Review du site WillyWrestleFest.fr

Résultats/Review WCW Monday NITRO
5 Juillet 1999

Atlanta, Georgie

Chavo Guerrero Jr. Vs. Juventud Guerrera
Chavo Guerrero Jr. affronte Juventud Guerrera. A toi à moi, Juventud porte un « Spinning Hellkick » et le frappe dans le coin. Chavo s’en dégage avec une « Guillotine » puis lui porte une « European Uppercut ». Echanges de coups, Guerrero le passe sur le rebord d’où Juventud le contre d’une « Guillotine » puis porte une « Missile Dropkick » de la 3ème corde. Chavo quitte le ring et remonte plus tard sur le rebord, d’où l’en éjecte Guerrera. Le combat part à l’extérieur. Chavo lui cogne la tête contre le rebord et enchaine avec un « Standing Dropkick ». De retour sur le ring, Chavo le sèche d’une « Clothesline » pour le compte de 2. Guerrero porte ensuite une prise de soumission puis l’envoi au sol avant de porter une « Descente du coude ». Chavo le frappe dans le coin. A toi à moi, Juventud porte des « Chops » mais Chavo revient avec un « Tilt-A-Whirl Gutbuster » et un « Standing Dropkick ». Chavo ajoute un « Bodyslam » puis monte sur la 3ème corde. Juventud contre son saut et porte un « Roll Up » pour le compte de 2. A toi à moi sur des tentatives de tombé, sans succès. Plus tard, Juventud porte un « Standing Bulldog » pour le compte de 2. Guerrera le surprend avec un « Juvi Driver » et monte sur les cordes ou Chavo le contre. A toi à moi, Chavo porte un « Gory Buster » pour le compte de 2. Sycho Sid (avec la ceinture de champion WCW World Heavyweight) et Macho Man Randy Savage arrivent sur le ring. Sid porte un « powerbomb » à Guerrero et Savage un « Diving Elbow Drop » à Juventud…

Vainqueur : sans décision ! (7:13)

Les 2 « Heels » sont sur le ring. Sid prend la parole et dit qu’il sait que Kevin Nash l’écoute. Il dit que ce que lui et Randy font, c’est l’exemple. Plus tard, Savage tente de prendre la parole et se fait huer. Plus tard, Savage demande ou est Gorgeous George. On voit Nash en compagnie de Torrie. Kevin challenge Sid pour un match ce soir. Savage dit que Nash est un homme mort et demande ou est Gorgeous George ? Savage affirme que Nash n’est plus « Big Sexy » et s’énerve. Nash lui répond que George est en train de se rhabiller. Elle apparait et ne semble pas prisonnière. Sid promet qu’ils vont régler ça ce soir.

Sur le ring, Mean Gene Okerlund accueille le président de la WCW, Ric Flair et son fils, David Flair. Ric annonce qu’il retire le titre WCW United-States des mains de Big Poppa Pump et le donne à son fils ! Ric fait venir Charles Robinson avec la ceinture. Flair se justifie en disant que la semaine passé, David a battu Nash par décompte et le déclare aspirant N°1 pour le titre US et donc lui remet… Flair laisse entendre que le titre par équipe est l’étape suivante avant que David ne devienne le plus jeune champion World Heavyweight. Charles arrive, entouré de femme et accompagné d’Asya. Ric remet ensuite la ceinture à son fils et encourage les femmes à l’entourer. Ils sont interrompus par Buff Bagwell qui rejoint le ring. Il insulte Ric et David et rappelle qu’il est chez lui à Atlanta, Georgie. Ric lui rappelle être le président et que Buff bosse pour lui. Bagwell défie David pour un match de championnat. Les « Heels » finissent par accepter.

WCW World Television Title Match :
Rick Steiner © Vs. Vampiro

Le champion WCW World Television, Rick Steiner, défend sa ceinture face à Vampiro. Rick prend l’avantage et frappe Vampiro à terre. Plus tard, Rick porte une « Descente du coude » puis malmène Vampiro au sol. Steiner porte une « German Suplex » mais Vampiro revient avec plusieurs « Kicks ». Rick répond avec un « Powerbomb » puis porte un « Bulldog » des cordes. Rick travaille ensuite au sol sur le bras de Vampiro pour le faire abandonner…

Vainqueur : Rick Steiner (1:19)

En arrière-scène, on retrouve Lodi et Lenny. Lodi dit le connaitre par cœur. Lenny lui promet de le croire s’il le faut et accepte de porter le short choisit par Lodi.

On voit une vidéo de Bret « The Hitman » Hart qui revient sur le décès d’Owen.

Bret « The Hitman » Hart rejoint le ring après plusieurs semaines d’absence à la WCW et vient s’exprimer pour la première fois depuis le décès d’Owen. Bret dit qu’on lui a dit qu’il avait le temps qu’il voulait pour s’exprimer. Bret remercie tous les fans à travers le monde pour les condoléances que lui et sa famille ont reçus. Bret dit que la WCW a été très sympa avec lui ces dernières semaines et lui a laissée le temps qu’il lui fallait pour reprendre le dessus. Owen fait l’éloge d’Owen et dit qu’il pense qu’aucun catcheur qu’il l’a connu ne peut dire de mauvaises choses sur Owen. Bret dit qu’Owen était son frère le plus proche, qu’ils n’ont jamais eut de différents… Bret dit qu’Eric Bischoff lui a parlé pour qu’il vienne s’exprimer. Bret dit que lui et sa famille vivent et meurent pour le catch. Il dit qu’en regardant le catch, il se demande s’il lui reste des choses à y accomplir… Bret dit que c’est peut être le moment pour lui de passer à autre chose. Bret parle des catcheurs qui ont arrêtés leur carrière en 1999 et qui sont heureux… Lui quand il regarde ou il en est, ça crains. Bret dit que ce n’est pas juste d’arrêter sa carrière sur une tragédie, une mauvaise note. Bret dit avoir donné sa vie pour le catch, d’avoir donné son meilleur, qu’il est heureux de sa carrière… Il dit avoir réfléchis et qu’il n’aura pas la chance de le dire à nouveau… Il remercie les fans à travers le monde et dit qu’il ne serait jamais rien sans eux. Bret remercie aussi les catcheurs du vestiaire et dans tous les vestiaires à travers le monde, ça a été un plaisir de travailler avec eux. Bret dit qu’il ne pense pas avoir été trop stiff et part en remerciant une dernière fois.

En arrière-scène, Eddie Guerrero rejoint Doug Dillenger et dit qu’on lui a volé son portefeuille et dit vouloir qu’on lui récupère son argent. Il accuse un catcheur masqué d’avoir fait le coup.

Kickboxing Match :
Jerry Flynn Vs. The Cat

Jerry Flynn, accompagné de Jimmy Hart, affronte The Cat, accompagné de Sonny Onoo dans un « Kickboxing Match ». Le 1er Round ne donne pas d’avantage selon moi. Au second Round, Flynn glisse au début, sans gravité. A un moment donné, The Cat porte un « Spinning Back Hand » et Flynn met un genou au sol. Plus tard, The Cat porte un « Spinning Back Kick ». The Cat le frappe ensuite dans le ventre puis le frappe au sol ce qui le disqualifie ! Plus tard, Jerry le plaque dans le coin au sol pour l’y frapper.

Vainqueur : Jerry Flynn par disqualification au second round ! (1:45)

Van Hammer Vs. Lodi
Van Hammer affronte Lodi, accompagné de Lenny Lane. Van Hammer prend l’avantage et l’accule dans les cordes puis le coin pour le malmener. Plus tard, porte une « Irish Whip » puis une « Clothesline » dans le coin. Van Hammer ajoute un « Inverted Atomic Drop » puis un « Big Boot ». Van Hammer assoit Lodi sur le coin et le projette au centre du ring. Lodi quitte le ring, aidé par Lenny qui lui donne à boire. Van Hammer envoi Lodi dans les barrières de sécurité puis le remonte sur le ring. Van Hammer porte un « Bodyslam » mais Lenny tire sur les cordes pour faire passer Van Hammer par-dessus. Lenny l’attaque au sol et le monte sur le ring pour le compte de 1 de Lodi. Ce dernier renvoi Van à l’extérieur ou Lenny l’attaque à nouveau pour le remonter sur le ring. Lodi contre Van Hammer avec un « Headcisors » et n’y croit pas d’y être parvenu. Van Hammer en contre un second pour l’envoyer, tête la première dans le coin. Plus tard, Van Hammer contre Lenny sur les cordes et lui porte une « Souplesse » de la seconde corde. Van Hammer applique un « Cobra Clutch Slam » sur Lodi pour la victoire !

Vainqueur : Van Hammer (4:09)

En arrière-scène, Doug Dillenger et annonce le vol d’Eddie Guerrero aux catcheurs masqués et leur demande de les suivre.

Sur le ring, Mean Gene Okerlund accueille le vice président et le commissionner de la WCW, Rowdy Roddy Piper. Ce dernier rejoint le ring et se met Atlanta dans la poche. Il parle de la guerre du rap avec les Henning et Bobby Duncan Jr. Piper parle ensuite de Sting et de la polémique l’entourant et demande à ce dernier de le rejoindre. Un faux Sting rejoint le ring. Piper demande à Sting s’il est allié ou pas à Randy Savage ? Piper lui demande si c’est lui qui conduisait le Hummer qui a foncé sur Nash ? Pas de réponses de Sting. Piper dit plus tard que s’il est le vrai Sting, qu’il retire son masque, car le vrai Sting n’a peur de rien. Piper l’attaque et lui porte un « Swiging Neckbreaker » ! Le faux Sting part et Piper dit que les gens veulent le vrai Sting. Piper annonce ensuite qu’à Bash At The Beach, Buff Bagwell l’affrontera dans un match de boxe ! Ils sont interrompus par JJ Dillon qui dit ne pas voir d’inconvénient avec ce match mais dit qu’il faut un arbitre impartial et appointe un juge connu.

Tag-Team Match :
Konnan et Rey Mysterio Jr. Vs. Fit Finlay et Steven Regal

Konnan et le champion WCW Cruiserweight, Rey Mysterio Jr., accompagnés de BA, Chase Tatum, Swoll, affrontent Fit Finlay et Steven Regal, accompagnés de Dave Taylor. Les Européens attaquent leurs adversaires par surprise pour prendre l’avantage. Regal débute sur Rey et le catapulte, plus tard, vers Finlay qui le sèche d’une « Clothesline. Relais de Finlay qui porte un « Rolling Hills » à Mysterio avant de frapper Konnan hors de son coin. Fit sèche plus tard Rey d’une « Short Clothesline » et passe le relais à Steven qui malmène Mysterio au sol. Fit et Regal appliquent une prise de soumission à 2. Plus tard, Finlay porte un « Irish Whip » à Rey qui esquive la « Ruade » qui suit. Finlay s’explose alors l’épaule contre le poteau du ring. Relais de Konnan qui reprend l’avantage sur ses 2 adversaires. Plus tard, il porte un « Sit Out Face First » à Regal à qui Mysterio ajoute un « Bronco Buster ». Là, les West Texas Rednecks attaquent les No Limite Soldiers. L’arbitre disqualifie Regal et Finlay.

Vainqueurs : Konnan et Rey Mysterio Jr. par disqualification ! (2:28)

WCW United-States Title Match :
David Flair © Vs. Buff Bagwell

Le champion WCW United-States, David Flair, accompagné d’Arn Anderson, d’Asya et de Ric Flair, défend sa ceinture face à Buff Bagwell. L’arbitre est Charles Robinson… Donc ça favorise David. Bagwell fait la pose plastique avant le début du match. Buff prend l’avantage et frappe David au visage. Ce dernier se relève pour se prendre un « Bodyslam » et une « Souplesse ». David revient avec un « Low Blow » puis porte un « Irish Whip ». Bagwell contre sa « Ruade » d’un « Back Elbow » et enchaine avec un « Blockbuster » pour le compte de 2 quand Charles s’arrête en plein compte. Buff le bouscule uis repousse, plus tard, les interventions de Flair et d’Anderson. Bagwell applique une « Figure Four » à David mais Ric et Flair le frappent au sol. Malenko arrive et s’en prend à Ric et Arn. Piper frappe Bagwell avec quelque chose dans la main ce qui permet à David de remporter le combat…

Vainqueur : David Flair (3:17)

En arrière-scène, on retrouve Eddie Guerrero pour qui Doug Dillenger organise une reconnaissance du voleur. Eddie demande à ce que les suspects retirent leurs masques. Eddie réagie appeuré dès qu’il voit certains visages des suspects ou se fou de la gueule de certains. Il en reconnait un autre et le prend dans ses bras. Il se fiche particulièrement de Blitzkrieg. Finalement il ne reconnait personne…

On retrouve Hak en « Backstage » et Chastity. Il dit s’être battu toute sa vie. Il dit que la WCW a été stupide de l’embauché et énumère une liste de lutteurs qu’il a blessé : Bam Bam Bigelow, Raven, Knobbs, Hugh Morrus… Il reproche à Ric Flair de le traiter comme un chien et de lui refuser ses combats « Hardcore ». Il challenge ceux qu’il a blessé dans un « Junk Yard Match » à Bash At The Beach.

On assiste à une représentation « Live » des West Texas Rednecks « Rap Is Crap ».

Six Man Tag-Team Match :
Chris Benoit, Dean Malenko et Perry Saturn Vs. The Triad (Bam Bam Bigelow, Diamond Dallas Page et Kanyon)

Chris Benoit, Dean Malenko et Perry Saturn affrontent les champions WCW World Tag-Team, The Triad (Bam Bam Bigelow, Diamond Dallas Page et Kanyon) dans un « Six Man Tag-Team Match ». The Triad (Bam Bam Bigelow, Diamond Dallas Page et Kanyon) rejoignent le ring en premier. Diamond Dallas Page prend la parole en disant qu’on l’aime, qu’on le déteste, jamais on ne l’oubliera ! Benoit débute face à Kanyon qui se dégage d’un « Collier de tête » pour se prendre un « Shoulder Tackle » de la part de Chris. Ce dernier ajoute ensuite 3 « German Suplex » d’affilées. Plus tard, Bigelow malmène Saturn dans les cordes. Alors que l’arbitre repousse Bam Bam, DDP continue à malmener Perry de l’extérieur du ring. Bam Bam porte plus tard un « Chop » et frappe Saturn dans le coin. Plus tard, Bigelow ajoute un « Irish Whip » puis une « Ruade » dans le coin. Plus tard, Page prend le relais. Saturn esquive une « Ruade » de ce dernier, puis une intervention de l’extérieur de Kanyon qui touche DDP à la place ! Relais des 2 côtés, Benoit revient face à Bigelow qu’il envoi au sol avec un « Dropkick » alors que Malenko vire les 2 autres de leur coin. Chris ajoute un « Enzuigiri » et monte sur les cordes mais Page l’en fait tomber derrière le dos de l’arbitre ! Plus tard, Diamond porte un « Tilt-A-Whirl Slam » pour le compte de 2. Relais de Kanyon qui porte un coup de genou sur Benoit au sol mais Saturn casse le tombé. Kanyon porte une « Souplesse » puis une « Slingshot Diving Elbow » pour le compte de 2. Relais plus tard de Bigelow qui travaille au sol sur le cou de Benoit avant de lui porter un « Bear Hug ». Plus tard, Chris se dégage, tente un « Sunset Flip » que bloque Bam Bam. Le Crippler esquive une tentative de tombé de Bigelow. Relais de Saturn et de Kanyon. Saturn prend l’avantage et vire les 2 autres du ring. Ceci permet à Kanyon de revenir. Perry lui porte une « Northernlights Suplex Into A Bridge » mais DDP et Bam Bam interviennent. Les 6 hommes se battent ensemble. Malenko et Saturn tentent en même temps des « Petits Paquets » sur Kanyon et Page pour le compte de 2 alors que Chris s’en prend à Bigelow. Benoit et Saturn se passent, ainsi que DDP, par-dessus les cordes. Kanyon contre une « Ruade » de Dean mais retourne une tentative de « Tombstone » pour le compte de 2 quand Bam Bam tente un « Diving Headbutt » qu’esquive Malenko. Saturn enchaine avec un « Frog Splash » sur Bigelow et Benoit ajoute un « Diving Headbutt » pour la victoire !

Vainqueurs : Chris Benoit, Dean Malenko et Perry Saturn (9:23)

On assiste à une représentation « Live » du groupe Megadeth. A la fin de la musique, Goldberg apparaît sur la scène.

WCW World Heavyweight Title Match :
Kevin Nash © Vs. Sid Vicious

Le champion WCW World Heavyweight, Kevin Nash, défend sa ceinture face à Sid Vicious, accompagné de Madusa, Miss Madness et Randy Savage. Michael Buffer fait la présentation des 2 protagonistes. Avant le début du combat, Nash prend la parole et dit à Savage que s’il veut revoir Gorgeous George, qu’il parte avec les 2 autres filles. Sid accule Nash dans le coin. Ce dernier se dégage pour porter des coups de genoux. Kevin lui porte aussi des cous de coude puis ajoute des « Irish Whips » suivis de « Clotheslines » dans le coin avant de le passer par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Randy Savage revient sur le ring pour tenter de s’en prendre à Nash qui le sèche. Kevin porte ensuite un « Sidewalk Slam » à Sid Vicious avant de porter un « Irish Whip » et une « Clothesline » dans le coin à Savage. A la 2ème combinaison, Randy se protège avec l’arbitre qui est KO. Nash enchaine avec un « Sidewalk Slam » sur Savage pour se prendre un « Big Boot » de la part de Sid Vicious ! Là, Sting arrive et s’attaque à Kevin. Randy assomme Kevin avec la ceinture. Un autre Sting, cette fois, le vrai, arrive et vire Macho Man et Sid Vicious avant de dégage le faux Sting. Ce dernier tente d’aider de relever Kevin qui lui porte un « Jacknife Powerbomb » avant de quitter le ring avec sa ceinture… Après ceci, Nash annonce à Macho Man que sa « nana » est dans son vestiaire… Randy court vers le « Backstage » et rejoint Gorgeous George et la confronte avant de la dégager violement et de s’en prendre à Torrie…

Vainqueur : sans décision ! (4:00)

Review du site WillyWrestleFest.fr