Review du site WillyWrestleFest.fr

30 Octobre 2018
State Farm Arena - Atlanta, Georgie

SmackDown! Live démarre avec AJ Styles, champion de la WWE. Un fort chant « AJ Styles » démarre de la foule. AJ annonce qu’avant de commencer, il a quelque chose sur le cœur et qu’il veut le dire en face à Daniel Bryan. AJ demande à ce dernier de le rejoindre. Une fois Bryan sur le ring, AJ Styles précise qu'après ce qui s'est passé la semaine dernière, AJ doit s'excuser et pour cela, il est désolé. Daniel répond qu'AJ n’a pas besoin de s'excuser. Ils se battent tous les deux pour le même prix et tout le monde sait qu'il a beaucoup de respect pour AJ, aussi bien en tant qu’homme et que combattant. Mais Bryan admet que quand il le regarde maintenant, ce n’est pas un ami ou un collègue qui se respecte. Tout ce qu'il voit, c'est le championnat WWE. Et ce titre a beaucoup de sens pour lui. Ce qui l’a fait se battre pendant sa retraite, c’est le championnat WWE. Et la seule chose qui est sur sa route pour le titre, c'est AJ. Ca n’a rien de personnel, mais il va lui prendre ce vendredi lors du show Crown Jewel. AJ Styles répond que c'est bon à savoir mais Daniel ne l’a pas laissé terminer. AJ poursuit qu’il est désolé de lui avoir menti la semaine dernière. Ce « Pelé Kick » dont il a prétendu que c’était un accident, c'était destiné à Daniel. Ca n’a rien de personnel, Daniel. Mais il a hâte de le refaire vendredi. Daniel Bryan fait semblant d'être choqué. Daniel affirme qu'il ne ment pas, qu’il est honnête. Et il a envie de frapper AJ exprès. AJ lui demande ce qui est en train de l'arrêter ? AJ propose qu’ils n’attendent pas Crown Jewel, il va défendre son titre à la WWE ici et maintenant. La musique de Shane McMahon retentie et ce dernier arrive. Shane rappelle qu’on a déjà vu ça, 2 concurrents déclarant vouloir se battre ici et maintenant. Mais cela ne semble jamais se produire, mais c'est SmackDown! Live et il est de retour. Shane annonce que ce qui va arriver, c’est que nous aurons AJ Styles contre Daniel Bryan lors du match de championnat prévu au show WWE Crown Jewel ici ce soir à Atlanta, Georgie. Et cela est pour maintenant.

WWE Championship Title Match :
AJ Styles © Vs. Daniel Bryan

Le champion de la WWE, AJ Styles défend sa ceinture face à Daniel Bryan. Epreuve de force, Daniel prend l’avantage et frappe le champion à terre puis parade. AJ le ceinture plus tard et le plaque au sol. Daniel lui malmène le bras mais AJ le passe sur le rebord. Le match reprend au centre du ring pour une nouvelle épreuve de force et l’arbitre les sépare dans le coin. Les 2 se bousculent à tour de rôle. Bryan porte une « Clé de bras » et frappe l’épaule du champion contre le coin avant de lui y porter des « Low Kicks ». AJ Styles revient plus tard en le frappant au visage puis lui porte des « Chops » dans le coin avant d’enchainer avec un « Irish Whip ». Bryan prend appuis sur le coin pour passer par-dessus le champion qui le surprend avec un « Dropkick ». Daniel quitte le ring et esquive un « Slingshot » d’AJ pour remonter sur le ring et sauter sur son adversaire avec un « Suicide Dive ». Plus tard, de retour sur le ring, le challenger porte ses « Yes Kicks » sur AJ. Ce dernier en bloque un pour l’envoyer à terre avec un « Dragon’s Screw Legsweep ». AJ lui malmène la jambe à terre. Plus tard, AJ lui cogne le genou contre le sol et botte dans le l’autre jambe pour le faire tomber au sol. AJ porte une « Anklebreaker » puis frappe son adversaire au sol. Daniel tente de revenir mais AJ le contre et l’envoi la cheville contre le coin. AJ lui malmène à nouveau la jambe au sol. Bryan revient mais AJ contre une « Ruade » avec une « Back Elbow ». Daniel contre un saut de la seconde corde et lui porte plusieurs coups de genou avant d’ajouter une « Neckbreaker ». Le challenger porte plusieurs « Yes Kicks » dont le dernière en pleine tête. Plus tard, AJ contre une « Ruade » avec un « Dropkick ». Le champion tente ensuite un « Springboard » que contre Bryan pour le rejoindre sur les cordes pour tenter une manœuvre que contre Styles avec une sorte de « Crossbody ». Plus tard, Bryan applique un « Yes Lock » sur le champion qui attrape les cordes pour faire casser la prise. Plus tard, AJ le contre du rebord pour le passer à l’extérieur avec une « Souplesse » !!! AJ l’envoi ensuite retomber le genou contre la table des commentateurs. Daniel retourne une projection dans les escaliers pour revenir et remonte le champion sur le ring. Bryan lui porte alors des « Dropkicks » contre le coin avant de l’assoir sur les cordes. AJ Styles bloque un « Headcisors » quelques instants mais Bryan parvient à lui porter finalement. Les 2 sont à terre. AJ frappe plus tard son adversaire dans le coin. Daniel le passe sur le rebord puis lui porte un « Kick » entre les cordes avant de lui étirer le bras contre les cordes. Daniel porte plusieurs « Yes Kicks » contre les cordes mais AJ en bloque un et lui porte un « Dragon’s Screw Legsweep » entre les cordes. Bryan bloque plus tard une tentative de « Phenomenal Forearm » et applique un « Cross Armbreaker » qui modifie ensuite en « Yes Lock ». AJ se relève et lui rive les épaules au sol pour le compte de 2. Bryan maintient une prise au sol amis AJ Styles le contre avec un « Styles Clash » et applique un « Calf Crusher » pour la victoire !!!

Vainqueur : AJ Styles (15:02)

Après le combat, les deux hommes se serrent la main et se serrent dans leurs bras. Samoa Joe arrive par derrière et attaque AJ Styles et lui applique un « Coquina Clutch ». Daniel Bryan attaque Samoa Joe pour lui faire casser la prise. Ce dernier revient et applique aussi un « Coquina Clutch » sur Daniel Bryan. Par la suite, Samoa Joe lâche Bryan et prend le titre de la WWE.

On a une promo de Jeff Hardy où il parle du tournoi « WWE World Cup ». Hardy est seul dans le noir et parle des risques qu'il a pris dans sa carrière et les compare à de l'art. Jeff Hardy affirme qu'il complétera le chef-d'œuvre de sa vie en prouvant qu'il est le « Best in The World ». S’en suit une promo du Miz. Ce dernier prétend être le « Best In The World » en tant que mari, père et vedette de la télé réalité et prétend qu’il est la meilleure superstar de la WWE au monde. The Miz pense qu’il le prouvera lors du WWE Crown Jewel.

En arrière-scène, on retrouve Charlotte Flair aux côtés de Paige, la GM de WWE SmackDown! Live, qui a une question pour Charlotte. Paige demande à Charlotte si elle sera la capitaine de l’équipe féminine de SmackDown! Live pour le PPV WWE Survivor Series ? Charlotte remercie Paige et admet qu’elle ne pense pas qu’elle soit la femme idéale pour le poste. Paige rappelle qu'elle se souvient que Charlotte avait dit de ne pas laisser le succès entrer dans votre tête et ne pas laisser l’échec aller dans votre cœur. Tout ce qu'elle demande à Charlotte, c'est d'y penser. Charlotte hoche la tête et s'éloigne.

La musique du Brood retentie mais c’est le New Day, habillé en Gangrel, Edge et Christian qui arrive. The Bar les suivent, accompagnés de The Big Show.

Trick Or Treat Street Fight :
Big E Vs. Cesaro

Big E, accompagné de Kofi Kingston et de Xavier Woods, affronte le co-champion WWE SmackDown! Tag-Team, Cesaro, accompagné du co-champion WWE SmackDown! Tag-Team, Sheamus et The Big Show dans un « Trick Or Treat Street Fight ». Le match débute durant la publicité. De retour au direct, Cesaro domine Big E, qu’il étrangle avec un Kendo Stick. Big E bloque un coup de Kendo Stick et porte une « Overhead Belly-To-Belly Suplex ». Big E prend ensuite le Kendo Stick et frappe Cesaro avec à plusieurs reprises. Big E tente un « Big Ending » mais Sheamus vient aider son partenaire (il n’y pas de disqualification possible dans ce type de match ». Le reste du New Day s’attaque au Celtic Warrior et Cesaro. Big Show vient donner l’avantage aux « Heels » et passe Woods et Kingston par-dessus la 3ème corde. Big E s’attaque alors au Big Show qui bloque un « Irish Whip » pour le virer hors du ring. A l’extérieur, Sheamus frappe Kofi avec un plat de pancakes puis enchaine avec un « Rolling Hills » à même le sol. Big Show met la tête de Xavier dans une bassine remplie d’eau et de pommes. Sur le ring, Cesaro met Big E sur ses épaules pour l’envoyer dans les citrouilles au sol pour le compte de 2. Big E l’empêche de porter une « Souplesse » dans le but de le passer à travers une table contre le coin et il envoi plutôt le Suisse à travers les citrouilles au sol. Sheamus intervient et s’en prend à Big E qui se dégage de dessus les épaules de l’Irlandais pour l’envoyer à travers la table. Woods monte sur le ring et repousse le Big Show à l’extérieur avec un « Dropkick » entre les cordes. Show bloque un « Suicide Dive » de Kingston et attrape ce dernier et Woods à la gorge. Woods et Kofi aveuglent alors Show avec un « Red Myst » à la manière de Gangrel ! Sur le ring, Cesaro tente un « Neutralizer » que repousse Big E pour l’aveugler avec un « Red Myst » à son tour avant d’en terminer avec un « Big Ending » pour la victoire !!!

Vainqueur : Big E (4:03)

En arrière-scène, on retrouve Shane McMahon avec Jeff Hardy, The Miz, Randy Orton et Rey Mysterio. Les cinq hommes combattront dans le « WWE World Cup » à Crown Jewel. Chacun y va de sa prédiction comme quoi il va tout faire pour être le « Best In The World ». Shane déclare aimer cette intensité, mais ne veut pas que sa sœur prétendre avoir le « Best in The World » dans son « Roster ». De part ce fait, Shane annonce que si un des membres de SmackDown! Live perd face à un membre de Raw à Crown Jewel, il n'aura plus sa place à SmackDown! Live.

En coulisses, AJ Styles rejoint Paige et lui annonce qu'il veut Samoa Joe pour le show WWE Crown Jewel. Paige ne semble pas d’accord après ce qu’il vient de se passer. AJ Styles insiste alors Paige valide ce match pour l'événement. AJ lui affirme qu’elle ne le regrettera pas, contrairement à Samoa Joe.

Non Title Match :
R-Truth Vs. Shinsuke Nakamura

R-Truth, accompagné de Carmella, affronte le champion WWE United-States, Shinsuke Nakamura, dans un « Non Title Match ». Shinsuke prend l’avantage et met R-Truth à terre pour lui porter des coups de genou. Le champion accule ensuite R-Truth dans le coin pour l’y malmener avant de le provoquer. R-Truth le frappe au visage pour reprendre l’avantage. R-Truth enchaine avec un « Headcisors Takedown » et danse pour provoquer le Japonais à son tour. R-Truth contre Nakamura avec un « Hip Toss » et le passe par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Carmella monte sur le ring et les 2 commencent à danser. Plus tard, Nakamura reprend l’avantage et envoi son adversaire au sol pour lui porter une « Descente du genou » pour le compte de 2. Shinsuke le malmène ensuite au sol. R-Truth se dégage plus tard et contre Shinsuke avec un « Back Elbow ». R-Truth le sèche plus tard des plusieurs « Clothesline » et enchaine avec un « One Leg Dropkick » puis un « Corkscrew Crossbody » pour le compte de 2. Esquives sur esquive, Shinsuke le sèche d’un « Spinning Kick ». R-Truth retourne un « Irish Whip » mais le champion esquive sa « Ruade » qui suit pour lui porter un « Headkick » à la nuque. Nakamura le couche sur le coin pour enchainer avec un « Running Knee » dans les côtes pour le compte de 2. R-Truth avorte une « Back Suplex » mais Nakamura le contre pour lui porter un coup de genou dans le dos avant d’en terminer avec un « Kinshasa » pour la victoire !!!

Vainqueur : Shinsuke Nakamura (4:52)

Dans les coulisses, on voit la championne WWE SmackDown! Women’s, Becky Lynch, marcher avec son titre.

La championne WWE SmackDown! Women’s, Becky Lynch, fait son chemin jusqu’au ring. Becky rappelle qu'elle a gagnée au PPV WWE Evolution. Un fort chant « Becky » démarre de la foule. Becky prétend qu'elle est la dernière femme debout. Et à la fin du PPV WWE Evolution, il n'y avait qu'une seule femme dont tout le monde savait qu'il s'agissait du « Main Event » légitime: c'était elle. En battant Charlotte Flair, Becky prétend qu’elle a prouvée qu'elle était « l'homme » (pour paraphraser Ric Flair bien entendu). Becky prétend que cela vaut également pour les vestiaires de SmackDown! mais aussi de Raw. Et si elle doit y retourner et frapper la tête de tout le monde, elle le fera. Becky demande quelle est la prochaine pour elle ? Ronda Rousey ? Becky rappelle que Ronda se fait appeler « Baddest Women On The Planet » mais de quelle planète ? Parce que chaque femme avec qui elle est entrée dans le ring était déjà battue avant que la cloche ne sonne. Becky rappelle qu’elle a parcourue le monde pour écraser des femmes comme Ronda. Lynch conclue qu'elle ira au PPV WWE Survivor Series pour lui arracher le bras.

Des coulisses, Samoa Joe demande à AJ s'il pensait en avoir fini ? Samoa Joe pense qu’AJ Styles avait tort s'il pensait cela. Samoa Joe déclare que lorsque Shane a annoncé le match pour le titre plus tôt ce soir, il savait qu'il devait prendre un stylo et écrire le dernier chapitre de leur « Feud ». Samoa Joe affirme qu’il lèvera le titre de la WWE à la fin.

Tag-Team Match :
Jeff Hardy et Rey Mysterio Vs. Randy Orton et The Miz

Jeff Hardy et Rey Mysterio affrontent Randy Orton et The Miz. Jeff Hardy débute face à Randy Orton à qui il applique un « Collier de tête ». Orton s’en libère pour se prendre un « Shoulder Tackle ». Hardy le contre ensuite avec un « Hip Toss » avant de lui malmener le bras et l‘épaule. Jeff porte un « Jaw Breaker » avant de lui cogner la tête plusieurs fois contre le coin. Alors que Jeff va pour porter un « Twist Of Fate », The Miz intervient pour se faire contrer par un « Inverted Atomic Drop » un « Boom Drop » de Jeff. Randy repousse une tentative de « Twist Of Fate » de ce dernier et l’envoi dans le coin. Jeff le contre d’une « Back Elbow » et monte sur les cordes d’où The Miz l’en fait tomber derrière le dos de l’arbitre. Plus tard, Randy malmène et frappe Jeff au sol puis passe le relais au Miz. Ce dernier porte un « Running Kick » pour le compte de 2 puis malmène le dos d’Hardy au sol. Ce dernier tente de se dégager mais The Miz le renvoi au sol. The Miz lui porte ensuite des coups dans le coin puis déconcentre l’arbitre pour permettre à Orton d’étrangler illégalement Jeff du rebord. Relais de Randy qui frappe Jeff au sol avant de le catapulter contre la première corde. Orton le malmènene suite dans les cordes avant de le frapper au sol à coups de pied. Jeff tente de revenir mais Randy lui met les doitgs dans les yeux pour conserver l’avantage avant d’ajouter un « Standing Dropkick » pour le compte de 2. Randy le malmène ensuite au sol. Plus tard, Jeff le contre du coin et enchaine avec un « Whisper In The Wind » ! Les 2 hommes sont au sol. Relais des 2 côtés, Mysterio porte un « Springboard Seated Senton » sur The Miz puis se dégage d’une tentative de « Sunset Flip » pour lui porter un « Low Kick ». The Miz retourne un « Irish Whip » mais Rey le contre du coin avant de le surprendre avec un Spike DDT » pour le compte de 2. The Miz revient pour porter un « Backbreaker/Neckbreaker Combo » pour le compte de 2. Rey esquive un « Running Kick » pour porter un « Roll Up » que repousse The Miz. Ce dernier le bloque dans ses bras et tente un « Skull Crushing Finale » que repousse Mysterio pour passer le relais à Jeff. Ce dernier envoi The Miz au sol avec un « Sunset Flip » et Mysterio prend appuis sur son partenaire pour lui porter un « Hurricanrana » et l’envoyer la tête contre le coin de la seconde corde. Jeff prend appuis sur Rey pour ajouter un « Dropkick » dans le coin sur The Miz. Hardy dégage Randy du ring.

Vainqueurs : Jeff Hardy et Rey Mysterio (8:34)

Après le match, Randy Orton porte un « RKO » à Jeff Hardy et à Rey Mysterio puis il en porte un sur The Miz.

Review du site WillyWrestleFest.fr