Review du site WillyWrestleFest.fr

Résultats/Review WCW Monday NITRO
30 Août 1999

Uniondale, New York

Tag-Team Match :
Dave Taylor et Steven Regal Vs. Disorderly Conduct (Mike Moran et Tough Tom)
Dave Taylor et Steven Regal affrontent Disorderly Conduct (Mike Moran et Tough Tom). Regal débute face à Moran qui lui applique un « Collier de tête ». Steven se dégage pour se prendre un « Shoulder Tackle » mais revient en l’envoyant dans les cordes ou Taylor frappe Mike dans le dos du rebord. Steven enchaine avec un « Forearm ». Moran revient en retournant un « Irish Whip » et surpasse Steven dans la foulée. Regal revient et passe le relais à David qui manque un « Back Senton Splash ». Relais de Tough que Taylor contre pour porter des « European Uppercuts » et un « Standing Dropkick ». David ajoute une « Double Underhook Suplex » pour le compte de 2 quand Moran intervient. Regal s’en prend à ce dernier mais les Disorderly Conduct reviennent en séchant les Anglais de « Clotheslines ». Là Sid Vicious arrive et nettoie le ring des Anglais après avoir porté un « Chokeslam » à Tom. Sid porte ensuite un « Powerbomb » à chacun des Disorderly Conduct pour le compte de 3. Charles Robinson a une pancarte « The Record For The Millenium 75-0 ». Sid Vicious prend la parole et déclare que personne ne peut le battre. Il dit vouloir prouver qu’il est l’homme du Millenium et qu’il n’a pas d’égale. Il prétend qu’un seul homme survivra. Il ajoute que les gens peuvent chanter pour Goldberg ce qui lance les chants de la part de la foule. Il leur demande de la fermer puis porte un nouveau « Powerbomb » à Moran. Il conclu en disant qu’il est au sommet du monde… Il affirme que l’an 2000 on ne verra qu’un seul homme, Sid Vicious… Alors que les chants repartent, il s’énerve et porte un 3ème « Powerbomb » à Mike…

Vainqueurs : sans décision ! (1:54)

Sur le ring, Mean Gene Okerlund accueille Lex Luger au sujet du match entre Sting et Hulk Hogan à Fall Brawl. Okerlund dit que Lex a des informations sur Hogan. Luger rappelle qu’il a affronté Sting plusieurs fois depuis 15 ans et qu’ils sont amis. Luger dit que depuis des décennies on entend les bonnes paroles d’Hogan mais Lex dit que ce dernier a prouvé durant les 3 dernières années que c’était du pipo. Luger affirme que ce soir c’est le soir ou il va tout dire au sujet de la mauvaise personnalité d’Hogan et de sa Hulkamania. Mean Gene dit que Luger prétend avoir des preuves irréfutables qu’Hogan est un menteur. Lex promet de montrer les preuves plus tard sans en dire plus…

En arrière-scène, une limousine de marque Allemande arrive et Berlyn (aka Alex Wright dans un nouveau look et une nouvelle « Gimmick ») en sort.

Scotty Riggs Vs. Lash LeRoux
Scotty Riggs affronte Lash LeRoux. Epreuve de force, Scotty accule ce dernier dans le coin et lui porte des « Back Elbows » avant de l’envoyer dans les cordes pour un autre « Back Elbow » puis un « Dropkick ». Riggs parade mais Lash revient avec un « Hip Toss » puis une « Planchette Japonaise » et un « Dropkick ». LeRoux ajoute un « Bodyslam » puis le frappe au sol pour le compte de 2. Scotty revient et porte un « Running Knee » dans le coin et, plus tard, malmène Lash dans le coin. Plus tard, Riggs le frappe à terre puis, plus tard, lui porte un coup de genou. Lash revient avec un « Sunset Flip » pour le compte de 2. Scotty répond d’une « Clothesline » puis parade à nouveau. Riggs ajoute une « Clothesline » mais là, les Insane Clown Posse arrivent avec Vampiro aux abords du ring. Ceci déconcentre Riggs qui repousse LeRoux pour se prendre une « Clothesline » puis un « Powerslam » pour le compte de 2. Riggs revient et porte un « Famasser » pour la victoire alors que Vampiro s’assoit sur le coin. Après le combat, Riggs repousse plusieurs fois les « avances » de Vampiro qui semble le vouloir dans son « clan ».

Vainqueur : Scotty Riggs (3:54)

The Revolution (Le champion WCW United-States, Chris Benoit, Shane Douglas, Dean Malenko et Perry Saturn) rejoint le ring. Shaneprend la parole et demande si les gens sont prêts pour la Revolution ? Il demande si les gens sont d’accords qu’ils aient du temps pour eux à la WCW ? Shane demande si les fans sont d’accords qu’ils sont le « Real Deal » ? Saturn prend la parole et dit que depuis plus de 10 ans, les gens voient gagner Rick Steiner… Staturn dit qu’il est temps que les gens le voient perdre et défi Rick de mettre son titre WCW World Television en jeu à Fall Brawl. Benoit dit qu’avoir le titre US n’est pas une route facile, qu’il faut de l’expérience. Il conclu que la Revolution est unies. Malenko dit que la Revolution ne va pas s’arrêter. Il conclu qu’ils sont tous les 4 d’accords sur « Out With Evolution, In With Revolution ».

Kaz Hayashi Vs. Lodi
Kaz Hayashi affronte Lodi, accompagné du champion WCW Cruiserweight, Lenny. Ce dernier fait des massages à Hayashi qui le gifle en retour ! Lodi porte une « Running Clothesline » qu’esquive le Japonais et c’est Lenny qui se la prend. Hayashi met Lodi au sol mais ce dernier le prend dans ses bras. Kaz repousse Lenny du rebord du ring dans le feu de l’action. Hayashi se dégage et reprend le dessus pour frapper le dos de Lodi dans le coin. Ce dernier retourne un « Irish Whip » pour se faire envoyer, tête la première, dans la seconde corde. Kaz ajoute un « Slingshot DDT » pour le compte de 2 ! Hayashi saute sur Lenny à l’extérieur avec une « Twisted Moonsault » ! Alors que les 2 sont à l’extérieur, Lodi leur saute dessus de la 3ème corde et remonte Hayashi sur le ring pour le compte de 2. Lodi enchaine avec un « Irish Whip » et un « Powerslam » pour le compte de 2. Lodi assoit Kaz sur les cordes ou ce dernier le contre pour porter un « Headcisors » pour le compte de 2 ! Plus tard, Hayashi porte un « Brain Buster » puis monte sur les cordes. Lenny l’en fait tomber sans que l’arbitre ne sanctionne Lodi… Ce dernier porte un « Bulldog » de la seconde corde pourle compte de 2 ! Lodi revient mais l’arbitre se prend les jambes de Kaz qui est soulevé par son adversaire. Hayashi envoi Lodi percuter le coin de face et les 2 son au sol. Lenny remplace Lodi et porte un « Bodyslam » mais Hayashi le surprend d’un « Petit Paquet » pour la victoire !!! Malgré le « Switch », l’arbitre donne la victoire à Kaz que les 2 « Heels » attaquent après le combat…

Vainqueur : Kaz Hayashi (3:59)

Le champion WCW World Heavyweight, Hulk Hogan, rejoint le ring pour une interview avec Mean Gene Okerlund. Ce denrier lui souhaite la bienvenue et faire référence aux accusations de Luger. Hogan chauffe la foule et dit que la dernière fois qu’il est venu ici, il était champion et revient le champion. Mean Gene parle des accusations de Luger. Hulk parle des changements dans ce business avec des blas blas et des nouveaux catcheurs. Hogan affirme que jamais il ne frappera Sting en traite. Il revient sur les propos de Luger et dit être impatient de voir les preuves des accusations de Lex. Il promet de lui botter le cul si jamais Lex tente de briser l’amitié entre Sting et Hulk.

Tag-Team Match :
Eddie Guerrero et Rey Mysterio Jr. Vs. Blitzkrieg et La Parka

Eddie Guerrero et Rey Mysterio Jr. affrontent Blitzkrieg et La Parka. Ce dernier parade face à Mysterio qui le frappe au visage. La Parka répond d’une « Running Clothesline » puis va confronter Eddie et lui crache au visage. Eddie esquive une « Ruade » de La Parka sur le rebord et ce dernier retombe à l’extérieur. Eddie lui envoi Rey en glissade qui porte un « DDT » à l’extérieur du ring sur La Parka ! Sur le ring, Guerrero perd l’avantage sur Blitzkrieg qui porte un « Standing Moonsault » pour le compte de 2. Eddie revient avec un « Tilt-A-Whirl Backbreaker » et passe le relais à Mysterio qui porte un « Springboard Moonsault » sur Blitzkrieg. Rey esquive une ruade de La Parka. Ce dernier le passe toutefois sur le rebord d’où Mysterio l’envoi au sol. La Parka bloque un « Springboard Crossbody » et le pose par terre puis enchaine avec un « Chop ». Rey retourne un « Irish Whip » pour se prendre un « Bodyslam ». Blitzkrieg soulève Rey à qui La Parka porte un « Dropkick » pour le compte de 2. Sur la plateforme, Vampiro et les Insane Clown Posse regardent le match. Plus tard, Mysterio esquive une « Clothesline » de La Parka que se mange Blitzkrieg à la place ! Guerrero porte un « Missile Dropkick » sur La Parka et surpasse Blitzkrieg. Eddie enchaine avec un « Springboard Hurricanrana » sur La Parka que Mysterio passe par-dessus les cordes avec un « Headcisors ». Blitzkrieg porte un « Dropkick » sur Guerrero qui esquive plus tard une « Ruade ». Eddie assoit Blitzkrieg sur les cordes et Rey porte un « Frankeinsteiner » à Blitzkrieg. Eddie surpasse ensuite Rey pour l’envoyer à l’extérieur sur La Parka. Eddie en termine avec un « Frog Splash » sur Blitzkrieg pour la victoire !

Vainqueurs : Eddie Guerrero et Rey Mysterio Jr. (3:53)

Sur le ring, Mean Gene Okerlund accueille Berlyn qui rejoint le ring avec son entourage. Berlyn parle en Allemand et sa traductrice dit qu’il a un message pour la WCW. Berlyn dit avoir des connaissances en catch que les catcheurs Américains ne peuvent comprendre. Il dit que quand les Américains catchent, c’est juste du catch… Quand lui catch, c’est un art. Berlyn ajoute être un consortium Allemand et une machine parfaite. Personne ne construit mieux les machines que les Allemands. Berlyn dit avoir choisit le premier homme qu’il veut détruire… Buff Bagwell ! Okerlund lui demande d’expliquer ce choix. Berlyn dit que Bagwell représente tout ce qu’est les USA et la machine Allemande va le détruire. Mean Gene demande à Berlyn pourquoi il ne parle pas Anglais alors qu’il sait le parler ? Berlyn admet avoir déjà été à la WCW et confirme qu’il sait bien parler Anglais, mais cette langue le dégoûte et il ne veut plus la parler. Il demande ou est Bagwell et dit que ce silence est inacceptable !

Sur la rampe d’accès, Mean Gene Okerlund est rejoint par Lex Luger. Ce dernier dit que tout ce qu’il a dit plus tôt est la vérité. Il accuse Hogan d’avoir fouiller ses affaires pour tenter de trouver ses preuves !

WCW World Tag-Team Title Match :
Barry Windham et Kendall Windham © Vs. Kenny Kaos et Prince Iaukea

Les champions WCW World Tag-Team, Barry Windham et Kendall Windham, accompagnés de Curt Hennig, défendent leurs ceintures face à Kenny Kaos et Prince Iaukea. Kendall débute face à Prince Iaukea à qui il porte un « Big Boot » puis un coup d’harpin. Kendall enchaine avec une « Descente du genou » puis frappe la tete de Prince Iaukea dans le coin ou il le malmène. Kendall porte un « Irish Whip » mais contre la « Ruade » qui suit pour porter un « Springboard Crossbody » ! Prince Iaukea ajoute un « Springboard Dropkick » et le frappe au visage. Kendall revient avec un « Big Boot » puis ajoute un « Chop » et une « Clothesline ». Kendall porte un « DDT » pour le compte de 2. Prince Iaukea revient pour se faire passer par-dessus les cordes. Kendall le remonte sur le ring pour porter une « Descente du genou » pour la victoire… Après le match, Kendall prend la parole et demande si c’est tout ce qu’il y a comme adversaires ? Barry dit que les Harlen Heat ne sont rien et affirme qu’ils peuvent les battre n’importe quel jour. Alors que Curt Hennig en rajoute, les Harlen Heat arrivent et virent les champions du ring. Booker T. porte un « Harlem Sidekick » à Kendall pour un compte de 3 alors qu’il n’y a pas de match… Bobby Duncum vient aider ses partenaires qui se retrouvent à 4 contre 2 face aux Harlen Heat qu’ils frappent à terre…

Vainqueurs : Barry Windham et Kendall Windham (2:02)

Sur le ring, Mean Gene Okerlund accueille Lex Luger qui le rejoint avec une enveloppe à la main. Mean Gene revient sur les accusations vis-à-vis d’Hogan. Lex dit que les images parlent plus que des mots. Lex dit que tout ceci le dégoûte et demande à Sting de le rejoindre pour voir ses preuves. Sting rejoint le ring et serre la main à Luger. Okerlund donne à Lex l’opportunité de parler. Ce dernier rappelle qu’avec Sting ils sont amis depuis 15 ans et charge sur la gravité de ses preuves. Luger dit qu’il va prouver la merde qu’est Hogan. Lex montre une photo de ce dernier avec le t-shirt nWo à côté d’un Hummer. Lex affirme que c’est le véhicule qui a foncé sur Nash. Hulk Hogan rejoint le ring et dit que ça prouve rien et demande ou Luger a pris cette photo ? Lex affirme que c’est le Hummer qui a foncé sur Nash. Hogan affirme à Sting que les accusations ne prouvent rien. Sting ne sait pas qui croire et là, Diamond Dallas Page arrive de nulle part pour frapper Hogan par derrière et s’enfuit. Quand Hulk se relève, il y a une altercation verbale entre Sting et Hogan.

Buff Bagwell Vs. Van Hammer
Buff Bagwell affronte Van Hammer. Ce dernier parade avant le début du combat. Epreuve de force, Buff porte « Armdrag » et parade. Sur la rampe d’accès, on voit l’entourage de Berlyn qui observe le combat. Van prend l’avantage et le frappe à terre sur le dos et l’y malmène ainsi que dans les cordes. Hammer porte ensuite un « Bodyslam ». Plus tard, Bagwell tente de revenir avec un « Hip Toss » que bloque Van pour s’en prendre quand même un suivit d’un « Dropkick » et d’une « Running Clothesline ». Plus tard, Hammer l’assoit sur les cordes pour l’envoyer au sol pour l’y frapper. Van ajoute un « Leg Drop » pour le compte de 2 puis dégage Buff hors du ring. Van frappe le dos de Bagwell contre le rebord du ring puis le remonte dessus pour travailler au sol sur le cou et le dos de Buff. Plus tard, ce dernier se dégage avec un « Rear Kick » et frape la tête de son adversaire contre le coin à plusieurs reprises avant de porter un « Crossbody » pour le compte de 2. Plus tard, Buff en termine avec un « Blockbuster » pour la victoire !

Vainqueur : Buff Bagwell (4:58)

Evan Karagias Vs. Mike Enos
Evan Karagias affronte Mike Enos. Evan prend l’avantage avec des « Dropkicks » puis les passe tout les 2 par-dessus les cordes. Karagias lui porte un « Low Dropkick », le frappe puis remonte sur le ring. Evan remonte sur le ring pour un « Springboard Crossbody » mais Enos le bloque dans ses bras pour le remonter sur le rebord du ring et le balancer sur le ring. Karagias revient mais Mike le contre pour tenter un « Powerbomb » qu’avorte Evan pour se prendre un « Powerslam ». Plus tard, Karagias revient et le frappe au visage dans le coin. Enos le calme avec un « Powerbomb ». Plus tard, Enos porte un autre « Powerslam » puis un « Elevated Face First » pour le compte de 2 quand Mike relève son adversaire. Enos ajoute un « Piledriver » et là, Vampiro et les ICP rejoignent les abords du ring. L’arbitre se déconcentre de leur présence ce qui permet à Vampiro d’intervenir derrière le dos de l’officiel et porte un « Spinning Hellkick » de la 3ème corde et un « Nail In The Coffin » pour la victoire de Karagias. Après le combat, Vamiro confronte Karagias qu’il bouscule et gifle…

Vainqueur : Evan Karagias (4:25)

On voit le Demon arriver sous la musique de Kiss. Il s’adresse à Vamiro en disant que c’est le moment.

Tag-Team Match :
Brian Knobbs et Hugh Morrus Vs. Dean Malenko et Shane Douglas

Brian Knobbs et Hugh Morrus, accompagnés de Jimmy Hart, affrontent Dean Malenko et Shane Douglas. Alors que ces 2 derniers arrivent, Brian Knoobs s’adresse à eux et les traite de « Punks ». Le match débute avec les 4 sur le ring au la Revolution prend l’avantage. Alors que Shane frappe Morrus dans le coin, Brian vient l’aider. Plus tard, ce dernier l’envoi sur Hugh qui sèche Shane d’une « Clothesline ». Hugh le frappe ensuite au sol. Knobbs rentre dans le match sans prendre le relais alors que l’arbitre retient Malenko. Plus tard, ce dernier les frappe à tour de rôle. Shane vire Morrus du ring alors que Malenko revient sur Brian et lui porte un « One Leg Dropkick » puis applique un « Texas Cleverleaf ». Là, Jimmy Hart tente d’intervenir mais Dean lui fait face. Knobbs tente de le frapper par derrière mais touche Hart à la place alors que Malenko esquive. Ce dernier ajoute un « Dropkick » sur Brian mais Hugh reprend le dessus sur Malenko et le vire du ring. Brian lui frappe la tête contre une chaise et le cogne au sol. Sur le ring, Morrus monte sur la 3ème corde en prenant son temps ce qui permet à Douglas d’esquiver un « No Laughing Matter ». A l’extérieur, Malenko envoi Brian dans les barrières. Shane monte sur les cordes et saute sur les « Heels » à l’extérieur. Plus tard, l’arbitre fini par décompter les 2 équipes qui continuent à se battre à l’extérieur.

Vainqueurs : double décompte !!! (3:56)

Sur le ring, Mean Gene Okerlund interview le champion WCW World Heavyweighr, Hulk Hogan. Mean Gene demande à ce dernier ce que veut dire cette photo de lui à côté d’un Hummer blanc qui pourrait être celui qui a envoyé Kevin Nash à l’hôpital ? Hogan affirme ne pas mentir. Il promet qu’il prouvera la semaine prochaine que Lex Luger se trompe. Il dit en avoir marre que DDP dise chaque semaine qu’Hogan lui appartient. Hogan demande à l’adversaire de Page de ce soir, Bill Goldberg, de venir le rejoindre pour lui demander une faveur. Goldberg rejoint Hulk sur le ring et Hogan lui demande de pouvoir affronter DDP ce soir. Goldberg propose qu’ils affrontent la Triad à 2 contre 3, Hogan accepte ! The Triad (Bam Bam Bigelow, Diamond Dallas Page et Kanyon) arrive sur la plateforme et leur promet une correction. Goldberg répond que ça sera un massacre.

WCW World Television Title Match :
Rick Steiner © Vs. Disco Inferno

Le champion WCW World Television, Rick Steiner © affronte Disco Inferno. Ce dernier arrive en premier et dit son nom puis affirme être une Superstars, un sexe symbole, un « Bad Ass », une icône. Il affirme que Rick Steiner tente de l’imiter et affirme que ce dernier a sa ceinture et lui ordonne de venir ici… Alors que Rick rejoint le ring, Disco Inferno en rajoute ce qui ne plait pas à Steiner qui le frappe par derrière… Le match débute et Rick le sèche plus tard d’une « Clothesline » puis le malmène à terre. Plus tard, Rick porte une « Back Suplex » et un « Bulldog » de la seconde corde pour la victoire ! Après le combat, alors que Rick malmène Disco Inferno au sol, Perry Saturn accoure et s’en prend à Steiner et le vire du ring avec un « Standing Sidekick ».

Vainqueur : Rick Steiner (1:46)

WCW United-States Championship Title Match :
Chris Benoit © Vs. Jerry Flynn

Le champion WCW United-States, Chris Benoit © affronte Jerry Flynn, accompagné de Jimmy Hart. Flynn prend l’avantage avec un « Sidekick » et l’accule dans le coin pour l’y malmener. Jerry lui y porte plusieurs « Low Kick »s » et le sèche plus tard d’un « Chop ». Plus tard, Benoit revient et le fait retombé sur les cordes avec une « Inverted Suplex » puis le vire du rebord du ring avec un « Chop ». Chris le repousse avec un « Baseball Slide ». mais Jimmy Hart le frappe à l’extérieur sans plus de conséquences. Chris poursuit Jimmy ce qui permet à Flynn de revenir avec une « Clothesline » à l’extérieur. Jerry luis porte un « Spinning Back Kick » et le remonte sur le ring pour le frapper d’un coup de genou pour le compte de 2. Plus tard, Jerry le frappe dans le coin ou Benoit lui rend des coups, sans reprendre l’avantage. Flynn le couvre plus tard pour le compte de 2. Plus tard, Jerry le malmène dans le coin et le frappe au visage. Benoit le surprend d’un « Petit Paquet », sans succès. Flynn répond en le frappant au sol puis lui porte un « Irish Whip » suivit d’un « Spinning Heelkick » dans le coin. Jerry ajoute un « Irish Whip » mais Benoit esquive un « Yakuza Kick » et porte des « Chops » pour revenir. Chris ajoute une « Snap Suplex » pour le compte de 2. Benoit porte 3 « German Suplex » puis monte sur les cordes pour un « Diving Headbutt ». Jimmy Hart fait signe à ses protégés de la First Family de venir et Chris se fait attaquer par Barbarian, Brian Knobbs et Hugh Morrus ce qui fait disqualifier Flynn. Malenko et Douglas viennent nettoyer le ring des « Heels ». Après le combat, Chris Benoit reproche les interventions de Sid Vicious et dit qu’il faudra plus d’un « Powerbomb » pour faire de lui un exemple de lui…

Vainqueur : Chris Benoit par disqualification ! (4:33)

3-On-2 Handicap Match :
Hulk Hogan et Goldberg Vs. The Triad (Bam Bam Bigelow, Diamond Dallas Page et Kanyon)

Le champion WCW World Heavyweight, Hulk Hogan et Goldberg, affrontent The Triad (Bam Bam Bigelow, Diamond Dallas Page et Kanyon) dans un « 3-On-2 Handicap Match ». Avant l’arrivée des « Faces », DDP fait son speech habituel et demande à Hogan de lui apporter sa ceinture… Hulk débute face à Bigelow qui prend l’avantage et porte un « Bodyslam » puis monte sur les cordes pour un « Diving Headbut » qu’esquive Hogan our revenir. Les 2 autres « Heels » interviennent pour se faire sortir du ring. Plus tard, Hulk passe le relais à Goldberg qui prend l’avantage sur Kanyon et lui porte un « Pumphandle Twisted Slam ». Goldberg soulève ensuite Kanyon à bout de bras et porte un « Slam ». Plus tard, Bigelow frappe Goldberg de son rebord ce qui déconcentre ce dernier. Goldberg frappe Bam Bam au visage et sèche Kanyon d’un « Sidekick ». Diamond intervient à son tour avec une « Clothesline » des cordes. Page passe le relais à Bigelow qui frappe Goldberg au sol. Ca déconcentre l’arbitre qui renvoi Hulk dans son coin ce qui permet à DDP de porter un « Swinging Neckbreaker ». Page frappe ensuite Goldberg au visage avec un poing américain puis le frappe à terre à coups de pieds. Relais de Kanyon qui malmène Goldberg au sol. Bam Bam prend le relais pour en faire de même. Plus tard, on a un « Triple Teaming » du Triad. Kanyon porte un « Side Russian Legsweep » pour le compte de 2 de Page. Relais de Kanyon plus tard pour le compte de 2. Alors que les « Heels » frappent Goldberg à 3 contre 1 dans le coin, l’arbitre empêche Hulk d’intervenir. Goldberg fini par revenir avec une « Double Clothesline » sur Page et Kanyon pour passer le relais à Hogan. Ce dernier reprend l’avantage sur DDP qu’il vire du ring avec un « Big Boot » avant de repousser les interventions de Bigelow et Kanyon. Goldberg porte un « Spear » à Kanyon alors qu’Hulk sèche Bam Bam d’un « Big Boot ». Page remonte alors sur le ring avec une chaise et frappe Goldberg avec et lui porte un « Diamond Cutter » mais Hogan couvre entre temps Bigelow pour la victoire !

Vainqueurs : Goldberg et Hulk Hogan (5:02)

En arrière-scène, Sting rentre dans le vestiaire d’Hogan et y trouve… Randy Savage et Gorgeous George !

Review du site WillyWrestleFest.fr