catcherait dans le « Main Event », mais pas contre cet adversaire. Owens rappelle que le chant a suivi Goldberg toute sa carrière. Cela fait penser à Goldberg qu'il est invincible et les gens croient à ce battage médiatique. Owens déclare que lui ne croit pas à ce battage médiatique. Kevin déclare qu’il n’y a jamais cru, même quand il était enfant et que Goldberg dominait tout le monde à la WCW en quelques secondes. Owens affirme que Goldberg ne l'a jamais impressionné. Que diriez-vous quand il a battu Brock Lesnar en 1 minute 26 ? Owens déclare que cela ne s'est produit seulement parce que Lesnar a pris Goldberg à la légère et que Bill a eu de la chance. Owens affirme que cela ne lui arrivera pas à Fastlane parce qu'il sait à quoi s'attendre et quoi faire. Kevin déclare que personne ne pense qu'il a une chance de garder son titre à Fastlane, mais il devra prouver encore à tout le monde qu’ils ont encore tors. Owens affirme qu’il sortira de Fastlane et toujours le champion. La raison en est qu’à Fastlane, il n'a pas à battre Goldberg : il a juste à le survivre. Plus un match de Goldberg dure, plus l'échelle s'avance en faveur de son adversaire. Ce ne sera pas un sprint de 90 secondes. C'est son match. Il doit juste être au dessus de Goldberg. Goldberg ne vient pas vers lui parce qu'il sait comment jouer le jeu mieux que quiconque. Owens dit qu'il a attendu toute sa vie d’être un champion à la WWE. Maintenant qu'il est, il fera tout pour le rester. Owens rappelle que Goldberg dit qu'il est revenu parce qu'il voulait montrer à sa femme, à son fils et à tous les enfants du monde que les super héros existent encore. Owens affirme que Goldberg ne sera pas autorisé à utiliser son titre comme moteur dans son fantasme de super-héros. A Fastlane, il va montrer à lui et à son fils que les super-héros n'existent pas. Owens se lève de son siège et le pousse vers le côté avant de se tenir debout. Owens conclu que Goldberg perd son temps parce que, en ce qui le concerne « You’re Nothing ». En ce qui concerne ses actions contre Chris Jericho... Owens laisse juste tomber le micro et part.

Ce soir, nous verrons Big Show s’en prendre à Braun Strowman. A venir, Enzo et Big Cass s’en prendront à Cesaro et Sheamus. Les vainqueurs deviendront les aspirants N°1 pour les titres Raw Tag-Team.

Avant que le match commence, Enzo fait sa présentation habituelle et reçoit une bonne réaction de la foule. Enzo attrape une pancarte d'un fan ou il y a un dessin d'une tasse qui indique « Cuppa Hatters ». Big Cass dit qu'ils rêvent de la Californie si Cesaro et Sheamus pensent qu'ils vont les battre. Big Cass prétend qu’ils sont les prochains champions Raw Tag-Team et conclu qu'il n'y a qu'un seul mot pour les décrire : « S-A-W-F-T » !

WWE Raw Tag-Team Title #1 Contendership Match :
Big Cass et Enzo Amore Vs. Cesaro et Sheamus

Big Cass et Enzo Amore affrontent Cesaro et Sheamus dans un « 1 Contendership Match » pour les ceintures WWE Raw Tag-Team. Big Cass débute face à Sheamus qu’il accule dans le coin. L’Irlandais retourne les positions et y frappe Big Cass. L’arbitre intervient et Big Cass retourne les coups au Celtic Warrior avant d’enchainer avec un « Irish Whip ». Big Cass esquive le « Running Splash » dans le coin et enchaine avec un « Flying Kick » pour se retrouver sur le rebord du ring. Big Cass le repousse à coups de « Back Elbows » et le remonte sur le ring avec un « Hip Toss ». Sheamus revient et passe le relais à Cesaro pour un « Double Teaming » des Européens qui envoient Big Cass au sol pour le compte de 2 de Cesaro. Relais de Sheamus face à Big Cass revient pour lui porter un « Bodyslam ». Big Cass l’accule dans son coin pour l’y frapper. Relais d’Amore qui provoque Cesaro avant de se faire envoyer sur le Celtic Warrior par Big Cass. Ce dernier envoi ensuite Enzo sur Cesaro. Alors qu’Enzo monte sur les cordes, Sheamus l’envoi retomber à l’extérieur en le frappant au visage. Relais de Cesaro qui porte un « Running European Uppercut » à l’extérieur contre les barricades sur Amore. Plus tard, de retour sur le ring, Sheamus travaille au sol sur le cou d’Enzo. Ce dernier se dégage pour se faire contrer avec un « Irish Curse Backbreaker ». Le Celtic Warrior enchaine avec une « Descente du genou » pour le compte de 2. Relais de Cesaro qui porte un « Double Stomps » sur Amore après un « Rolling hills » de Sheamus. Cesaro n’obtient que le compte de 2. Relais de Sheamus pour un « Double Irish Whip » des Européens et un coup de bélier de Sheamus dans le coin. Relais de Cesaro qu’Amore surpasse en contre par-dessus le coin. Enzo sort ensuite Sheamus sur une esquive. Ce dernier le titre à l’extérieur du ring. Alors qu’Enzo remonte sur le ring pour tenter de faire le relais à Big Cass, Cesaro le contre avec une « European Uppercut » pour le compte de 2 quand Big Cass intervient. Cesaro vire Big Cass par-dessus la 3ème corde avec un « Dropkick ». Amore contre une « Ruade » du Suisse pour l’envoyer, tête la première contre la première corde. Relais des 2 côtés, Big Cass prend l’avantage avec un « Shoulder Tackle » sur Sheamus avant d’enchainer avec un « Fallaway Slam » et un « Stinger Splash ». Sheamus esquive un « Big Boot » et passe le relais à l’aveugle à Cesaro. Big Cass vire Sheamus par-dessus la 3ème corde avec un « Big Boot » pour se prendre un « Running European Uppercut » dans le coin par Cesaro. Ce dernier enchaine avec un « Springboard Crossbody » pour le compte de 2. Big Cass repousse une tentative de « Gotch Neutralizer » pour se prendre un « Springboard Flying Corkscrew European Uppercut » ! Cesaro enchaine avec un « Cesaro Swing » mais Amore intervient avant pour s’attaquer au Suisse. Cesaro le passe par-dessus la 3ème corde mais Big Cass en profite pour porter un « East River Crossing » pour la victoire !

Vainqueurs : Big Cass et Enzo Amore (5:48)

Après le combat, Enzo dit qu'ils sont les aspirants N°1 alors que Cesaro et Sheamus sont juste des poules mouillées. Enzo les provoque jusqu'à ce que Sheamus l'anéantisse avec un « Brogue Kick » ! Les chants « Thank You Sheamus » se font entendre.

En arrière-scène, Kevin Owens marche quand Mick Foley le rattrape. Owens lui annonce qu'il s'en va. Foley répond qu'il ne peut pas partir parce qu'il a un match contre Sami Zayn. Owens éclate de rire et Mick lui demande s’il trouve ça drôle ? Kevin répond qu'il pensait que Foley aimait Zayn. Owens conseille à Foley d'être prudent s’il ne veut pas qu’il ait plus de blessés à l’infirmerie que de catcheurs valides dans le vestiaire.

Une vidéo retrace la victoire de Bayley sur Charlotte Flair la semaine dernière pour devenir le nouvelle championne Raw Women’s.

On montre que Charlotte Flair a tweeté ceci : « Si Bayley est celle qu’elle dit qu'elle est... elle fera la bonne chose. JE DEMANDE qu'elle renonce à la ceinture et qu’elle me la redonne ».

En arrière-scène, Mick Foley parle au téléphone quand Roman Reigns le rejoint. Foley dit qu'il sait que Reigns veut Strowman, mais il lui rappelle que Braun a un match contre Big Show ce soir. Foley annonce qu’il a dû fortifier le ring. Mick précise que si Reigns veut Strowman, il devra attendre jusqu'à Fastlane. Anderson et Gallows arrivent. Ces derniers déclarent avoir des affaires inachevées avec Reigns depuis la semaine dernière. Foley demande à Reigns s'il veut un match contre eux et Reigns répond par l’affirmative. Foley lui demande s'il peut trouver un partenaire, mais Reigns lui répond qu'il va les affronter seuls. Foley conclu qu'ils s’affronteront, ici même, à Los Angeles, en Californie.

Austin Aries rejoint le commentaire pour le match Cruiserweight. Avant, des images montrent Akira Tozawa refusant d'être le partenaire de Brian Kendrick lors de l’émission WWE 205 Live de la semaine passée.

Brian Kendrick doit affronter Akira Tozawa. Kendrick demande à Tozawa de lui serrer la main mais il l’attaque direct avec une « Running Clothesline » avant que le match ne commence. Kendrick le frappe au sol avant le malmener entre les cordes du rebord du ring. Kendrick applique ensuite son « Captain’s Hook » au centre du ring avant de le relâcher une fois qu'il est inconscient. Kendrick s'éloigne alors que le match n'a jamais commencé.

En arrière-scène, Charly Caruso demande à Brian Kendrick un commentaire sur son acte contre Tozawa. Kendrick prétend que personne ne le respecte. Il rappelle qu’il y a 17 ans, la WWE lui a offert son premier contrat. Quand il a offert son mentorat à Tozawa, c'est ce qui se passe quand on refuse. Il conclu que ce soir, c'est sa première leçon de respect.

2-On-1 Handicap Match :
The Club (Karl Anderson et Luke Gallows) Vs. Roman Reigns

The Club (Karl Anderson et Luke Gallows) affrontent Roman Reigns. Anderson débute en premier et s’attaque à Roman qui le contre plus atrd avec un « Shoulder Tackle ». Karl se relève pour se faire renvoyer au sol direct avec un autre « Shoulder Tackle ». Reigns lui malmène le bras mais Anderson se dégage et passe le relais à Gallows. Roman vire ce dernier du ring et contre Karl avec une « Jumping Clothesline ». Roman contre à nouveau Luke et l’empêche de monter sur le ring avec un « Uppercut ». Reigns lui porte ensuite un « Dropkick » de l’extérieur mais se fait déconcentrer par Anderson ce qui permet à Gallows de revenir sur Reigns avec un « Superkick ». Luke le remonte sur le ring et le frappe à terre avant de parader pour se faire huer. Luke porte une « Snap Suplex » pour le compte de 2 avant d’appliquer un « Collier de tête » au sol. Plus tard, Gallows lui porte un « Double Arm Spinebuster » pour le compte de 2. Relais d’Anderson. Reigns avorte une tentative de « Boot Of Doom » des champions et les vire du ring à tour de rôle. Les 2 « Heels » s’attaquent alors à Roman à l’extérieur du ring et le remontent dessus. Gallows s’empare d’une chaise mais Reigns le contre avec un « Superkick ». Roman prend alors la chaise et frappe ses adversaires avec pour se faire disqualifier !

Vainqueurs : The Club (Karl Anderson et Luke Gallows) par disqualification !!! (3:59)

Après le combat, Anderson frappe Reigns, mais ce dernier le repousse rapidement dans le coin et lui y porte plusieurs « Short Clotheslines ». Gallows attaque Roman pour le frapper dans le coin. Reigns contre une « Ruade » avec un « Superman Punch ». Anderson tente de lui sauter dessus de la 3ème corde mais Reigns le contre avec un « Spear » de plein fouet !

On rappelle que Kevin Owens affrontera Sami Zayn plus tard ce soir et que Michael Cole aura une entrevue assise avec Brock Lesnar et Paul Heyman.

Des vidéos sont montrées de The New Day annonçant qu'ils seront les hôtes de WrestleMania sur TMZ.

Lana est dans le ring ou elle parle dans sa langue maternelle pendant un moment avant d'introduire Rusev et Jinder Mahal. Le New Day fait alors son entrée. Big E verse Booty O dans les gorges de certains fans. Xavier Woods déclare qu'ils ont beaucoup de nouvelles pour la foule. Tout d'abord, sa chaîne YouTube est sur le point d’atteindre 1 million d'abonnés. Ensuite, il sera l'hôte de quelques jeux. Ils travaillent également sur leurs voix off pour être les hyènes dans le film « The Lion King ». Ils travaillent également pour lancer la crème glacée New Day. Enfin, ils seront les hôtes du PPV WWE WrestleMania de cette année ! Kingston veut revenir sur la crème glacée. Un chant « Nous voulons de la crème glacée » se déclenche. Kingston dit qu'ils sont sur la continuité et rappelle que la semaine dernière, Bo Dallas a détruit les plans de leur machine à glace. Kofi prétend qu’ils ont une mémoire photographique et qu’ils ont donc plus remettre les plans ensemble. Kingston tient un iPad et déclare qu’ils sont passés au numérique. Big E déclare qu'une fois qu'ils auront terminé de mettre leur six pieds entre leurs quatre joues, ils vont continuer à travailler sur ces plans, parce que... Lana les interrompt, elle tient un iPad et demande s’ils parlent de ces plans qu’elle a avec elle ? Big E répond que ça ressemble à Flappy Bird et affirme qu’eux parlent de plans réels. Lana commence à lire les plans. Un condensateur de flux, deux gouttes de Booty Juice, une pincée de hibou, trois poils de licornes... Le New Day est confus quant à la façon dont elle a obtenu les plans. Big E rappelle qu'elle est russe donc elle a piraté. Ils entrent dans le ring et Rusev et Mahal veulent affronter. Ce match est le suivant.

Tag-Team Match :
The New Day (Big E et Kofi Kingston) Vs. Jinder Mahal et Rusev

The New Day (Big E et Kofi Kingston), accompagnés de Xavier Woods, affrontent Jinder Mahal et Rusev, accompagnés de Lana. Le match débute durant la publicité. De retour au direct, Rusev applique une « Bear Hug » à Kingston. Ce dernier se dégage plus tard pour se prendre un « Dropkick » de la part de Rusev. Relais de Mahal qui porte des coups de genoux au sol sur Kingston. Relais de Rusev qui le frappe au sol. Kingston contre une « Ruade » dans le coin et enchaine avec un « Tornado DDT ». Relais des 2 côtés, Big E contre Mahal avec un « Belly-To-Belly Suplex » et une « Overhead Belly-To-Belly Suplex ». Big E enchaine avec une « Bemmy-To-Belly Suplex » et un « Big Splash ». Alors que Big E s’apprête à porter un « Big Ending », il lâche Jinder pour se prendre un « Superkick » de la part de Rusev. Kofi tente d’intervenir mais Rusev a le dessus jusqu’à ce que Kingston tire sur les cordes pour le faire passer par-dessus. Kingston saute alors dessus dans la foulée. Lana encourage Rusev à se relever mais Woods lui souffle de sa trompette à l’oreille ce qui lui permet de reprendre les plans volés de Lana ! Cette dernière est furieuse. Xavier détruit l’iPad. Sur le ring, Kofi contre Jinder et Big E prend le relais. Le New Day remporte le combat avec son « Midnight Hour ».

Vainqueurs : The New Day (Big E et Kofi Kingston) (3:42)

Une vidéo revient sur la vie et la carrière de George « The Animal » Steele décédé la semaine précédente.

Sur le ring, on retrouve Austin Aries avec Jack Gallagher pour officier la signature du contrat de ce dernier avec Neville pour le PPV Fastlane. Sur le ring se trouve une table avec du thé et des biscuits. Aries dit Gallagher ne c’est pas détourné des règles et qu’il est ici grâce à ses compétences. Gallagher répond que nous ne sommes pas seulement ici pour plaisanteries. Nous sommes ici pour faire signer le contrat. Ca ne lui donne pas seulement une chance au titre Cruiserweight, ça lui donne l'occasion de détrôner le roi délirant des Cruiserweights. Aries introduit alors Neville dans le ring. Le pyro s'éteint et ce dernier se dirige vers le ring en tenue pour se battre. Neville signe le contrat et s'en va. Gallagher dit : « Tu pars si vite, mon vieux ? » Gallagher admet qu’il espérait qu'ils prendraient du thé et des biscuits parce qu'ils sont tous deux britanniques. Neville revient sur le ring. Un chant de « Thé et biscuits» se déclenche. Gallagher en mange un. Neville lui demande s'il c’est pour de vrai ? Neville ajoute que Gallagher est exactement ce que ces imbéciles américains attendent d'un Anglais. Neville ajoute que c'est embarrassant et que Gallagher devrait avoir honte de lui-même. Neville se moque de lui avant de dire qu'il est une caricature et un stéréotype, qu’il n'existe pas vraiment, que les vraies rues de l'Angleterre lui ressemblent : Elles sont laides et rugueuses sur les bords. Le WWE Universe ne rigole pas avec Gallagher, il se moque de lui. À WWE Fastlane, la seule personne qui rira sera Neville. Gallagher répond qu'il ne joue pas un gentleman, il en est un. C'est exactement la façon dont il a été élevé. Ce n'est pas le problème de Neville qui pense qu'il est le roi et qu’il mieux que tout le monde. Gallagher déclare que ça, il ne le supporte pas. Neville renverse la table et se met face à face de Gallagher avant de lui demander ce qu'il va faire à ce sujet ? Gallagher enlève sa veste et Neville le gifle. Jack le plaque au sol et l’y frappe. Gallagher le vire ensuite du ring avec un « Headbutt » vicieux. Neville revient sur le rebord, mais Gallagher le tient à distance avec la pointe du son parapluie à la gorge. Neville se retire en colère.

On rappelle que Big Show fera face à Braun Strowman plus tard ce soir.

Women’s Match :
Nia Jax Vs. Sarah Pearce

Nia Jax affronte la « Jobber », Sarah Pearce. Cette dernière se rue direct sur Nia Jax qui bloque un « Dropkick » avant de l’envoyer au sol à plusieurs reprises. Nia Jax porte une « Ruade » dans le coin et la frappe au sol avant d’en terminer avec un « Samoan Drop » pour la victoire.

Vainqueur : Nia Jax (0:36)

En arrière-scène, Charly Caruso demande l'opinion de Nia Jax sur la controverse de Bayley de la semaine dernière ou Sasha Banks a frappé Charlotte avec une béquille pour aider Bayley à remporter le titre. Nia Jax répond que la seule controverse est qu'elle n'a pas encore eut un « Title Shot » pour le titre. Elle aimerait voir ces petites filles essayer ça sur elle. Elle prendrait la béquille et l'enfoncerait dans la gorge. Jax conclue qu'elle met le champion en garde et s'éloigne.

L'ancien président des USA, Barack Obama sera honoré par la WWE dans le cadre du « Black Month History ». L'état de la Californie lui donne une « Standing Ovation ».

En arrière-scène, on voit Bayley qui porte des accolades aux gens quelle croise.

La nouvelle championne Raw Women’s, Bayley, se rend au ring sous une belle réception. On revoit les images de la semaine dernière ou Sasha Banks a frappée Charlotte Flair avec une béquille pour aider Bayley à gagner le match et le titre. Via Twitter, Charlotte Flair exige que Bayley renonce à son titre. Bayley se tient dans le ring et profite des acclamations. La foule essaie de lancer le chant typique « You Deserve It ». Bayley leur demande de ne pas la faire pleurer. Quel meilleur endroit pour célébrer qu'en Californie ? Elle a grandi ici. Bayley rappelle son enfance et ses rêves sur certaines personnes, mais tout ce qu'elle a toujours voulu faire était d'être à la WWE, se tenir sur le ring et regarder un signe WrestleMania tout en s'appelant une championne. Ce rêve s'est réalisé la semaine dernière. C'était la nuit la plus folle de sa vie. Elle ne peut pas verbaliser autre que de dire que c'était génial. Bayley a appelé son père une fois qu'elle est arrivée en coulisses. Il l'a emmenée à son premier show de la WWE. Elle ne pouvait même pas sortir de mots, mais il est vraiment ici. Elle le regarde et dit : « Papa, je l'ai fait ! ». La foule lui donne une ronde d'applaudissements. Bayley les remercie de la faire paraître cool devant son père. Bayley dit que « Classic Charlotte » a essayée de ternir la meilleure semaine de sa vie en inventant une excuse pour sa défaite. Charlotte doit faire face aux faits car elle est la nouvelle championne Raw Women’s ! La musique de Stephanie McMahon retentie et la commissaire de Monday Night Raw rejoint le ring. Stephanie pénètre dans le ring et demande si, petite, Bayley a imaginée qu'elle serait jamais en compétition pour le championnat Women’s dans le « Main Event » de Monday Night Raw ? A-t-elle imaginée que les gens lui chantent « You Deserve It » ? Stephanie demande si elle c’est imaginée être sur le point de perdre et d’abandonner jusqu’à ce que quelqu'un ne frappe son adversaire et lui donne une victoire viciée ? Quand elle a appelé son père et a dit qu'elle l'a fait, était-il silencieux pendant un moment parce qu'elle l'a fait ou que c’est Sasha qui l’a fait ? Stephanie regarde autour et voit toutes les petites filles qui la regardent parce qu'elle est bonne, honnête et qu’elle a le caractère moral… Stephanie lui demande si Bayley va laisser tomber tout ça juste pour garder un championnat qu'elle n'a pas vraiment gagnée ? Stephanie prétend que la Bayley qu'elle connaît se tiendrait à un niveau plus élevé et déclare que Bayley devrait abandonner le championnat Raw Women’s. La foule chante haut et fort « No ! ». Stephanie déclare que Bayley ne veut pas gagner de cette façon et qu’elle est mieux que cela. Bayley décroche le championnat Raw Women’s et le regarde tristement. Stephanie admet que ces décisions ne sont pas faciles. Bayley doit se tenir pour quelque chose de plus que d'avoir un titre pour les mauvaises raisons. Stephanie tend les bras pour recevoir le titre. Bayley le tient... La musique de Sasha Banks retentie et cette dernière rejoint le ring. Stephanie prétend que Banks s'immisce de nouveau dans les affaires de Bayley. Stephanie demande si Sasha pense que Bayley est un cas de charité ? Banks conseille Bayley de ne pas écouter ces ordures. Elle a gagné le titre de façon équitable. Banks déclare qu’elle ne veut pas voir Bayley renoncer à tout ce pour quoi elle a travaillée. Banks déclare que Bayley devrait l'écouter elle et la foule. La foule lui fait une belle ovation. Banks dit que la foule l'aime et elle aussi. La foule ne veut pas qu'elle renonce au titre. Stephanie demande si elle est ici parce qu'elle sait qu'elle ne peut pas battre Charlotte pour le titre, mais qu’elle sait qu'elle peut battre Bayley ? Banks essaie de se mettre face à face de Stephanie, mais Bayley l'arrête. Bayley déclare que : « Stephanie a raison. Ce titre signifie tout pour moi. C'est plus grand que moi. C'est plus grand que toi et c'est certainement plus gros que Charlotte. J'ai travaillée toute ma vie pour ce moment. Vous savez ce que c'est, mais je n'ai pas travaillé pour être une championne juste pour regarder comment le titre m’a été remis ». Le titre devrait représenter la compétition, pas la controverse. Doit-elle abandonner le championnat Raw Women’s ? La foule répond à haute voix : « No !». Il n'y a qu'une seule réponse : « Non, je ne renonce pas à ce championnat Raw Women’s ! ». Bayley rappelle qu’elle a plaqué les épaules de Charlotte pour la troisième fois au milieu du ring. Ce n'était pas à cause de Sasha. C'était grâce au WWE Universe. Bayley annonce qu’elle défendra le titre en tout temps et n'importe où et qu’il n'y a rien que personne ne peut faire à ce sujet. La musique de Charlotte Flair retentie et cette dernière rejoint la plateforme habillée pour combattre. Charlotte s'excuse auprès de Stephanie au nom de la Division féminine pour les deux ingrates dans le ring qui sont si irrespectueuses. Charlotte prétend qu’elle ne veut pas que Bayley abandonne le titre parce qu'elle va le reprendre. Au PPV WWE Fastlane, la Reine des PPVs invoque sa clause de match revanche. Sasha Banks lui ordonne de se taire et ajoute que Bayley prouvera que Charlotte n'est pas une reine. Banks ajoute que son genou se sent 100%, alors que dirais-tu qu'elles se battent toute les 2 ce soir ? Charlotte ordonne à Banks de fermer sa bouche parce qu'elle est la raison pour laquelle son titre est sur l'épaule de Bayley. Charlotte ne laissera pas passer l'occasion de mettre Banks dans un fauteuil roulant pour toujours. Stephanie valide le match entre Sasha Banks et Charlotte Flair qui commence dès maintenant !

Bayley est aux commentaires pour le match suivant.

Women’s Match :
Sasha Banks Vs. Charlotte Flair

Sasha Banks affronte Charlotte Flair. Epreuve de force qui ne donne pas d’avantage. Banks gifle Charlotte mais cette dernière l’envoi à terre avec un coup de pied dans le genou. Charlotte s’acharne sur le genou de Sasha en lui frappant contre le sol. Banks revient et tente un « Roll up » pour le compte de 2. Sasha tente un « Crucifix Cover » sans plus de succès. Charlotte la renvoi au sol par les cheveux puis l’envoi dans le coin d’où la repousse Banks. Cette dernière lui y porte un « Chop » mais Charlotte esquive un « Running Double Knees ». Sasha esquive la « Ruade » qui suit pour lui faire percuter le coin. Charlotte bloque un « Sunset Flip » et l’envoi, face contre terre d’un coup de genou sur la nuque puis lui porte des coups de genoux à terre pour le compte de 2. Plus tard, Charlotte lui malmène le cou au sol avec un « Leg Headcisors ». Plus tard, Charlotte la repousse et se relève en « Saut de carpe ». Banks contre la « Ruade » qui suit mais Charlotte répond direct avec un « Big Boot » avant de la virer hors du ring. Charlotte parade pour se faire huer. Plus tard, de retour sur le ring, Charlotte lui malmène le coup avec un « Dragon’s Sleeper » tout en lui donnant des coups de genoux dans le dos. Banks se dégage et porte un « Victory Roll » pour le compte de 2. Charlotte revient et porte un « Irish Whip ». Sasha la contre et l’envoi au sol à plusieurs reprises avant de porter un « Standing Bulldog » pour le compte de 2 ! Charlotte revient avec un « Jaw Breaker » puis contre Sasha qui revient pour la frapper dans le coin. Charlotte esquive un « Double Knees » dans les cordes et quitte le ring. Banks lui saute dessus du rebord avec un « Double Knees ». Là, alors que Dana Brooke arrive vers le ring, Bayley l’attaque par derrière pour l’empêcher d’intervenir. Banks remonte Charlotte sur le ring alors que Bayley frappe Dana à terre. Sur le ring, Charlotte contre Banks sur les cordes mais se déconcentre ensuite de Bayley. Ceci permet à Banks de porter un « Back Stabber » à Charlotte et d’enchainer avec un « Bank Statement » pour la victoire !

Vainqueur : Sasha Banks (6:29)

Après le combat, Bayley entre dans le ring et lève le bras de Sasha Banks en l'air avant de lui porter une accolade.

On annonce que Diamond Dallas Page est le dernier intronisé au WWE Hall Of Fame de 2017.

En arrière-scène, on retrouve Charly Caruso avec Sami Zayn. Charly l’interview au sujet qu’il va faire face à Kevin Owens ensuite et de ce que Kevin a fait à Chris Jericho. Zayn rappelle qu’il avait annoncé que cela arriverait. Sami précise toute fois que cela ne lui apporte aucune joie d'avoir raison à ce sujet. Zayn rappelle qu'il connaît Samoa Joe aussi, avec Owens et Joe, ce sont également des gens égoïstes. Joe l'a assommé la semaine dernière au nom de Triple H. L'inévitable est que le temps rattrape des gars comme Samoa Joe et Kevin Owens. Zayn déclare que c'est loin d'être fini avec lui et Samoa Joe. Le vrai Kevin Owens doit s'occuper de Goldberg à Fastlane, mais Kevin doit aussi s'occuper de lui de l’empêcher de lui casser les dents ce soir.

On revoit les images de Kevin Owens attaquant vicieusement Chris Jericho la semaine dernière à Raw.

Non Title Match :
Kevin Owens © Vs. Sami Zayn

Le champion WWE Universal, Kevin Owens affronte Sami Zayn dans un « Non Title Match ». Alors que ce dernier rejoint le ring ou Owens l’attend, il est attaqué par derrière par Samoan Joe. Ceci plait à Kevin. Joe envoi Sami percuter le poteau du ring et le frappe à terre avant de le re balancer contre le poteau. Samoa Joe le frappe ensuite à coups de poings avant de le renvoyer encore contre le poteau du ring pour la 3ème fois. Joe porte plus tard un « Back Senton Splash » à même le sol et remonte Zayn sur le ring. L’arbitre va voir l’état de santé de Sami qui veut faire le combat. Le match débute et Owens porte 2 « Running Clotheslines » sur son adversaire dans le coin. Kevin ajoute un « Canonball » puis le frappe à terre. Kevin rajoute un « Canonball » et le refrappe à terre. Owens porte plus tard un « Pop Up Powerbomb » pour la victoire !

Vainqueur : Kevin Owens (1:13)

On nous montre les différentes physiques en chiffres entre Big Show et Braun Strowman. On rappelle que Michael Cole interviewera Brock Lesnar et Paul Heyman.

On montre un graphique à la mémoire d'Ivan Koloff : 1942-2017, décédé plus tôt la semaine passée.

En arrière-scène, on retrouve Stephanie McMahon qui reproche à Mick Foley de ne pas avoir été là pour elle quand Bayley et Sasha Banks lui ont manquées de respect. Foley lui dit que c’est elle qui c’est mise dans cette situation et il avoue avoir apprécié. Stephanie l'avertit de ne pas la tester et l’accuse de faire preuve d’insubordination. Mick Foley lui répond de ne pas le traiter comme s'il était stupide. Foley rappelle qu'il a recommandé que la WWE embauche Samoa Joe en 2004, mais il ne voulait pas qu'il se produise comme ça. Foley l'avertit de ne pas le traiter comme s'il était stupide. Alors que Foley va s'en aller, elle lui dit d'être prudent car elle ne voudrait pas qu'il ait un accident.

En arrière-scène, on retrouve Michael Cole avec Brock Lesnar et Paul Heyman. Michael Cole rappelle que c’est officiel, à WrestleMania Brock affrontera Goldberg, l'homme qui l'a rapidement battu aux Survivor Series et l'a éliminé du « Royal Rumble Match ». Michael rappelle que d’ici le match à WrestleMania, Goldberg à la chance pour le titre WWE Universal face à Kevin Owens à Fastlane… Alors que Cole dit que le match de WrestleMania pourrait être un match pour le titre, Paul Heyman le coupe et dit que Lesnar est sur le fil. Heyman demande à Michael de baisser d’un ton et déclare que Lesnar est en désaccord sur le fait que le combat entre Goldberg et Owens est plus prestigieux que son match à WrestleMania. Lesnar effraie Cole qui s’enfuit et se met directement face à la caméra. En arrière-plan, Heyman affirme que Keevin Owens n'est pas le champion le plus violent dans la mémoire récente malgré la branlée qu’il a mis à Jericho. Paul Heyman dit qu’il pense que Kevin Owens a une chance d’aller à WrestleMania en tant que champion, mais son client n'est pas d'accord. Car si Goldberg porte un « Spear » et un « Jackhammer » sur Kevin Owens à Fastlane, alors Goldberg ira à WrestleMania en tant que le champion WWE Universal. C'est encore une chose avec la santé, le bien-être, la réputation et la carrière de Goldberg que la bête va conquérir chez WrestleMania. Et là, Lesnar est d'accord avec cela.

On voit l’équipe technique du ring qui est en train de renforcer le ring. Braun Strowman fait son entrée pour faire face à Big Show.

On annonce que Goldberg sera à Raw la semaine prochaine, ainsi que Seth Rollins.

The Big Show Vs. Braun Strowman
The Big Show affronte Braun Strowman. Avant le combat, les 2 hommes se font face. Epreuve de force, personne ne prend l’avantage. Les chants « This Is Awesome » retentissent. A toi à moi sur des « Clés de bras ». Braun se dégage d’une et se relève d’un « Saut de carpe » pour la retourner à son avantage. Show attrape les cordes pour faire casser la prise. L’arbitre intervient pour les séparer. Big Show lance un « Je suis le Giant maintenant » mais le Big Show le repousse au sol. Epreuve de force, Braun le plaque au sol avec un « Collier de tête ». Plus tard, Big Show se dégage pour se prendre une « Running Clothesline » et se retrouver à terre. Big Show l’accule dans le coin pour des coups de béliers puis enchaine avec une « Ruade » et un « Running Big Boot ». Plus tard, Braun lui porte un « Headbutt » à terre. Strowman le frappe dans le coin mais Big Show avorte une « Ruade » en l’attrapant à la gorge. Braun le surprend alors avec un « DDT » pour le compte de 2. Strowman le frappe à la tête puis le malmène dans les cordes. Plus tard, Braun porte une « Ruade » dans le coin puis le frappe pour l’envoyer au sol. Braun contre le Big Show peu après et le sèche d’une « Running Clothesline » pour le compte de 2. Plus tard, les 2 bloquent des tentatives de « Souplesses » à tour de rôle avant que le Big Show parvienne à prendre le dessus pour en porter une. Plus tard, Big Show contre des « Ruades » de son adversaire avant de l’envoyer dans le coin avec un « Irish Whip ». Le Big Show enchaine avec une « Ruade » dans le coin puis un « Shoulder Tackle » au centre du ring ! Le Big Show tente porte, plus tard, un « Chokeslam » pour le compte de 2 !!! Plus tard, Big Show monte sur la seconde corde mais Strowman l’en fait tomber. Le Big Show repousse une tentative de « Running Powerslam » pour l’envoyer face contre le coin. Show l’assoit sur les cordes et lui porte un « Chop » et autre « Headbutts ». Le Big Show monte sur les cordes mais Braun le bloque pour le repousser. Strowman saute ensuite dessus de la seconde corde pour se prendre un « KO Punch » de plein fouet pour le compte de 2 !!! Le Big Show se relève en premier, monte sur les cordes pour tenter un « Vader Bomb » que Strowman bloque pour porter difficilement un « Running Powerslam » pour le compte de 2 !!! Les chants « This Is Awesome » retentissent. Le Big Show l’attrape à la gorge mais Braun le bloque, le soulève et lui porte un « Running Powerslam » pour la victoire !!!

Vainqueur : Braun Strowman (12:10)

Après le combat, la musique de Roman Reigns retentie immédiatement et il commence directement à frapper Strowman. Reigns lui porte un « Superman Punch », mais Strowman ne tombe pas. Reigns porte un second « Superman Punch » et Strowman tombe enfin. Reigns va pour porter un « Spear » mais Strowman le contre avec un « Dropkick » ! Strowman ajoute un « Running Powerslams » sur Reigns et s'en va.

Review du site WillyWrestleFest.fr